Coupe des confédérations 2009 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Coupe des confédérations 2009.

Coupe des confédérations 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coupe des confédérations 2009
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIFA
Éditions 8e
Lieu(x)
Afrique du Sud
Date du
au
Nations
Afrique du Sud

Espagne

Irak

Nouvelle-Zélande

Brésil

États-Unis

Italie

Égypte
Participants 8 équipes
Matchs joués 16
Affluence 584 894 spectateurs
36 556 de moyenne
Site(s) 4 stades
Site web officiel site officiel de la FIFA

Palmarès
Tenant du titre
Brésil
(2)
Vainqueur
Brésil
(3)
Finaliste
États-Unis
Troisième
Espagne
Buts 44 buts
moyenne de 2.75 buts par match
Meilleur joueur
Kaká
Meilleur(s) buteur(s)
Luís Fabiano (5)

Navigation

L’édition 2009 de la Coupe des confédérations se déroule en Afrique du Sud du 14 juin au 28 juin 2009. Il s'agit de l'une des trois compétitions internationales sur le plan mondial avec la Coupe du monde et le Tournoi olympique. Elle est organisée par la Fédération internationale de football association (FIFA) et elle met aux prises des sélections nationales tous les quatre ans.

Les sélections nationales sont qualifiées en tant que tenant de titre d'une compétition continentale (Brésil, Égypte, Espagne, États-Unis, Irak et Nouvelle-Zélande) ou du titre mondial (Italie) et enfin pays-hôte de la compétition (Afrique du Sud).

Le tournoi fait figure de répétition générale pour les organisateurs de la Coupe du monde de football de 2010, qui s'est déroulée également en Afrique du Sud[1].

Le Brésil remporte sa deuxième Coupe des confédérations d'affilée après 2005 et sa troisième au total.

Préparation de l'événement

Contexte

Sites de la compétition

Les seize rencontres de la Coupe des confédérations se déroulent dans quatre stades sud-africains. Il s'agit de l'Ellis Park Stadium à Johannesbourg, du Loftus Versfeld Stadium à Pretoria, du Free State Stadium à Bloemfontein et du Royal Bafokeng Stadium à Rustenburg[2].

Initialement, il était également prévu de faire disputer des matchs du tournoi dans un cinquième stade, le Nelson Mandela Bay Stadium à Port Elizabeth[3]. Le retrait de ce stade est dû à des retards dans sa construction[4]. Au moment de l'annonce en juillet 2008 de ces retards, le secrétaire général de la FIFA déclare qu'« il y a eu un feu rouge de décrété » pour l'utilisation du stade de Port Elizabeth à la Coupe des confédérations. Quant aux travaux dans les autres stades, il déclare en outre qu'il « n'y a pas d'autre feu rouge, tout est à l'orange ou au vert »[5], confirmant ainsi la tenue du tournoi dans les quatre autres stades.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir l’image vierge
Sites de la Coupe des confédérations 2009

Acteurs

Équipes participantes

La carte suivante représente les nations qualifiées dans les différentes confédérations continentales :

Équipes qualifiées pour la compétition, par confédération :  .mw-parser-output .legende-bloc-centre{display:table;margin:0 auto;text-align:left}.mw-parser-output .legende-bloc ul li{font-size:90%}.mw-parser-output .legende-bloc-vertical ul li{list-style:none;margin:1px 0 0 -1.5em}.mw-parser-output .legende-bloc-vertical ul li li{list-style:none;margin:1px 0 0 -1.0em} Amérique du Nord (CONCACAF)      États-Unis Amérique du Sud (CONMEBOL)      Brésil Europe (UEFA)      Espagne et Italie Afrique (CAF)      Afrique du Sud et Égypte Asie (AFC)      Irak Océanie (OFC)      Nouvelle-Zélande
Équipes qualifiées pour la compétition, par confédération :
  • Amérique du Nord (CONCACAF)
          États-Unis
  • Amérique du Sud (CONMEBOL)
          Brésil
  • Europe (UEFA)
          Espagne et Italie
  • Afrique (CAF)
          Afrique du Sud et Égypte
  • Asie (AFC)
          Irak
  • Océanie (OFC)
          Nouvelle-Zélande

Arbitres

Dix arbitres sont désignés par la FIFA le 5 mai 2009 pour diriger les rencontres de la Coupe des confédérations 2009. Un arbitre de réserve est également nommé. Les arbitres et leurs assistants respectifs proviennent de toutes les six confédérations de football[6]. Deux des dix arbitres désignés, le Guatémaltèque Carlos Batres et le Paraguayen Carlos Amarilla, se blessent avant le début de la compétition et sont remplacés avec leurs assistants par deux trios d'arbitrage constitués autour du Mexicain Benito Archundia et du Chilien Pablo Pozo[7].

Les tableaux suivants listent les dix arbitres titulaires et l'arbitre remplaçant, leur confédération d'origine et leurs deux assistants respectifs. La nationalité des assistants n'est indiquée que si elle diffère de celle de l'arbitre principal.

Trios d'arbitrage titulaires
Confédération Arbitre Assistant 1 Assistant 2
Afrique (CAF)
Coffi Codjia
Komi Konyoh
Alexis Fassinou
Amérique du Nord, centrale et Caraïbes (CONCACAF)
Benito Archundia
Marvin Torrentera
Héctor Vergara
Amérique du Sud (CONMEBOL)
Jorge Larrionda
Pablo Fandino Mauricio Espinosa
Amérique du Sud (CONMEBOL)
Pablo Pozo
Patricio Basualto Francisco Mondria
Asie (AFC)
Matthew Breeze
Matthew Cream Ben Wilson
Europe (UEFA)
Massimo Busacca
Matthias Arnet Francesco Buragina
Europe (UEFA)
Martin Hansson
Henrik Andren Fredrik Nilsson
Europe (UEFA)
Howard Webb
Michael Mullarkey Peter Kirkup
Océanie (OFC)
Michael Hester
Jan-Hendrik Hintz Mark Rule
Trio d'arbitrage remplaçant
Confédération Arbitre Assistant 1 Assistant 2
Afrique (CAF)
Eddy Maillet
Evarist Menkouande
Bechir Hassani

Déroulement du tournoi

Format et tirage au sort

Classement mondial de la FIFA d'octobre 2008[8]
Rang Nation Points
1
Espagne
1643
2
Italie
1365
4
Brésil
1280
21
États-Unis
861
22
Égypte
860
54
Nouvelle-Zélande
584
77
Irak
443
85
Afrique du Sud
411

Le tirage au sort des groupes a lieu le 22 novembre 2008 à 16 heures (heure locale) au Sandton Convention Centre à Johannesbourg. Les huit équipes sont partagées en deux pots. L'Afrique du Sud est placée dans le pot 1 en tant que pays hôte de la compétition. Ce premier pot comprend également, parmi les sept autres sélections, les trois meilleures au Classement mondial de la FIFA d'octobre 2008 : l'Espagne, l'Italie et le Brésil[8].

  • Pot 1 : Afrique du Sud, Brésil, Espagne, Italie.
  • Pot 2 : Égypte, États-Unis, Irak, Nouvelle-Zélande.

Les équipes du premier pot sont considérées comme têtes de série. Deux d'entre elles sont versées dans le groupe A et les deux autres dans le groupe B. Chaque groupe comprend aussi deux équipes du pot 2. Le tirage au sort est fait de sorte que deux sélections d'une même confédération, i.e. d'un même continent, ne peuvent pas se rencontrer lors de la phase de poules. Ainsi comme l'Afrique du Sud est automatiquement placée dans le groupe A, l'Égypte est affectée au groupe B. De même, il est prévu que les deux sélections européennes se retrouvent dans des groupes différents[9].

La répartition des groupes est la suivante :

  • Groupe A : Afrique du Sud, Espagne, Irak, Nouvelle-Zélande.
  • Groupe B : Brésil, Italie, Égypte, États-Unis.

Premier tour

Groupe A

Résumé
Le milieu de terrain espagnol Xavi Hernández.
Le milieu de terrain espagnol Xavi Hernández.

Sur un petit nuage depuis sa victoire à l'Euro 2008, l'Espagne remporte ses trois matches et bat le record de victoires consécutives d'une sélection nationale (15 succès de rang). La deuxième place qualificative revient à l'Afrique du Sud tandis que l'Irak et la Nouvelle-Zélande sortent de la compétition sans avoir marqué le moindre but.

Classement et résultats
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)
1
Espagne
9 3 3 0 0 8 0 +8
Espagne
2-0 1-0 5-0
2
Afrique du Sud
4 3 1 1 1 2 2 0
Afrique du Sud
0-0 2-0
3
Irak
2 3 0 2 1 0 1 -1
Irak
0-0
4
Nouvelle-Zélande
1 3 0 1 2 0 7 -7
Nouvelle-Zélande

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points; J = joués; G = gagnés; N = nuls; P = perdus;
Bp = buts pour; Bc = buts contre; Diff = différence de buts

Détails des matchs
14 juin 2009 Afrique du Sud
0 - 0
Irak
Ellis Park Stadium, Johannesbourg
16:00
Historique des rencontres
Spectateurs : 48 837
Arbitrage :
Jorge Larrionda
(Rapport)

14 juin 2009 Nouvelle-Zélande
0 - 5
Espagne
Royal Bafokeng Stadium, Rustenburg
20:30
Historique des rencontres
But inscrit après 6 minutes 6e But inscrit après 14 minutes 14e But inscrit après 17 minutes 17e Torres
But inscrit après 24 minutes 24e Fàbregas
But inscrit après 48 minutes 48e Villa
Spectateurs : 21 649
Arbitrage :
Coffi Codjia
(Rapport)

17 juin 2009 Espagne
1 - 0
Irak
Free State Stadium, Mangaung/Bloemfontein
16:00
Historique des rencontres
Villa But inscrit après 55 minutes 55e Spectateurs : 30 512
Arbitrage :
Matthew Breeze
(Rapport)

17 juin 2009 Afrique du Sud
2 - 0
Nouvelle-Zélande
Royal Bafokeng Stadium, Rustenburg
20:00
Historique des rencontres
Parker But inscrit après 21 minutes 21e But inscrit après 52 minutes 52e Spectateurs : 36 598
Arbitrage :
Benito Archundia
(Rapport)

20 juin 2009 Irak
0 - 0
Nouvelle-Zélande
Ellis Park Stadium, Johannesbourg
20:00
Historique des rencontres
Spectateurs : 23 295
Arbitrage :
Howard Webb
(Rapport)

20 juin 2009 Espagne
2 - 0
Afrique du Sud
Free State Stadium, Mangaung/Bloemfontein
20:00
Historique des rencontres
Villa But inscrit après 52 minutes 52e
Llorente But inscrit après 72 minutes 72e
Spectateurs : 38 212
Arbitrage :
Pablo Pozo
(Rapport)

Groupe B

Résumé
Douglas Maicon, homme du match États-Unis - Brésil.
Douglas Maicon, homme du match États-Unis - Brésil.

Malgré des largesses défensives lors de son premier match contre l'Égypte, le Brésil fait le spectacle et remporte ses trois matches en marquant dix buts. L'Italie semble favorite après sa victoire (3-1) face aux États-Unis mais l'Égypte, déjà en vue contre le Brésil, crée ensuite la surprise en battant la Squadra Azzurra (1-0). La troisième journée offre un suspense incroyable au bout duquel les États-Unis réussissent à se qualifier, grâce à une meilleure attaque que l'Italie, après avoir perdu leurs deux premiers matches !

Classement et résultats
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)
1
Brésil
9 3 3 0 0 10 3 +7
Brésil
3-0 3-0 4-3
2
États-Unis
3 3 1 0 2 4 6 -2
États-Unis
1-3 3-0
3
Italie
3 3 1 0 2 3 5 -2
Italie
0-1
4
Égypte
3 3 1 0 2 4 7 -3
Égypte

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points; J = joués; G = gagnés; N = nuls; P = perdus;
Bp = buts pour; Bc = buts contre; Diff = différence de buts

Détails des matchs
15 juin 2009 Brésil
4 - 3
Égypte
Free State Stadium, Mangaung/Bloemfontein
16:00
Historique des rencontres
Kaká But inscrit après 5 minutes 5e But inscrit après 90 minutes 90e (pén.)
Luís Fabiano But inscrit après 12 minutes 12e
Juan But inscrit après 37 minutes 37e
But inscrit après 9 minutes 9e But inscrit après 55 minutes 55e Zidan
But inscrit après 54 minutes 54e Shawky
Carton rouge 89e al-Muhammadi
Spectateurs : 27 851
Arbitrage :
Howard Webb
(Rapport)

15 juin 2009 États-Unis
1 - 3
Italie
Loftus Versfeld Stadium, Tshwane/Pretoria
20:00
Historique des rencontres
Clark Carton rouge 33e
Donovan But inscrit après 41 minutes 41e (pen)
But inscrit après 59 minutes 59e But inscrit après 90+3 minutes 90+3e Rossi
But inscrit après 71 minutes 71e De Rossi
Spectateurs : 34 341
Arbitrage :
Pablo Pozo
(Rapport)

18 juin 2009 États-Unis
0 - 3
Brésil
Loftus Versfeld Stadium, Tshwane/Pretoria
16:00
Historique des rencontres
Kljestan Carton rouge 57e But inscrit après 7 minutes 7e Melo
But inscrit après 20 minutes 20e Robinho
But inscrit après 62 minutes 62e Maicon
Spectateurs : 39 617
Arbitrage :
Massimo Busacca
(Rapport)

18 juin 2009 Égypte
1 - 0
Italie
Ellis Park Stadium, Johannesbourg
20:00
Historique des rencontres
Homos But inscrit après 40 minutes 40e Spectateurs : 52 150
Arbitrage :
Martin Hansson
(Rapport)

21 juin 2009 Italie
0 - 3
Brésil
Loftus Versfeld Stadium, Tshwane/Pretoria
20:00
Historique des rencontres
But inscrit après 37 minutes 37e But inscrit après 43 minutes 43e Luís Fabiano
But inscrit après 45 minutes 45e (csc) Dossena
Spectateurs : 41 195
Arbitrage :
Benito Archundia
(Rapport)

21 juin 2009 Égypte
0 - 3
États-Unis
Royal Bafokeng Stadium, Rustenburg
20:00
Historique des rencontres
But inscrit après 21 minutes 21e Davies
But inscrit après 63 minutes 63e Bradley
But inscrit après 71 minutes 71e Dempsey
Spectateurs : 23 140
Arbitrage :
Michael Hester
(Rapport)

Tableau final

Clint Dempsey, buteur en demi-finale pour les États-Unis.
Clint Dempsey, buteur en demi-finale pour les États-Unis.
Demi-finales Finale
  à Bloemfontein       à Johannesbourg
 
Espagne
 0
 
États-Unis
 2  
 
États-Unis
 2
  à Johannesbourg
   
Brésil
 3
 
Brésil
 1
 
Afrique du Sud
 0  
Match pour la 3e place
  à Rustenburg
 
Espagne
 3
 
Afrique du Sud
 2

Demi-finales

24 juin 2009 Espagne
0 - 2
États-Unis
Free State Stadium, Mangaung/Bloemfontein
20:00
Historique des rencontres
But inscrit après 27 minutes 27e Altidore
But inscrit après 74 minutes 74e Dempsey
Carton rouge 86e Bradley
Spectateurs : 35 369
Arbitrage :
Jorge Larrionda
(Rapport)

25 juin 2009 Brésil
1 - 0
Afrique du Sud
Ellis Park Stadium, Johannesbourg
20:00
Historique des rencontres
Alves But inscrit après 88 minutes 88e Spectateurs : 48 049
Arbitrage :
Massimo Busacca
(Rapport)

Match pour la troisième place

28 juin 2009 Espagne
3 - 2
a.p.
Afrique du Sud
Royal Bafokeng Stadium, Rustenburg
15:00
Historique des rencontres
Guïza But inscrit après 88 minutes 88e But inscrit après 89 minutes 89e
Xabi Alonso But inscrit après 107 minutes 107e
But inscrit après 73 minutes 73e But inscrit après 90+3 minutes 90+3e Mphela Spectateurs : 31 788
Arbitrage :
Matthew Breeze
(Rapport)

Finale

28 juin 2009 États-Unis
2 - 3
Brésil
Ellis Park Stadium, Johannesbourg
20:00
Historique des rencontres
Dempsey But inscrit après 10 minutes 10e
Donovan But inscrit après 27 minutes 27e
But inscrit après 46 minutes 46e But inscrit après 74 minutes 74e Luís Fabiano
But inscrit après 84 minutes 84eLúcio
Spectateurs : 52 291
Arbitrage :
Martin Hansson
(Rapport)

Statistiques

Buteurs

Pos Joueur Pays Buts
1 Luís Fabiano
Brésil
5
2 Fernando Torres
Espagne
3
David Villa
Espagne
Clint Dempsey
États-Unis
4 Abel Mphela
Afrique du Sud
2
Bernard Parker
Afrique du Sud
Kaká
Brésil
Mohamed Zidan
Égypte
Daniel Güiza
Espagne
Landon Donovan
États-Unis
Giuseppe Rossi
Italie
9 Daniel Alves
Brésil
1
Juan
Brésil
Melo
Brésil
Lúcio
Brésil
Douglas Maicon
Brésil
Robinho
Brésil
Homos
Égypte
Mohamed Shawky
Égypte
Xabi Alonso
Espagne
Cesc Fàbregas
Espagne
Fernando Llorente
Espagne
Jozy Altidore
États-Unis
Michael Bradley
États-Unis
Charlie Davies
États-Unis
Daniele De Rossi
Italie

A marqué contre son camp : Andrea Dossena (

Italie) pour
Brésil

Aspects économiques

Primes

La FIFA verse une prime à chacune des huit équipes participantes. Les primes, d'un montant total de 11,35 millions d'euros, dépendent du classement final à la Coupe des confédérations et se répartissent comme suit[10] :

Primes versées aux équipes
Prime de classement Montant
Vainqueur 2,5 millions d'euros
Finaliste 2 millions d'euros
Troisième 1,75 million d'euros
Quatrième 1,5 million d'euros
Places 5 à 8 0,9 million d'euros
Total 11,35 millions d'euros

Billets d'entrée

Les billets pour assister aux rencontres sont disponibles dans différentes catégories. Pour permettre au plus grand nombre de spectateurs sud-africains de voir des matchs, les prix des catégories basses restent modérés. Les prix sont fixés en dollars américains, et les billets de catégorie 4 et ceux vendus en Afrique du Sud sont vendus en rands, monnaie officielle du pays[4].

La vente des billets s'effectue tout d'abord en ligne par Internet. Comme la majorité des Sud-Africains n'a pas accès à Internet, des lieux de vente sont installés début mai 2009 à Johannesbourg, Pretoria, Bloemfontein et Rustenburg pour permettre aux supporters locaux d'acheter des billets[1].

Le taux de remplissage des stades reste néanmoins largement inférieur à la précédente édition de la Coupe des confédérations en Allemagne[11]. Malgré la création des quatre lieux de vente, la procédure d'achat des billets d'entrée n'est pas adaptée aux habitudes des supporters sud-africains qui « achètent traditionnellement leurs places le jour même du match »[1]. D'autre part, la compétition reste peu connue en Afrique du Sud[11].

Prix des billets
Rencontres Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Chaise roulante
Phase de groupes 100 $ 50 $ 30 $ 10 $ 10 $
Demi-finales 120 $ 75 $ 50 $ 20 $ 20 $
Match pour la 3e place 100 $ 50 $ 30 $ 10 $ 10 $
Finale 200 $ 100 $ 60 $ 30 $ 30 $

Notes et références

  1. a b et c « Un plan pour relancer la vente des billets », sur fifa.com, (consulté le 9 septembre 2009)
  2. « Villes », sur fifa.com (consulté le 24 avril 2009)
  3. « Le stade de Port Elizabeth sera dans les temps », sur afrique-du-sud-2010.fr, (consulté le 24 avril 2009)
  4. a et b « La liste des sites confirmée », sur fifa.com, (consulté le 9 septembre 2009)
  5. Agence France-Presse, « Mondial 2010: la FIFA rassurante sur l'avancement des travaux », sur cyberpresse.ca, (consulté le 24 avril 2009)
  6. « Nomination des arbitres », sur fifa.com, (consulté le 7 mai 2009)
  7. « Deux arbitres remplacés en raison de blessure », sur fifa.com, (consulté le 15 juin 2009)
  8. a et b « Classement mondial d'octobre 2008 », sur fifa.com, (consulté le 9 septembre 2009)
  9. FIFA, Draw procedures: FIFA Confederations Cup South Africa 2009, (lire en ligne)
  10. « Prix de la Coupe des confédérations 2009 », sur futebolfinance.com, (consulté le 24 avril 2009)
  11. a et b « La billetterie au ralenti », sur lequipe.fr, (consulté le 9 septembre 2009)

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Coupe des confédérations 2009
Listen to this article