Jefferson Farfán - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jefferson Farfán.

Jefferson Farfán

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jefferson Farfán

Jefferson Farfán en 2017.
Biographie
Nom Jefferson Agustín Farfán Guadalupe
Nationalité
Péruvien
Naissance (36 ans)
Lieu Lima (Pérou)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Années Club
1993-2001
Alianza Lima
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2001-2004
Alianza Lima
093 (33)
2004-2008
PSV Eindhoven
169 (67)
2008-2015
Schalke 04
228 (53)
2015-2016
Al-Jazira Club
0180 (5)
2017-2020
Lokomotiv Moscou
069 (25)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-
Pérou
097 (27)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 13 octobre 2020

Jefferson Agustín Farfán Guadalupe (né le à Lima, Pérou) est un joueur de football qui évolue en tant que milieu de terrain ou attaquant.

Biographie

Carrière en club

Parcours

Jefferson Farfán est formé à l'Alianza Lima, où il côtoie l'autre grand attaquant péruvien, Paolo Guerrero[1]. En juin 2004, il est transféré au PSV Eindhoven où il remporte 4 Eredivisie d'affilée de 2004-2005 à 2007-2008.

Par la suite, il s'engage pour 4 ans avec le FC Schalke 04 et devient rapidement incontournable au sein de l'effectif des Königsblauen, contribuant grandement à la deuxième place de la Bundesliga décrochée par le club en 2009-2010 et à la place de demi-finaliste de Ligue des champions de l'UEFA acquise en 2011. Cette même année, il gagne avec le club de la Ruhr la Coupe d'Allemagne de football.

En il signe pour l'Al-Jazira, avec un salaire de 3 millions d'euros par saison[2], avant de mettre un terme à son contrat avec le club émirati en [3].

Fin , il s'engage avec le Lokomotiv Moscou[4], avec lequel il remporte le championnat de Russie en 2017-2018. Il signe en une prolongation de contrat de deux ans avec le club moscovite[5]. Le , Farfán est testé positif au Covid-19[6].

Caractéristiques

Rapide, vif, puissant et technique, Farfán possède à peu près le même profil qu'un Franck Ribéry, avec néanmoins une irrégularité qui l'a empêché de se distinguer parmi les meilleurs ailiers de la Bundesliga. Une efficacité aléatoire qui l'a desservi au moment de l'éclosion du jeune international allemand Julian Draxler ainsi que la concurrence avec le Ghanéen Kevin-Prince Boateng, arrivé à Schalke en 2013. Cependant, durant les sept années passées dans le club de la Ruhr, Farfán a été l'un des cadres de l'équipe.

Carrière en sélection

Farfán a disputé à ce jour 97 matches internationaux avec la sélection péruvienne de football et a marqué 27 buts dont 16 en éliminatoires de la Coupe du monde – 7 en 2006, 5 en 2014 et 4 en 2018 – ce qui en fait le meilleur buteur péruvien de tous les temps en phase de qualification au Mondial.

Présent à quatre Copa América en 2004 au Pérou, 2007 au Venezuela, 2015 au Chili et 2019 au Brésil, son équipe atteignit toujours au moins les quarts de finale. Convoqué par le sélectionneur Ricardo Gareca, il participe avec le Pérou à sa première Coupe du Monde en 2018 en Russie, pays dont il dispute le championnat[7]. Titulaire lors du premier match contre le Danemark, il débute sur le banc contre la France (il rentre à la mi-temps). Une blessure à l'entraînement l'empêche de disputer la dernière rencontre face à l'Australie[8].

Palmarès

En club[modifier | modifier le code]

 

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques

Statistiques en club

Statistiques de Jefferson Farfán au 9 août 2020[9]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
2001
Alianza Lima
D1 1 0 - - - - - 1 0
2002
Alianza Lima
D1 24 2 - - CL 3 1 27 3
2003
Alianza Lima
D1 33 12 - - CL 8 0 41 12
2004
Alianza Lima
D1 19 14 - - CL 5 4 24 18
Sous-total 77 28 - - - 16 5 93 33
2004-2005
PSV Eindhoven
D1 28 8 4 0 C1 13 1 45 9
2005-2006
PSV Eindhoven
D1 31 21 5 3 C1 8 2 44 26
2006-2007
PSV Eindhoven
D1 30 21 4 2 C1 8 0 42 23
2007-2008
PSV Eindhoven
D1 29 7 0 0 C1 9 2 38 9
Sous-total 118 57 13 5 - 38 5 169 67
2008-2009
Schalke 04
D1 31 9 4 3 C3 6 0 41 12
2009-2010
Schalke 04
D1 33 8 3 0 - - - 36 8
2010-2011
Schalke 04
D1 28 3 7 3 C1 10 4 45 10
2011-2012
Schalke 04
D1 23 4 1 0 C3 10 0 34 4
2012-2013
Schalke 04
D1 27 6 1 0 C1 7 1 35 7
2013-2014
Schalke 04
D1 19 9 2 2 C1 7 1 28 12
2014-2015
Schalke 04
D1 9 0 0 0 - - - 9 0
Sous-total 170 39 18 8 - 40 6 228 53
2015-2016
Al-Jazira Club
D1 9 2 2 0 - - - 11 2
2016
Al-Jazira Club
D1 3 2 4 1 - - - 7 3
Sous-total 12 4 6 1 - - - 18 5
2016-2017
Lokomotiv Moscou
D1 6 1 2 0 - - - 8 1
2017-2018
Lokomotiv Moscou
D1 22 10 1 0 C3 9 4 32 14
2018-2019
Lokomotiv Moscou
D1 20 8 2 0 C1 4 1 26 9
2019-2020
Lokomotiv Moscou
D1 3 1 - - - - - 3 1
Sous-total 51 20 5 0 - 13 5 69 25
Total sur la carrière 427 148 42 14 - 107 21 576 183

Buts en sélection

NB : Les scores sont affichés sans tenir compte du sens conventionnel en cas de match à l'extérieur (Pérou-Adversaire).

Références

  1. « Jefferson Farfan, soliste du Pérou dans l'ombre du chef d'orchestre Guerrero », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  2. « Farfán rejoint Al-Jazira », sur www.sofoot.com, (consulté en 31 lanvier 2016).
  3. (es) « Farfán rompe contrato con Al Jazira y busca club », sur www.larepublica.pe, (consulté le 31 janvier 2017).
  4. (es) « Jefferson Farfán: llegada y presentación en Lokomotiv de Moscú », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 31 janvier 2017).
  5. Robert Langer, « Russie – Lokomotiv Moscou: Jefferson Farfán rempile », sur www.mercato365.com, (consulté le 13 juin 2018).
  6. « Coronavirus : Jefferson Farfan (Lokomotiv Moscou) positif », sur www.lequipe.fr, (consulté le 17 mai 2020).
  7. Stéphane Berteloot, « Le Pérou veut retrouver son lustre d'antan », sur www.lactusport.fr, (consulté le 25 mai 2018).
  8. « Traumatisme crânien pour Jefferson Farfán (Pérou) », sur www.lequipe.fr, (consulté le 12 juillet 2018).
  9. « Fiche de Jefferson Farfán », sur footballdatabase.eu

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jefferson Farfán
Listen to this article