Ángelos Charistéas - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Ángelos Charistéas.

Ángelos Charistéas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ángelos Charistéas

Ángelos Charistéas en 2007
Biographie
Nationalité
Grec
Naissance (40 ans)
Lieu Serrès (Grèce)
Taille 1,91 m (6 3)
Période pro. 19972013
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1997-1998
Aris FC
21 0(6)
1998-1999
Athinaïkós
07 0(1)
1999-2001
Aris FC
66 (13)
2002-2005
Werder Brême
91 (29)
2005-2006
Ajax Amsterdam
45 (15)
2006-2007
Feyenoord Rotterdam
34 (10)
2007-2010
FC Nuremberg
68 (13)
2009
Bayer Leverkusen
15 0(2)
2010
Arles Avignon
07 0(0)
2011
Schalke 04
05 0(2)
2011-2013
Panetolikós
26 0(4)
2013
Al Nasr Riyad
09 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2001-2011
Grèce
88 (25)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Ángelos Charistéas (en grec : Άγγελος Χαριστέας), né le à Serrès, est un footballeur international grec qui évolue au poste d'attaquant.

Le 4 juillet 2004, à Lisbonne, il inscrit à la 57e minute, sur un corner tiré par Ángelos Basinás, le but de la victoire qui permet à la Grèce de remporter la finale de l'Euro 2004 face au Portugal (1-0).

Biographie

Aris FC

Ángelos Charistéas fit ses débuts comme joueur professionnel à l'Aris FC, club basé à Thessalonique. Durant la saison 1997-1998, il marqua 2 buts en 9 matchs. Son club gagna la seconde division grecque. Il apparut 12 fois en Championnat de Grèce durant la saison 1998-1999 — six en tant que remplaçant — avant un prêt à l'Athinaïkós en janvier 1999. Lors de son retour à l'Aris FC pour la saison 1999-2000, il fit ses débuts en coupe UEFA, lors du match contre le Celta Vigo, conclu par une défaite. En constante progression, Charistéas réalisa de bonnes performances lors des saisons 2000-2001 et 2001-2002.

Werder Brême

Charistéas signa au Werder Brême en 2002. Malgré son bon rapport buts/temps de jeu, il resta un joueur marginal au Werder et demeura le quatrième choix en matière d'attaquant. Son excellente performance lors de l'Euro 2004 ne changea pas sa situation dans le club où il gagna le Championnat d'Allemagne et la Coupe d'Allemagne en 2004. Au début de la saison 2004-2005, Charistéas marqua cinq buts en onze matchs.

Ajax Amsterdam

En janvier 2005, Charistéas signa à l'Ajax Amsterdam un contrat jusqu'au , pour la somme de 4,5 millions d'euros. Le sélectionneur de la Grèce Otto Rehhagel avait publiquement ordonné à l'attaquant star de l'Euro 2004 de changer de club lors du mercato de janvier 2005, afin de jouer titulaire. Son transfert arrangea les deux clubs, le Werder Brême voulant récupérer de l'argent et l'Ajax Amsterdam désirant trouver un remplaçant à Zlatan Ibrahimović, vendu au début de saison à la Juventus. Charistéas fit ses débuts avec son nouveau club le contre le FC Utrecht et marqua son premier but quatre jours plus tard, contre le SC Heerenveen. Mais il ne réussit qu'à marquer trois buts de plus lors de la saison.

Il réalisa une bonne saison 2005-2006, où il marqua 8 buts en 17 matchs. Il se blessa gravement à la tête à la suite d'un choc avec le défenseur d'Arsenal FC Kolo Touré, lors d'un match de Ligue des champions perdu par l'Ajax 2-1.

Feyenoord Rotterdam

Au début de la saison 2006-2007, Henk ten Cate, nouvel entraîneur de l'Ajax Amsterdam, déclara que Charistéas serait son cinquième choix pour l'attaque, après Klaas-Jan Huntelaar, Markus Rosenberg et Ryan Babel. Il se justifia en expliquant que Charistéas était un bon attaquant pour le système de jeu en 4-4-2, mais pas pour le système en 4-3-3 utilisé à l'Ajax. Après avoir affirmé qu'il était seulement intéressé par un transfert en Angleterre ou en Allemagne, Charistéas signa finalement au Feyenoord Rotterdam, grand rival de l'Ajax Amsterdam, le , dernier jour du mercato d'été. Les supporters du Feyenoord l'ont mal accueilli n'ayant pas apprécié qu'un joueur de l'Ajax Amsterdam signe chez eux. Il jouera une saison éprouvante ayant beaucoup de mal à marquer. Le Feyenoord finira finalement 7e du championnat et Feyenoord déclara qu'il n'était plus désirable au sein du club.

FC Nuremberg

N'étant plus désirable au Feyenoord Rotterdam, Charistéas décide de retourner en Allemagne en signant au 1. FC Nuremberg le pour 2,5 millions d'euros. Il est prêté au Bayer Leverkusen en , jusqu'à la fin de la saison 2008-2009. De retour à Nuremberg durant la saison suivante, il marque 1 but en 19 apparitions.

AC Arles-Avignon

Le , l'international grec décide de signer un contrat d'une année avec le club français de l'AC Arles-Avignon, fraîchement promu en Ligue 1, tout comme son compatriote Angelos Basinas[1]. Il décide de mettre fin à son contrat le après six apparitions sous le maillot du club provençal[1]. Il était venu à Arles-Avignon pour se relancer mais n'aura jamais trouvé l'éclaircie, devant se contenter de bouts de rencontres et de titularisations parcimonieuses, sans jamais parvenir à faire trembler les filets.

Il imite ainsi Angelos Basinas parti le dans les mêmes conditions[1]. Le , il signe un contrat jusqu'au avec Schalke 04[2].

Schalke 04

Après son départ de l'AC Arles-Avignon, il signe un contrat avec Schalke 04, dans l'espoir de se relancer après l'expérience mitigée arlésienne. Le joueur portera le numéro 15. Le , il donne la victoire à son équipe de Schalke 04 à la 84e contre l'Eintracht Francfort avec son premier ballon touché avec le club du Schalke 04 sur une passe décisive de Manuel Neuer.

En sélection nationale

Charistéas débuta avec l'équipe nationale grecque en 2001.

Il fit partie de la sélection grecque qui triompha lors de l'Euro 2004. Il marqua alors 3 buts : dans la phase de groupes contre l'Espagne, contre la France en quarts de finale, et lors de la finale contre le Portugal à Lisbonne (son but fit gagner la Grèce 1-0). Il eut ainsi une place dans l'équipe type de l'Euro 2004.

En janvier 2007, il déclara au magazine néerlandais Voetbal International que gagner l'Euro 2004 fut une incroyable expérience : "Même dans cinquante ans, tout le monde se souviendra que j'ai marqué le but qui a fait la Grèce championne d'Europe. Nous avons écrit l'histoire et ma vie a totalement changé à ce moment."

Palmarès

En club

En Équipe de Grèce

Notes et références

  1. a b et c Le mauvais pari d’Arles-Avignon, www.toutlemondesenfoot.fr, 12 mai 2015.
  2. Schalke 04 recrute le Grec Charisteas, www.leparisien.fr, 30 janvier 2011.

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Ángelos Charistéas
Listen to this article