André Maroselli - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for André Maroselli.

André Maroselli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

André Maroselli

André Maroselli en 1951.
Fonctions
Sénateur de la Haute-Saône
Député de la Haute-Saône
Maire de Luxeuil-les-Bains
Successeur Jacques Maroselli
Conseiller général du canton de Luxeuil-les-Bains
Biographie
Nom de naissance Don Jean André Maroselli
Date de naissance
Lieu de naissance Rutali (Corse)
Date de décès (à 77 ans)
Lieu de décès Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône)
Nationalité Française
Enfants Jacques Maroselli
Profession Administrateur de sociétés

André Maroselli, né le à Rutali (Corse) et mort le à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône)[1], est un homme politique français. Il a exercé la profession d'administrateur de sociétés. Il fut avec Henri Prêtre le premier sénateur de la Haute-Saône de la Cinquième République.

Biographie

Il participe à la Première Guerre mondiale. Il est élu sénateur en 1935. À sa demande il est mobilisé en 1939 et nommé lieutenant colonel de réserve dans l’armée de l’Air.

Il est placé sous surveillance par la Gestapo. Arrêté en 1942, il est détenu à Fresnes comme otage. Il participe à la Résistance. Il est le premier sénateur à rejoindre de Gaulle à Londres en 1943. Il préside le comité central d’aide aux prisonniers et à ce titre se rend aux États-Unis pour récolter des vivres et des vêtements.

À la Libération, il devient membre des deux Assemblées nationales constituantes (1945-1946) puis est élu député radical de la Haute-Saône en 1946. Il redevient sénateur en 1952 et retourne au Palais-Bourbon en 1956. Il retrouve un siège au Sénat en 1959 et exerce ce mandat pendant neuf ans dans le groupe de la Gauche démocratique. Il a également siégé au Sénat de la Communauté.

Il a été maire de Luxeuil-les-Bains depuis le jusqu'à sa révocation par le Gouvernement de Vichy[2] et réélu à la Libération, demeura en poste jusqu'à son décès.

Conseiller d'arrondissement en 1928, il est élu, le , conseiller général du canton de Luxeuil-les-Bains et vice-président du conseil général de la Haute-Saône en 1932. Il demeure conseiller général jusqu'à la suppression des conseils généraux en 1940, puis est rélu de 1945 à son décès.

Il est le père de Jacques Maroselli qui fut député FGDS en 1967-1968 et lui succéda comme maire de Luxeuil-les-Bains à son décès[3] jusqu'en 1989.

Publications

  • Le sabotage de notre aviation, cause principale de notre défaite, Paris 1941
  • Des prisons de la Gestapo à l'Exil édité à Alger vers 1943.

Fonctions gouvernementales

Décorations

Sources

Notes et références

  1. « Mort de M. André Maroselli, ancien ministre : M. André Maroselli, ancien sénateur et ancien député de la Haute-Saône, ancien ministre, maire de Luxeuil-les-Bains, est décédé dans cette ville le 7 avril », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 12 mars 2020).
  2. « Arrêté portant démission d'office de M. Maroselli », Journal officiel de l'État français, no 256,‎ , p. 3548-3549 (lire en ligne, consulté le 12 mars 2020), lire en ligne sur Gallica.
  3. « M. Jacques Maroselli est élu maire de Luxeuil », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 12 mars 2020).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
André Maroselli
Listen to this article