Équipe de Tchécoslovaquie de football à la Coupe du monde 1934 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Équipe de Tchécoslovaquie de football à la Coupe du monde 1934.

Équipe de Tchécoslovaquie de football à la Coupe du monde 1934

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Équipe de Tchécoslovaquie de football à la Coupe du monde 1934

Fédération Fédération tchécoslovaque de football

Classement Médaille d'argent, Coupe du Monde Finaliste (2e)
Organisateur(s)
Royaume d'Italie
Participation 1re
Sélectionneur
Karel Petrů
Capitaine František Plánička
Meilleur buteur Oldřich Nejedlý (5)
Équipe de Tchécoslovaquie de football à la Coupe du monde

L'équipe de Tchécoslovaquie de football participe à sa première Coupe du monde de football lors de l'édition 1934 qui se tient dans le royaume d'Italie du au .

Portée par l'enthousiasme et le succès de la précédente édition de 1930, trente-deux équipes s'inscrivent. Un tour préliminaire inédit est organisé et les seize qualifiés, dont la Tchécoslovaquie, jouent la phase finale.

L'équipe de Tchécoslovaquie élimine l'équipe de Roumanie, l'équipe de Suisse puis l'équipe d'Allemagne et échoue en finale contre l'équipe italienne.

Phase qualificative

La Tchécoslovaquie et la Pologne se trouvent en matchs aller-retour dans le groupe 5 lors de la phase qualificative[1].

Le premier match se tient le au stade de l'armée polonaise à Varsovie. La Tchécoslovaquie obtient une victoire par deux buts à un[1]. Le match retour doit se tenir le à Prague[1] mais l'équipe polonaise déclare forfait[2], qualifiant ainsi l'équipe tchécoslovaque pour la phase finale.

Phase finale

František Plánička (droite) et l'italien Gianpiero Combi lors de la poignée de main des capitaines avant le coup d'envoi de la finale.
František Plánička (droite) et l'italien Gianpiero Combi lors de la poignée de main des capitaines avant le coup d'envoi de la finale.

Les favoris de la compétition sont le pays hôte et l'Autriche, mais la Tchécoslovaquie se présente comme une nation solide du football. Son jeu est reconnu comme alliant la qualité technique à la puissance physique et la solidité défensive. Le gardien František Plánička est considéré comme l'un des meilleurs au monde[3].

La Tchécoslovaquie, désignée tête de série[3], affronte la Roumanie en huitièmes de finale le au stade Littorio à Trieste. Menée 0-1 à la mi-temps la Tchécoslovaquie renverse le match et gagne sur le score de 2-1 dans le temps réglementaire[4].

La Tchécoslovaquie joue contre la Suisse en quart de finale le au stade Benito Mussolini de Turin. L'équipe tchécoslovaque concède l'ouverture du score puis égalise à 1-1 avant la mi-temps. En fin de match Oldřich Nejedlý inscrit le but de la qualification pour l'équipe tchécoslovaque qui s'impose finalement 3-2[4].

La demi-finale se tient le au Stadio Nazionale del PNF à Rome et l'adversaire est l'équipe allemande. La Tchécoslovaquie ouvre le score mais l'Allemand Rudolf Noack égalise à l'heure de jeu. Le score final est de 3-1pour la Tchécoslovaquie, grâce à trois buts inscrits par Oldřich Nejedlý[4].

L'autre demi-finale voit s'affronter l'Italie à l'Autriche, dans une rencontre annoncée comme la finale avant l'heure. Le pays organisateur se qualifie par une petite victoire 1-0[3].

La finale se déroule le au Stadio Nazionale del PNF à Rome. Le stade conçu pour accueillir 30 000 spectateurs connait une affluence de 50 000, tous acquis à la cause de l'équipe italienne[3]. Avant-match, les Tchécoslovaques sont présentés comme ayant un moral de vainqueur et les joueurs affirment qu'ils n'hésiteront pas à offrir du répondant aux Italiens en référence aux matchs précédents de leur adversaire qui pratique un jeu dur et, par instant, violent[3].

Les Italiens dominent l'ensemble du match de manière stérile du fait que la Tchécoslovaquie repousse son adversaire grâce à une défense rigoureuse et à son gardien qui effectue une partie solide. À la surprise des spectateurs, le Tchécoslovaque Antonín Puč donne l'avantage à sa nation à un quart d'heure du terme de la rencontre. L'équipe d'Italie égalise par Raimundo Orsi à cinq minutes de la fin. En prolongation, l'Italie force la décision avec un second but inscrit par Angelo Schiavio et remporte le titre de champion du monde pour la première fois[3].

Bilan

Vice-championne du monde, la Tchécoslovaquie a disputé quatre matchs et son bilan se solde par trois victoires et une défaite, neuf buts inscrits pour six encaissés. L'équipe marque et encaisse au moins un but lors de chacun de ses matchs.

L'attaquant Oldřich Nejedlý, auteur de cinq buts, termine meilleur buteur de la compétition devant l'Allemand Edmund Conen et l'Italien Angelo Schiavio qui inscrivent quatre buts chacun[5].

Effectif

Le sélectionneur tchécoslovaque durant la Coupe du monde est Karel Petrů. Il commande un groupe de dix-huit joueurs qui se compose de deux gardiens de but, trois défenseurs, six milieux de terrain et sept attaquants.

Nom Club Date de naissance J. Buts
Gardiens de but
 Ehrenfried Patzel
 FK Teplice
02.12.1914 0 0 - - -
 František Plánička Capitaine
 Slavia Prague
02.07.1904 4 0 - - -
Défenseurs
 Jaroslav Burgr
 Sparta Prague
07.03.1906 1 0 - - -
 Josef Čtyřoký
 Sparta Prague
30.09.1906 4 0 - - -
 Ladislav Ženíšek
 Slavia Prague
07.03.1904 3 0 - - -
Milieux de terrain
 Jaroslav Bouček
 Sparta Prague
13.11.1912 0 0 - - -
 Štefan Čambal
 Slavia Prague
17.12.1908 4 0 - - -
 Josef Košťálek
 Sparta Prague
31.08.1909 4 0 - - -
 Rudolf Krčil
 Slavia Prague
05.06.1906 4 0 - - -
 Antonín Vodička
 Slavia Prague
01.03.1907 0 0 - - -
 Vlastimil Kopecký
 Slavia Prague
14.10.1912 0 0 - - -
Attaquants
 František Junek
 Slavia Prague
17.01.1907 4 0 - - -
 Géza Kalocsay
 Sparta Prague
30.05.1913 0 0 - - -
 Oldřich Nejedlý
 Sparta Prague
25.12.1909 4 5 - - -
 Antonín Puč
 Slavia Prague
16.05.1907 4 2 - - -
 Josef Silný
 SC Nîmes
23.01.1902 1 0 - - -
 Jiří Sobotka
 Slavia Prague
06.07.1911 4 1 - - -
 František Svoboda
 Slavia Prague
05.08.1906 3 1 - - -
Sélectionneur
 
Karel Petrů
 

Notes et références

Notes

  1. Certaines sources attribuent le deuxième but tchécoslovaque à Rudolf Krčil. La FIFA a officiellement attribué le but à Nejedlý le .

Références

  1. a b et c (en) Barrie Courtney, « WORLD CUP 1934 - QUALIFYING », sur www.rsssf.com, (consulté le 6 janvier 2012)
  2. (en) Karel Stokkermans et Sergio Henrique Jarreta, « World Cup 1934 Qualifying », sur www.rsssf.com, (consulté le 9 janvier 2012)
  3. a b c d e et f « Histoire de la Coupe du monde 1934 », sur www.om4ever.com (consulté le 6 janvier 2012)
  4. a b et c FIFA, « Coupe du monde de la FIFA, Italie 1934 Résultats », sur www.fr.fifa.com (consulté le 6 janvier 2012)
  5. FIFA, « Plus grand nombre de buts », sur www.fr.fifa.com (consulté le 27 janvier 2012)

Navigation

Liens internes

Liens externes

Fiche joueur
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Équipe de Tchécoslovaquie de football à la Coupe du monde 1934
Listen to this article