Championnat de Belgique de football 1973-1974 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Championnat de Belgique de football 1973-1974.

Championnat de Belgique de football 1973-1974

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Division 1
1973-1974
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 71e
Lieu(x)
Belgique
Date du
au
Participants 16
Matchs joués 240 matches
Statut des participants Semi-professionnels
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Division 2

Palmarès
Tenant du titre Club Brugge KV
Promu(s) en début de saison 2:
SK Beveren/Waas
K. SV Waregem
Vainqueur R. SC Anderlechtois
Relégué(s) 1:
K. Sint-Truidense VV
Buts 665 buts
Meilleur(s) buteur(s)
Attila Ladinsky
R. SC Anderlechtois

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1973-1974 est la 71e saison du championnat de première division belge.

À la suite de l'instauration officielle du football professionnel en Belgique à partir de la saison prochaine, la Division 1 sera élargie à vingt clubs. En conséquence, les deux derniers classés en fin de saison ne sont pas directement relégués mais participent à un tour final avec les équipes classées quatrième et cinquième de Division 2, dont les deux premiers joueront parmi l'élite la saison prochaine. Ainsi, seul le K. Sint-Truidense VV est relégué au niveau inférieur.

Le titre est remporté par le RSC Anderlecht, qui retrouve les lauriers nationaux après les avoir abandonnés l'an passé au Club Bruges KV, seulement cinquième cette saison.

Clubs participants

Seize clubs prennent part à ce championnat, soit le même nombre que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est indiqué en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1973-1974 du championnat de Division 1
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades Entraîneur[note 2] En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Royal Sporting Club Anderlechtois 35 Anderlecht Stade Émile Versé
Urbain Braems
1935-1936 (37e) 43e 6e
2 Royal Antwerp Football Club 1 Deurne Bosuilstadion
Guy Thys
1970-1971 (4e) 68e 7e
3 Koninklijke Beerschot Voetbal en Atletiek Vereniging 13 Anvers Kiel
François Geeraerts
1907-1908 (58e) 64e 4e
4 Koninklijke Berchem Sport 28 Berchem Het Rooi
Rik Coppens
1972-1973 (2e) 35e 8e
5 Koninklijke Beringen Football Club 522 Beringen Mijnstadion
Roger Vanhaeren
1972-1973 (2e) 16e 12e
6 Sportkring Beveren-Waas 2300[note 3] Beveren Freethielstadion
Rik Matthys
1973-1974 (1re) 15e Division 2 : 1er
7 Koninklijke Cercle Brugge Sportvereniging 12 Bruges Edgard De Smedtstadion
Han Grijzenhout
1971-1972 (3e) 45e 11e
8 Club Brugge Koninklijke Voetbalvereniging 3 Bruges De Klokke
Jaak De Wit
1959-1960 (15e) 52e 1er
9 Koninklijke Football Club Diest 41 Diest De Warande ? 1970-1971 (4e) 8e 14e
10 Royal Football Club Liégeois 4 Rocourt Stade Vélodrome Oscar Flesch
Victor Wégria
1945-1946 (29e) 45e 10e
11 Royal Standard de Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin
Vlatko Marković
1921-1922 (50e) 55e 2e
12 Koninklijke Lierse Sportvereniging 30 Lierre Herman Vanderpoortenstadion
Robert Willems
1953-1954 (21e) 39e 9e
13 Koninklijke Voetbalclub Mechelen 25 Malines Achter de Kazerne ? 1971-1972 (3e) 36e 5e
14 Racing White Daring de Molenbeek 47 Molenbeek-Saint-Jean Stade Edmond Machtens
Félix Week
1965-1966 (9e) 20e 3e
15 Koninklijke Sint-Truidense Voetbalverening 373 Saint-Trond Stayenveld
Staf Van den Bergh
1957-1958 (17e) 17e 13e
16 Koninklijke Sportvereniging Waregem 4451 Waregem Regenboogstadion
Hans Croon
1973-1974 (1re) 7e Division 2 : 2e

Localisation des clubs

Localisation des clubs anversois


Les 3 cercles anversois sont :
(1) R. Antwerp FC
(2) R. Beerschot AC
(3) R. Berchem Sport

Déroulement de la saison

Formule modifiée en cours de saison

Avec la création de la Ligue professionnelle, et donc la reconnaissance officielle du statut professionnel pour les clubs de Division 1, il est décidé à l'URBSFA de faire passer l'élite de 16 à 18 clubs. Cette transition doit s'opérer en trois étapes. En 1974-1975, la D1 doit compter 20 clubs puis être réduite à 19 en 1975-1976 et enfin à 18 en 1976-1977.

Afin de passer de 16 à 20 clubs, une procédure est mise sur pied. Elle prévoit que les quatre premiers classés de Division 2 montent directement en Division 1 d'où ne descend directement aucun club. Toutefois, les cercles classés aux 15e et 16e places (les deux dernières) doivent disputer un tour final contre deux équipes de deuxième division (celles terminant 5e et 6e). La formule mathématique retenue est donc: 14 restants + 4 promus + 2 tour final = 20 équipes.

Mais alors que la saison s'avance, les dernières analyses des différents dossiers des clubs montrent que tous ne sont pas prêts à franchir le pas vers le professionnalisme. La formule doit être adaptée « en catastrophe ». Il est décidé que seul les trois premiers de D2 soient promus directement et que les 4e et 5e classés prennent pas au tour final avec les barragistes de D1. La formule mathématique devient donc: 14 restants + 3 promus + 2 tour final = 19 équipes.

Le 20e ticket pour la D1 professionnelle est attribuée, de fait, au Sporting Charleroi qui n'a pourtant terminé le championnat qu'en 14e position. La raison est que, pour les responsables de la nouvelle Ligue Pro, les structures du « matricule 22 », relégué en 1971, sont jugées suffisantes pour intégrer l'élite nationale professionnelle.

Résultats

Résultats des rencontres

Avec seize clubs engagés, 240 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AND ANT BEE BER BFC BEV CSB FCB DIE FCL LIE MAL RWD STT STA WAR
R. SC Anderlechtois 3-1 6-2 5-1 5-1 1-1 3-1 2-0 2-1 3-0 3-1 2-2 2-2 3-0 3-1 3-1
R. Antwerp FC 2-1 3-0 4-2 1-0 0-1 0-0 2-2 2-2 1-0 1-0 0-2 3-2 3-1 2-1 5-2
R. Beerschot AC 0-3 1-1 1-0 0-3 1-1 3-1 0-2 4-2 3-0 2-0 1-0 0-2 0-2 2-2 1-1
K. Berchem Sport 1-4 0-3 0-0 2-0 0-0 0-0 1-0 3-0 0-0 3-3 0-1 3-1 2-1 0-0 0-0
K. Beringen FC 3-1 4-1 1-4 0-0 1-1 0-0 2-1 1-0 2-1 0-2 1-2 0-3 1-0 0-0 1-0
SK Beveren 1-4 0-1 0-0 3-1 0-0 0-0 0-0 3-0 2-2 1-0 0-1 1-0 1-1 2-1 2-1
K. Cercle Brugge 3-1 1-1 0-2 3-1 2-0 2-0 1-4 1-1 5-0 2-3 2-2 3-2 3-0 1-1 2-2
Club Brugge KV 2-1 0-4 3-2 2-2 5-0 1-0 3-1 1-0 2-3 3-0 5-2 0-0 7-1 4-2 6-1
K. Diest FC 2-3 2-3 1-1 2-2 1-1 2-0 3-4 2-1 2-2 4-1 3-3 0-0 1-0 2-0 3-1
R. FC Liégeois 3-1 2-0 4-2 1-3 3-2 4-2 2-1 2-1 0-1 4-0 0-0 0-3 4-0 1-1 1-1
K. Lierse SV 1-1 1-1 0-0 3-2 4-1 0-0 3-2 1-0 1-1 0-0 2-2 1-1 3-3 1-2 1-1
K. FC Malinois 0-0 0-2 0-0 3-1 1-0 2-1 2-2 2-1 1-1 0-0 2-0 0-2 1-2 2-1 0-2
RWD Molenbeek 1-1 5-0 2-2 4-0 1-1 1-1 3-0 3-1 3-0 1-0 1-1 1-0 4-2 0-0 2-2
K. Sint-Truidense VV 1-1 1-1 2-0 1-1 1-2 2-0 1-1 1-1 1-2 1-1 1-1 1-1 0-0 1-0 0-2
R. Standard de Liège 1-0 0-0 2-1 0-0 5-0 0-0 2-0 3-1 3-1 2-1 5-0 1-0 0-2 3-1 2-2
K. SV Waregem 2-4 0-0 3-1 0-2 1-1 1-0 3-2 2-2 3-2 0-1 2-1 1-0 1-1 0-1 0-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Évolution du classement journée par journée

Leader du classement journée par journée

Classement final

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 'R. SC ANDERLECHTOIS'L 41 30 17 7 6 72 38 +34
2 R. Antwerp FC 39 30 15 9 6 48 33 +15
3 RWD Molenbeek 39 30 13 13 4 50 25 +25
4 R. Standard de Liège 34 30 12 10 8 43 30 +13
5 Club Brugge KV T 32 30 13 6 11 61 43 +18
6 R. FC Liégeois 31 30 11 9 10 42 42 0
7 KV Mechelen 31 30 10 11 9 34 35 -1
8 K. Cercle Brugge SV 27 30 8 11 11 46 48 -2
9 K. SV Waregem en augmentation C 27 30 8 11 11 38 49 -11
10 SK Beveren en augmentation 27 30 7 13 10 24 30 -6
11 K. Beringen FC 26 30 9 8 13 29 48 -19
12 K. FC Diest 26 30 8 10 12 44 51 -7
13 K. Beerschot VAV 26 30 8 10 12 36 47 -11
14 K. Berchem Sport 26 30 7 12 11 33 45 -12
15 K. Lierse SV 25 30 6 13 11 35 51 -16
16 K. Sint-Truidense VV 23 30 6 11 13 30 50 -20
Légende
  • Champion de Belgique 1974 et qualifié pour la « Coupe des clubs champions » la saison suivante
  • Club qualifié pour la « Coupe des vainqueurs de coupe » la saison suivante
  • Club qualifié pour la « Coupe UEFA » la saison suivante
  • Club devant disputer le tour final de Division 2 pour se maintenir en Division 1
Abréviations

T : Tenant du titre 1973
C : Vainqueur de la Coupe de Belgique 1973-1974
L : Vainqueur de la Coupe de la Ligue 1973-1974
en augmentation : club promu de « Division 2 » depuis la saison précédente

Meilleur buteur

Attila Ladinsky (R. SC Anderlechtois) avec 22 goals[2]. Il est le douzième joueur étranger différent, le deuxième hongrois, à remporter cette récompense.

Classement des buteurs

Le tableau ci-dessous reprend les 17 meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des 17 meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1.
Attila Ladinsky R. SC Anderlechtois 22 27
2.
Robert Rensenbrink R. SC Anderlechtois 20 29
3.
Johan Devrindt Club Brugge KV 19 28
4.
Ruud Geels Club Brugge KV 18 30
5.
Guido Mallants K. Beerschot VAV 17 28
=.
Alfred Riedl K. Sint-Truidense VV 17 30
7.
Eddy Koens RWD Molenbeek 16 30
8.
Josip Bukal R. Standard de Liège 15 21
=.
Agustin Riveros Falcon K. FC Diest 15 28
10.
Aad Koudijzer K. SV Waregem 14 25
11.
Ludo Verjans K. Berchem Sport 13 24
12.
Karl Kodat R. Antwerp FC 11 23
=.
Jean Janssens SK Beveren-Waas 11 25
=.
Franky Vanhaecke K. Cercle Brugge SV 11 28
=.
André De Nul R. SC Anderlechtois 11 29
16.
Marcel Put K. Beringen FC 10 28
=.
Herman Houben K. FC Diest 10 30

Parcours européens des clubs belges

Récapitulatif de la saison

Répartition des clubs partitipants par province
 Région flamande
(11)
Province de Brabant (3)[noteDuModele 1]
 Région wallonne
(2)
 Province d'Anvers
5
Région de Bruxelles-Capitale
2
 Province de Hainaut
0
 Province de Flandre-Occidentale
3
 Province du Brabant flamand
1
 Province de Liège
2
 Province de Flandre-Orientale
1
 Province du Brabant wallon
0
 Province de Luxembourg
0
 Province de Limbourg
2  
Province de Namur
0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation

Le Lierse et le Saint-Trond VV doivent disputer le tour final de Division 2 avec les équipes classées quatrième et cinquième pour se maintenir en première division. Le Lierse remporte ce mini-tournoi et reste en D1, tandis que Saint-Trond, troisième, est relégué en deuxième division. Il est remplacé par le deuxième de ce tour final, Winterslag.

Les trois premiers de deuxième division, dans l'ordre l'Olympic Club de Montignies-sur-Sambre, l'AS Ostende et le KSC Lokeren, sont promus. Le cinquième club promu est le Sporting Charleroi, admis parmi l'élite malgré sa quatorzième place en Division 2, car il pourra aligner une équipe entièrement professionnelle la saison prochaine.

Bilan de la saison

Annexes

Notes

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Seul l'entraîneur du club en début de saison est indiqué ici.
  3. Le matricule 2300 n'est plus porté que par l'équipe féminine du KSK Beveren.

Références

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1973-74 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 3 septembre 2014)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1973-1974 », sur Belgium Soccer History, (consulté le 17 juin 2014)

Bibliographie

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Championnat de Belgique de football 1973-1974
Listen to this article