Adrian Zandberg - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Adrian Zandberg.

Adrian Zandberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adrian Zandberg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Partis politiques
Union du travail
Liberté et Égalité (en)
RazemVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
1,98 mVoir et modifier les données sur Wikidata

Adrian Tadeusz Zandberg, né le à Aalborg (Danemark), est un homme politique polonais. Il est l’un des dirigeants du parti La Gauche ensemble (Lewica Razem).

Situation personnelle

Ses parents, polonais, quittent la Pologne en 1967 pour s'installer au Danemark. Né à Aalborg, Adrian Zandberg revient avec ses parents en Pologne en 1985.

Il fait des études d'histoire à l'université de Varsovie, où il soutient une thèse de doctorat sur la gauche sociale-démocrate en Allemagne et au Royaume-Uni. Il étudie également l'informatique à l'Institut polono-japonais des technologies de l'information et travaille comme enseignant-chercheur en informatique[1].

Il est marié et père de deux enfants.

Parcours politique

Alors qu'il est encore étudiant, il s'engage en politique. Avec l'ancien militant politique et syndical dissident Jacek Kuroń, il publie le , dans Gazeta Wyborcza, un article sur la justice sociale en Pologne[2].

Pendant de nombreuses années, il reste un militant peu connu du grand public. Il est président de l'aile jeunesse de l'Union du travail (UP), avant de fonder la Fédération des jeunes socialistes, mais n’apparaît presque jamais dans les médias. Il côtoie à l'époque Barbara Nowacka.

Il se fait connaître du grand public à l’occasion des élections générales de 2015, après qu’il a participé à la fondation du parti Razem (Ensemble). Le , il est le porte-parole de son parti au cours d'un débat télévisé diffusé sur plusieurs stations de télévision : représentant de la plus petite et plus jeune des huit formations présentes, il est présenté comme le vainqueur de la soirée[3],[4]. Tête de liste dans la circonscription de Varsovie, il recueille 3,62 % des suffrages[5]. Il est accusé par certains membres de la gauche traditionnelle d'avoir contribué à faire baisser son score de telle façon que la coalition de la Gauche unie n'atteint pas le seuil de 8 % exigé pour une coalition et que la gauche sera absente de la Diète de Pologne durant la législature.

Prises de position

En 2015, durant la crise migratoire en Europe, il est l’un des rares hommes politiques polonais à plaider pour une acceptation inconditionnelle des migrants.

Le chanteur Paweł Kukiz, dirigeant du mouvement populiste Kukiz'15, lui reproche d'avoir arboré le portait de Karl Marx sur son tee-shirt durant une réunion électorale[6].

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Adrian Zandberg
Listen to this article