Jean-Paul Abalo - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jean-Paul Abalo.

Jean-Paul Abalo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Paul Abalo

Jean-Paul Abalo avant un match amical entre l'équipe nationale du Togo et Olympia Laupheim à Biberach an der Riß le 28 mai 2006.
Biographie
Nom Jean-Paul Abalo Yaovi Dosseh
Nationalité
Togolais
Français
Nat. sportive
Togolais
Naissance (45 ans)
Lieu Lomé (Togo)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 19952008
Poste Défenseur central
Parcours junior
Années Club
OC Agaza Lomé
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1993-1995
FCLSC Châteauroux
029 0(1)
1995-2005
Amiens SC
305 0(9)
2005-2006
USL Dunkerque
004 0(0)
2006
APOEL Nicosie
003 0(0)
2006
Ethnikós Le Pirée
010 0(0)
2007-2008
Al Merreikh Omdurman
2008-2009
FC Déols
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1992-2008
Togo
067 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Jean-Paul Abalo Yaovi Dosseh, né le à Lomé, est un footballeur international togolais. Il joue au poste de défenseur du milieu des années 1990 à la fin des années 2000.

Il effectue la majorité de sa carrière professionnelle à l'Amiens SC avec qui il est finaliste de la Coupe de France en 2001. Il joue ensuite notamment à l'APOEL Nicosie, l'Ethnikos Asteras et au Al Merreikh Omdurman. Avec ce club, il est finaliste de la Coupe de la CAF en 2007.

En sélection du Togo, il compte soixante-sept sélections pour un but marqué et dispute la coupe du monde de 2006.

Biographie

Jean-Paul Abalo commence le football dans le club de quartier de l'AS Poulain d’Or à Lomé[1] puis rejoint l'Agaza Lomé, un des meilleurs clubs du pays[2]. Sélectionné en équipe du Togo juniors, il dispute un tournoi en France en 1993 où il est repéré par de nombreux clubs[2]. Trois mois plus tard, il s'engage avec le FCL Saint-Christophe Châteauroux, club de division 4, car il peut continuer ainsi ses études[1] .

Deux ans plus tard, il signe à l'Amiens SC, club de division 2 où il va rester pendant dix ans. En fin de saison 1999-2000, le club est relégué en National mais remonte dès l’année suivante en terminant vice-champion de France à un point du Grenoble Foot. La même saison, le club atteint la finale de la Coupe de France après avoir battu deux clubs de division 1, le Stade rennais et le Troyes AC. Opposé en finale au Racing Club de Strasbourg, les deux équipes ne parviennent pas à se départager dans le temps réglementaire. Dans la séance de tirs au but, Jean-Paul Abalo voit sa tentative arrêtée par José Luis Chilavert. Ce dernier réussit ensuite son coup de pied offrant ainsi la victoire aux Strasbourgeois[3].

En fin de saison 2005, son contrat avec le club amienois n'est pas renouvelé. La même année, Jean-Paul Abalo et ses coéquipiers de la sélection togolaise se qualifient pour la coupe d'Afrique des nations 2006 ainsi que pour la coupe du monde disputée en Allemagne.

Après des essais avec le Germinal Beerschot ou le FC Brussels, il s'engage en septembre avec l'USL Dunkerque en CFA[4] et dispute quatre rencontres avec le club[5]. Le sélectionneur du Togo, Otto Pfister, ne souhaitant retenir pour la coupe du monde que des internationaux jouant au moins en troisième division, Jean-Paul Abalo rejoint en le club chypriote de l’APOEL Nicosie[2]. Il est alors sélectionné pour la coupe du monde où le Togo est éliminé en phase de groupes.

Jean-Paul Abalo signe après cette compétition dans le club grec de deuxième division du Ethnikos Asteras. Ce club connaît cependant des problèmes financiers et en , il s'engage avec le club soudanais d'Al Merreikh Omdurman dirigé par Otto Pfister[2]. Avec ce club, il termine vice-champion du Soudan. Il est également finaliste de la CAF ou le club soudanais est battu par le CS sfaxien sur le score de cinq à deux sur les deux matchs. En , le club lui propose un nouveau contrat, mais il préfère rentrer en France pour des raisons familiales[6].

Il joue depuis 2008 au FC Déols en division d'honneur et entraîne également l'équipe U15 du club[7].

Statistiques

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en matches officiels de Jean-Paul Abalo durant sa carrière de joueur[8],[9],[10].

Statistiques de Jean-Paul Abalo
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
1995-1996
Amiens SC
Division 2 24 0 3 0 - - 27 0
1996-1997
Amiens SC
Division 2 28 1 - - 1 0 29 1
1997-1998
Amiens SC
Division 2 30 0 - - - - 30 0
1998-1999
Amiens SC
Division 2 12 0 - - 2 0 14 0
1999-2000
Amiens SC
Division 2 27 0 2 0 - - 29 0
2000-2001
Amiens SC
National 35 1 6 1 4 1 45 3
2001-2002
Amiens SC
Division 2 34 3 2 0 3 0 39 3
2002-2003
Amiens SC
Ligue 2 34 2 2 0 - - 36 2
2003-2004
Amiens SC
Ligue 2 19 0 2 0 1 0 22 0
2004-2005
Amiens SC
Ligue 2 31 0 2 0 1 0 34 0
Sous-total 274 7 19 1 12 1 305 9
2005-2006
USL Dunkerque
CFA 4 0 - - - - 4 0
2005-2006
APOEL Nicosie
A Kategoria 3 0 - - - - 3 0
2006-2007
Ethnikós Le Pirée
Bêta Ethnikí 9 0 1 0 - - 10 0
2007
Al Merreikh Omdurman
SPL - - 0 0
2008
Al Merreikh Omdurman
SPL - - 0 0
Total sur la carrière 290 7 20 1 12 1 322 9

Palmarès

Jean-Paul Abalo dispute 305 rencontres pour neuf buts marqués avec l'Amiens SC[9],[11]. Avec ce club, il est en 2001 finaliste de la Coupe de France et vice-champion du Championnat de France de National. Sous les couleurs d'Al Merreikh, il est en 2007 finaliste de la Coupe de la CAF et vice-champion du Soudan.

En équipe nationale, Jean-Paul Abalo connaît sa première sélection le lors d'un match opposant le Togo à l'Algérie[11]. Il compte 67 sélections pour un but marqué dont 19 rencontres de qualifications pour la coupe du monde[12]. Il dispute deux rencontres de la coupe du monde 2006 où l'équipe du Togo est éliminée au premier tour. Il participe également à deux phases finales de la Coupe d'Afrique des nations en 2002 et 2006.

Notes et références

  1. a et b Ekoué Satchivi, « Abalo Dosseh à la conquête du championnat chypriote », sur www.ufctogo.com, (consulté le 17 janvier 2012)
  2. a b c et d Alexis Billebault, « Jean-Paul Abalo », sur www.jeuneafrique.com, Jeune Afrique, (consulté le 17 janvier 2012)
  3. « Saison 2000-2001 Vainqueur Strasbourg », sur www.om4ever.com (consulté le 18 janvier 2012)
  4. « Abalo, cœur fidèle », sur fr.fifa.com, FIFA, (consulté le 17 janvier 2012)
  5. « US Dunkerque Saison Football 2005-2006 », sur www.stat2foot.com (consulté le 18 janvier 2012)
  6. « Foot - L1 - Abalo veut rejouer en France », sur www2.lequipe.fr, Lequipe.fr, (consulté le 18 janvier 2012)
  7. Jonathan Lopes, « Jean-Paul Abalo : « J’ai l’ambition de devenir sélectionneur du Togo » », sur www.sharkfoot.fr, (consulté le 18 janvier 2012)
  8. (en) « Jean-Paul Abalo complete profile on Playerhistory », sur soccerdatabase.eu (consulté le 2 février 2013)
  9. a et b « Fiche de Jean-Paul Abalo », sur footballdatabase.eu
  10. « LFP.fr - La fiche de Jean-Paul Abalo (Amiens SC) », sur lfp.fr, LFP (consulté le 1er février 2013)
  11. a et b « Fiche de Jean-Paul Abalo », sur L'Équipe.fr
  12. (en) « Fiche de Jean-Paul Abalo », sur FIFA.com
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jean-Paul Abalo
Listen to this article