FIFA eWorld Cup - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for FIFA eWorld Cup.

FIFA eWorld Cup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

FIFA eWorld Cup
Généralités
Sport EsportVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 2004
Autre(s) nom(s)

FIFA Interactive World cup

FIWC
Organisateur(s)

FIFA

EA Sports
Catégorie Sport électronique
Périodicité Annuelle
Participants 32 qualifiés pour la grande finale
Site web officiel https://fr.fifa.com/fifaeworldcup/

Palmarès
Tenant du titre
Mohammed Harkous
(1)
Plus titré(s)

Bruce Grannec (2)

Alfonso Ramos
(2)

La FIFA eWorld World Cup, autrefois nommée la FIFA Interactive World Cup (FIWC), est une compétition internationale de jeux vidéo de football qui se tient chaque année sous l'égide de la FIFA et de EA Sports.

Histoire

Première édition

La rude concurrence dans l’industrie vidéoludique impacte les simulations de sports dont celles du football depuis les années 1990[1]. La fédération internationale organise ainsi la FIFA Interactive World Cup dès 2004 en partenariat avec Electronic Arts. La première édition de la FIWC a eu lieu en Suisse, remportée par le Brésilien Thiago "Thiago" Carrico Azevedo à Zurich et réunissant 23 000 joueurs[2].

Victoires à domicile

Les deux versions suivantes ont été conquises par des représentants du pays hôte. L'Anglais Chris "ChrisyB" Bullard soulève en effet le trophée à Londres en 2005 et le Néerlandais Andries "Driesje" Smit remporte l'édition 2006 à Amsterdam.

Le début de deux ères

La FIFA Interactive World Cup ne reprend qu'en 2008 à Berlin, en Allemagne, et assiste au premier sacre de Alfonso "Herzex" Ramos. Ce dernier se qualifie par la suite pour la grande finale chaque année jusqu'en 2013.

Records

La FIWC est apparue pour la première fois en 2011 dans le Livre Guinness des records[3], puis réitère l'exploit en 2013[4], devenant le plus grand tournoi de jeu vidéo avec plus de 2,5 millions de joueurs entre octobre 2012 et mai 2013[2].

Changement de nom

En 2018, la FIFA Interactive World Cup change de nom et devient la FIFA eWorld Cup[5].

Organisation

Les débuts sur Xbox

La compétition du jeu vidéo FIFA s’effectue sur la plateforme Xbox de la firme Microsoft, à l’inverse de la PES League évoluant sur la PlayStation 2 de Sony[6].

Le passage à deux plateformes

Pour la première fois dans l'histoire de la compétition, les joueurs Xbox One et PlayStation 4 s'affrontent durant la douzième édition du tournoi en 2016[7]. Avec l'intégration des nouvelles consoles, le nombre de participants augmente de manière significative vis-à-vis des années précédentes où la FIWC n'était disponible que sur PlayStation 3. La FIFA Interactive World Cup se démarque par exemple de l'ESWC qui favorise la compétition sur Xbox One[7].

Déroulement

Les joueurs ont la possibilité de se qualifier en participant au mode de jeu en ligne du jeu vidéo FIFA. Au cours de six saisons durant chacune un mois, les deux meilleurs joueurs du classement ainsi que le joueur ayant le meilleur ratio parties gagnées/parties perdues de chaque saison sont qualifiés pour la grande finale. La « qualification de la communauté » permet aux joueurs les plus doués de se qualifier sans pour autant être en tête du classement[8].

Depuis le nouveau format instauré en 2016, 32 joueurs dont seize sur Xbox One et seize sur PS4 s'affrontent lors de la grande finale. Les joueurs de chaque console respective s'affrontent entre eux lors des 1/16, 1/8, 1/4 de finale et des 1/2 finales. Les deux finalistes sont donc un joueur Xbox One et un joueur PlayStation 4 et la finale se joue en match aller-retour sur les deux consoles.

Résultats

Édition Dates Ville hôte Vainqueur Finaliste Score
2004 19 décembre
Zurich
Thiago "Thiago" Carrico de Azevedo
Matija "Matija" Biljeskovic
2-1
2005 19 décembre
Londres
Chris "ChrisyB" Bullard
Gabor "mokosg" Mokos
5-2
2006 9 décembre
Amsterdam
Andries "Driesje" Smit
Wolfgang Meier
6-4
2008 24 mai
Berlin
Alfonso "Herzex" Ramos
Michael "FiGoSkiLLz" Ribeiro
3-1
2009 2 mai
Barcelone
Bruce "Spank" Grannec
Ruben "Zerecero" Morales Zerecero
3-1
2010 1 mai
Barcelone
Nenad "Nenad" Stojković
Ayhan "AyhAn1991" Altundag
2-1
2011 7-9 juin
Los Angeles
Francisco "Quinzas" Cruz
Javier "Munoz" Munoz
4-1
2012 21-23 mai
Dubaï
Alfonso "Herzex" Ramos
Bruce "Spank" Grannec
0-0 (4-3 t.a.b.)
2013 6-8 mai
Madrid
Bruce "Spank" Grannec
Andrei "andreicito" Torres Vivero
1-0
2014 2-3 juillet
Rio de Janeiro
August "Agge" Rosenmeier
David "Davebtw" Bytheway
3-1
2015 17-19 mai
Munich
Abdulaziz "Mr D0ne" Alshehri
Julien "Julianoo" Dassonville
3-0
2016 20-22 mars
New York
Mohamed "Bacha" Al-Bacha
 Sean "Dragonn" Allen
5-5 (2-2 ; 3-3)
2017 16-18 août
Londres
Spencer "Gorilla" Ealing
 Kai "deto" Wollin
7-3 (3-3 ; 4-0)
2018 2-4 août
Londres
Musae "Msdossary" Al Dossary
Stefano "StefanoPinna" Pinna
4-0 (2-0 ; 2-0)
2019 2-4 août
Londres
Mohammed "MoAuba" Harkous
Musae "Msdossary" Al Dossary
3-2 (1-1 ; 2-1)

Palmarès

Palmarès par joueur

Rang Joueur Vainqueur Finaliste Demi-finaliste
1
Bruce Grannec
2
1
1
2
Alfonso Ramos
2
3
Musae Al Dossary
1
1
4
Francisco Cruz
1
1
August Rosenmeier
1
1
Abdulaziz Alshehri
1
1
7
Thiago Carrico de Azevedo
1
Chris Bullard
1
Andries Smit
1
Nenad Stojković
1
Mohamed Al-Bacha
1
Spencer Ealing
1
Mohammed Harkous
1
14
Ruben Morales Zerecero
1
1
 Kai Wollin
1
1
16
Matija Biljeskovic
1
Gabor Mokos
1
Wolfgang Meier
1
Michael Ribeiro
1
Ayhan Altundag
1
Javier Munoz
1
Andrei Torres Vivero
1
David Bytheway
1
Julien Dassonville
1
 Sean Allen
1
Stefano Pinna
1
27
Shimane Morekure
1
Yoon Seo-park
1
Javier Devis Lara
1
Ragui Yogaranjan
1
Felipe Stoyne
1
Dominik Posch
1
André Buffo
1
Radim Kluka
1
Danny Taylor
1
Mark Azzi
1
Adam Winster
1
Giuseppe Guastella
1
Rafael Riobo
1
Steven van de Vorst
1
Jorrick Boshove
1
Lyes Ould-Ramoul
1
Ivan Lapanje
1
Dylan Bance
1
Timo Siep
1
Florian Muller
1
Kurt Fenech
1
Marcus Jørgensen
1
Fouad Fares
1
Nicolas Villalba
1

Bilan par nation

Rang Nation Joueurs vainqueurs Joueurs finalistes
1
Angleterre
2 (2005, 2017) 2 (2014, 2016)
France
2 (2009, 2013) 2 (2012, 2015)
3
Arabie saoudite
2 (2015, 2018) 1 (2019)
4
Espagne
2 (2008, 2012)
Danemark
2 (2014, 2016)
6
États-Unis
1 (2010) 2 (2004, 2008)
Allemagne
1 (2019) 2 (2010, 2017)
8
Brésil
1 (2004)
Pays-Bas
1 (2006)
Portugal
1 (2011)
11
Mexique
2 (2009, 2013)
12
Hongrie
1 (2005)
Autriche
1 (2006)
Colombie
1 (2011)
Belgique
1 (2018)

Références

  1. William Audureau, Sébastien Mirc et Tony Fortin, Football Stories, Triel-sur-Seine, Pix'n Love, coll. « Les Cahiers du Jeu Vidéo » (no 2), , 170 p. (ISBN 978-2-918272-06-9), p. 100
  2. a et b Guillaume Loisy, « FIWC : une Coupe du monde de plus en plus convoitée », sur blog.lefigaro.fr, (consulté le 27 avril 2014)
  3. FIFA, « Nouveau record du monde pour la FIWC ! », sur fifa.com, (consulté le 12 mars 2020)
  4. "Guest User", « Nouvelles consécrations pour la FIFA Interactive World Cup », sur football365.fr, (consulté le 12 mars 2020)
  5. "Lucio", « FIFA eWorld Cup - La FIWC change de nom et annonce son programme », sur scoopturn.com, (consulté le 12 mars 2020)
  6. "joce", « Découverte de la FIFA Interactive World Cup », sur jeuxvideopc.com, (consulté le 16 mars 2020)
  7. a et b "Doumbia", « Du changement pour la FIWC 2016 », sur team-aaa.com, (consulté le 12 mars 2020)
  8. "Marianne S.", « La FIFA Interactive World Cup se déroulera au Brésil en 2014 », sur blog.fr.playstation.fr, (consulté le 27 avril 2014)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
FIFA eWorld Cup
Listen to this article