Aimable Joseph Meuris - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Aimable Joseph Meuris.

Aimable Joseph Meuris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2011). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
Aimable Joseph Meuris
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata

Aimable Joseph Meuris (1760-1793) était un ferblantier nantais, né à Russeignies dans l'actuelle province belge du Hainaut, domicilié à la paroisse Saint-Georges de Tournai où il vécut jusqu'à sa majorité, commandant d'un bataillon de volontaires Sans-culottes lors de la Révolution française.

Biographie

Il fut considéré comme le Léonidas nantais lors du siège de Nantes en juin 1793. Avec 500 volontaires, il retarda à Nort-sur-Erdre l'avance des troupes vendéennes durant huit heures, délai qui permit à la défense nantaise (forte d'environ 10 000 hommes) de s'organiser face à environ 40 000 adversaires royalistes dirigés par Cathelineau et Charette.

Il mourut 15 jours plus tard, le , au cours d'un duel provoqué par Nourrit, jeune capitaine de la légion nantaise, pour des raisons partisanes qui risquaient, pensait-il, de mettre aux prises le bataillon Meuris avec la légion.[pas clair]

Il est alors enterré au cimetière La Bouteillerie à Nantes. Si la tombe a disparu, une reproduction de sa stèle a été conservée[1].

Notes et références

  1. Éric Lhommeau et Karen Roberts, Guide du cimetière de la Bouteillerie Nantes, Nantes, Le Veilleur de nuit, , 88 p. (ISBN 978-2-9528652-5-8), p. 11.

Voir aussi

Bibliographie

  • La Vendée en armes, Jean François Chiappe, Librairie Académique Perrin 1982.

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Aimable Joseph Meuris
Listen to this article