Erik Nilsson - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Erik Nilsson.

Erik Nilsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Erik Nilsson

Erik Nilsson en 1950
Biographie
Nationalité
Suédois
Naissance
Lieu Malmö (Suède)
Décès (à 79 ans)
Lieu Höllviken (Suède)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. 19341953
Poste Arrière gauche
Parcours junior
Années Club
?-1933
Limhamns IF
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1934-1953
Malmö FF
326 (2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1938-1952
Suède
57 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Erik Nilsson (né le à Malmö en Suède et mort le à Höllviken) était un joueur de football suédois.

Biographie

Club

Nilsson joue durant sa période de jeunes au Limhamns IF, avant d'aller en 1934 rejoindre l'Allsvenskan et le club du Malmö FF, où il joue jusqu'en 1953. Là bas, il gagne 5 championnats suédois et 5 coupes de Suède.

Durant sa carrière, il rejeta une offre du grand club italien du AC Milan qui voulait s'offrir ses services.

International

Nilsson joue également 57 matchs avec l'équipe de Suède[1], et participe à de nombreux tournois internationaux.

Il participe à la coupe du monde 1938 en France, où les Suédois finissent 4e. Il joue également pour les Jeux olympiques de 1948 à Londres, où la Suède remporte la médaille d'or, son premier tournoi international, en battant la Yougoslavie 3-1 en finale.

Deux années plus tard, il joue la coupe du monde 1950 au Brésil où les Suédois finissent encore 3e (il est le seul joueur avec le Suisse Alfred Bickel à participer au dernier mondial d'avant la Seconde Guerre mondiale et au premier d'après-guerre). Il remporte également la médaille de bronze aux Jeux olympiques d'Helsinki de 1952, en battant l'Allemagne de l'ouest 2-0.

En 1950, Nilsson remporte le Guldbollen (meilleur footballeur suédois de l'année)[2]. En 2003, il est introduit au SFS Hall Of Fame.

Notes et références


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Erik Nilsson
Listen to this article