Coupe intercontinentale 1998 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Coupe intercontinentale 1998.

Coupe intercontinentale 1998

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coupe intercontinentale 1998

Le trophée remporté par le Real Madrid
Contexte
Compétition Coupe intercontinentale
Date
Stade Stade national de Tōkyō
Lieu Tokyo
Affluence 51 514 spectateurs
Résultat
Real Madrid
2-1
CR Vasco da Gama
Mi-temps (1-0) 0
Acteurs majeurs
Buteur(s)
Nasa But inscrit après 25 minutes 25e (csc) (1-0)
Juninho But inscrit après 56 minutes 56e(1-1)
Raúl But inscrit après 83 minutes 83e (2-1)
Homme du match
Raúl

La Coupe intercontinentale 1998 est la trente-septième édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club espagnol du Real Madrid CF, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 1997-1998 aux Brésiliens du CR Vasco da Gama, vainqueur de la Copa Libertadores 1998. C'est la troisième participation à cette compétition pour le club espagnol, vainqueur en 1960, et la première pour le club brésilien.

Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 51 514 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre chilien Mario Sánchez. Le Real l'emporte sur le score de deux buts à un, remportant ainsi sa deuxième coupe intercontinentale[1]. Son attaquant espagnol Raúl, auteur du dernier but de la rencontre, est élu homme du match.[2] En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel[3] de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA.[4]

Feuille de match

Real Madrid
2 - 1
CR Vasco da Gama
Stade national de Tōkyō
Nasa But inscrit après 25 minutes 25e (csc)
Raúl But inscrit après 83 minutes 83e
(1 - 0) But inscrit après 56 minutes 56e Juninho Spectateurs : 51 514
Arbitrage :
Mario Sánchez
Rapport


Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Real Madrid
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Vasco da Gama
Real Madrid :
G 1
Bodo Illgner
D 2
Christian Panucci
D 5
Manuel Sanchís Capitaine
D 19
Fernando Sanz
D 3
Roberto Carlos
M 6
Fernando Redondo
M 4
Fernando Hierro
M 10
Clarence Seedorf
M 20
Sávio
Remplacé après 89 minutes 89e
A 7
Raúl
A 8
Predrag Mijatović
Remplacé après 89 minutes 89e
Remplaçants:
A 9
Davor Šuker
Entré après 89 minutes 89e 
A 17
Robert Jarni
Entré après 89 minutes 89e 
Entraîneur:
Guus Hiddink
Vasco da Gama :
G 1
Carlos Germano
D 31
Vágner
Remplacé après 75 minutes 75e
D 3
Odvan
D 4
Mauro Galvão Capitaine
D 6
Felipe
M 8
Nasa
M 5
Luisinho
Remplacé après 85 minutes 85e
M 19
Juninho
M 11
Ramón
Remplacé après 88 minutes 88e
A 7
Donizete
A 9
Luizão
Remplaçants:
D 2
Vítor (en)
Entré après 75 minutes 75e 
A
Guilherme
Entré après 85 minutes 85e 
A 18
Válber (en)
Entré après 88 minutes 88e 
Entraîneur:
Antônio Lopes

Homme du match:
Raúl (Real Madrid)

Notes et références

  1. (en) « Toyota Cup 1998 », sur www.fifa.com, Fédération internationale de football association (consulté le 20 décembre 2010)
  2. (en) « Toyota Cup - Most Valuable Player of the Match Award », sur www.rsssf.com, Rec.Sport.Soccer Statistics Foundation, (consulté le 20 décembre 2010)
  3. Le mot officiel est utilisé pour désigner ce que est émane des autorités compétentes ou publiquement reconnu par l'autorité elle-même. cfr. .larousse.fr, « officiel, officielle » Est synonyme de approuvé, valide. cfr. unicaen.fr, « Dictionnaire Electronique des Synonymes »
  4. Bien qu'elle ne favorise pas l'unification statistique des tournois, le titre a été conféré avec un document officiel (catalogué dans la section "Official Documents" sur le site de l'entité) de la fédération mondiale, ergo est officiellement un titre mondial de la FIFA. cfr. « FIFA Club World Cup Qatar 2019™ » p. 12. cfr.

Voir aussi

Articles connexes


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Coupe intercontinentale 1998
Listen to this article