Ernő Noskó - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Ernő Noskó.

Ernő Noskó

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ernő Noskó
Biographie
Nationalité
Hongrois
Naissance (75 ans)
Lieu Cserhátszentiván (Hongrie)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Milieu de terrain
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
-
Újpest FC
261 (5)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
-
Hongrie
15 (0)
1 Matchs de championnat uniquement.

Ernő Noskó (né le à Cserhátszentiván) est un footballeur international hongrois. Il participe aux Jeux olympiques d'été de 1968, remportant la médaille d'or avec la Hongrie.

Biographie

En club

Il joue de 1964 à 1974 dans l'équipe de l'Újpest FC, puis de 1974 à 1978, évolue au sein de l'équipe du Budafoki MTE[1]. Il termine sa carrière de 1978 à 1982 au sein de l'équipe du Chinoin.

Il dispute avec l'équipe d'Újpest 16 matchs en Coupe d'Europe des clubs champions et 21 matchs en Coupe des villes de foires[1]. Il atteint la finale de la Coupe des villes de foires en 1969, en étant battu par l'équipe anglaise de Newcastle United[2]. Il est ensuite demi-finaliste de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1974, en étant éliminé par le Bayern Munich[3]. A noter également une finale (perdue) de Coupe Mitropa en 1967.

Il joue avec Újpest 261 matchs et inscrit cinq buts en première division. Son palmarès est constitué de sept championnats de Hongrie et deux Coupes de Hongrie[4].

En équipe nationale

Ernő Noskó reçoit quinze sélections en équipe de Hongrie entre 1969 et 1971[5].

Il joue son premier match en équipe nationale le , contre la Tchécoslovaquie. Ce match gagné 2-0 à Budapest rentre dans le cadre des éliminatoires du mondial 1970. Il reçoit sa dernière sélection le , contre Malte, lors des éliminatoires du mondial 1974 (victoire 0-2 à Gżira)[5].

Il participe aux Jeux olympiques d'été de 1968 organisés au Mexique. Il joue six matchs lors du tournoi olympique[6]. La Hongrie y remporte la médaille d'or.

Palmarès

Équipe de Hongrie

Újpest FC

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Ernő Noskó
Listen to this article