Lucas Alcaraz - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Lucas Alcaraz.

Lucas Alcaraz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lucas Alcaraz

Lucas Alcaraz lors de son étape au Recreativo de Huelva
Situation actuelle
Équipe
Albacete Balompié
Biographie
Nationalité
Espagnol
Naissance (54 ans)
Lieu Grenade (Andalousie)
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
-
Real Jaén
-
Grenade CF
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
Grenade CF
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1995-1998
Grenade CF
1998
UD Almería
1999-2000
Dos Hermanas CF
2000-2003
Recreativo de Huelva
2003-2005
Racing de Santander
2005-2006
Xerez CD
2006-2008
Real Murcie
2008-2009
Recreativo de Huelva
2009-2011
Córdoba CF
2011-2012
UD Almería
2012-2013
Aris Salonique
2013-2014
Grenade CF
2014-2015
Levante UD
2016
Elche CF
2016-2017
Grenade CF
2017
Algérie
2v 0n 3d
2017
Algérie A'
0v 1n 1d
2017-2018
UD Almería
7v 6n 9d
2018
Real Saragosse
2020-
Albacete Balompié
1 Matchs de championnat uniquement.
Dernière mise à jour : 31 mars 2020

Luis Lucas Alcaraz González, plus connu comme Lucas Alcaraz, né le à Grenade, est un entraîneur espagnol de football actuellement en poste à l'Albacete Balompié.

Il possède un diplôme de documentaliste de l'université de Grenade. Il est aussi professeur de tactique et stratégie à l'École nationale espagnole d'entraîneurs.

Biographie

Famille

Lucas Alcaraz est le fils de Felipe Alcaraz, ex-député du parti d'extrême gauche Izquierda Unida et président exécutif du Parti communiste d'Espagne.

Le grand-père maternel de Lucas Alcaraz, José Manuel González, était un ancien joueur de Grenade, Málaga et du Real Madrid, dans les années 1940 et 1950. Son oncle, José Manuel González, a joué avec Grenade et le Real Saragosse dans les années 1960 et 1970.

Carrière

Lucas Alcaraz commence à jouer au football avec les équipes de jeunes du Real Jaén. Il joue ensuite avec le Grenade CF tout en suivant des cours pour devenir entraîneur. Il cesse de jouer en 1994 afin de se consacrer entièrement à sa carrière d'entraîneur.

En 2000, Alcaraz prend les rênes du Recreativo de Huelva et parvient à mener le club jusqu'en première division en 2002.

En 2006, il fait monter le Real Murcie en première division.

En , il est recruté par l'Aris Salonique. Il quitte le club le afin de rejoindre le Grenade CF qu'il parvient à sauver de la relégation en D2. Lors de la saison 2013-2014, Grenade parvient encore une fois à se maintenir en D1. Alcaraz quitte le club à la fin de la saison où il est remplacé par Joaquín Caparrós.

Le , il est recruté par Levante UD à la suite du limogeage de José Luis Mendilibar. Il est démis de ses fonctions en [1].

Le , il débute sa troisième étape sur le banc de Grenade CF (lanterne rouge du classement) par une défaite 7 à 1 face à l'Atlético de Madrid. Le , lors d'un match face au Betis, il devient le premier entraîneur du championnat espagnol qui aligne onze joueurs de onze nationalités différentes[2]. Il quitte son poste le et est remplacé par Tony Adams[3].

Le , il devient sélectionneur de la sélection algérienne, et succède ainsi au Belge Georges Leekens qui avait démissionné juste après l’élimination de l'Algérie au premier tour de la Coupe d'Afrique des nations au Gabon[4],[5].

Le , après l'échec de l'Algérie à se qualifier à la Coupe du monde 2018, il est limogé[6]. Rabah Madjer lui succède[7].

En , il devient entraîneur de l'UD Almería[8]. Alors qu'il n'a réussi à gagner que 6 de ses 21 matches dirigés, il démissionne de son poste d'entraîneur le [9].

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Lucas Alcaraz
Listen to this article