Mile Jedinak - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Mile Jedinak.

Mile Jedinak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mile Jedinak

Mile Jedinak avec Antalyaspor en 2009.
Biographie
Nom Michael John Jedinak
Nationalité
Australien
Naissance (36 ans)
Lieu Sydney
Taille 1,89 m (6 2)
Période pro. 2001-2019
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2001-2006
Sydney United
082 (12)
2003-2004
Varteks Varaždin
001 0(0)
2006-2008
Central Coast Mariners
053 (10)
2009-2011
Gençlerbirliği SK
043 0(6)
2009-2010
Antalyaspor
035 0(7)
2011-2016
Crystal Palace
179 (10)
2016-2019
Aston Villa
080 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003
Australie -20 ans
009 0(0)
2008-2018
Australie
079 (20)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 2 juillet 2019

Michael John « Mile » Jedinak, né le à Sydney, est un footballeur international australien qui évolue au poste de milieu de terrain.

Biographie

Carrière en club

Le , il signe à Crystal Palace[1].

Le , Jedinak s'engage pour trois ans avec Aston Villa[2]. Il est libéré à l'issue de son contrat avec Villa le après avoir deux buts en quatre-vingt matchs toutes compétitions confondues.

Carrière internationale

Mile Jedinak à l'échauffement avec l'équipe d'Australie en 2010.
Mile Jedinak à l'échauffement avec l'équipe d'Australie en 2010.

Sélectionné par l'entraîneur Pim Verbeek, Mile Jedinak représente l'Australie à la Coupe du monde 2010. Il ne joue cependant qu'une rencontre, perdue face à l'Allemagne (4-0)[3].

Jedinak participe ensuite à la Coupe d'Asie des nations 2011, durant laquelle l'Australie s'incline en finale face au Japon[4].

Le , Mile Jedinak joue son premier match en tant que capitaine de l'Australie face à l'Équateur, remplaçant ainsi Lucas Neill[5].

C'est en tant que capitaine que Jedinak joue les trois matchs des Socceroos à la Coupe du monde 2014[6].

Lors de la Coupe d'Asie des nations 2015 en Australie, Jedinak et son équipe remportent le tournoi face à la Corée du Sud en finale[7]. Blessé, Mile Jedinak ne peut participer à la Coupe des confédérations 2017[8].

En , il inscrit un triplé lors du barrage retour face au Honduras qui permet à son pays de se qualifier pour la Coupe du monde 2018 (victoire 3-1)[9].

En , Jedinak est retenu par le sélectionneur Bert van Marwijk pour faire partie des vingt-trois joueurs représentant l'Australie à la Coupe du monde 2018[10]. Il inscrit deux buts sur penalty lors de la phase de groupes mais l'Australie est éliminée à l'issue de celle-ci.

Le , Mile Jedinak annonce qu'il met un terme à sa carrière internationale[11].

Buts internationaux

Palmarès

En club

En sélection

Vie privée

Ses parents sont originaires de Croatie[12].

Il est marié et père de trois enfants[13].

Notes et références

  1. (en) Jedinak becomes an Eagle », Football League, 11 juillet 2011.
  2. Mile Jedinak (Crystal Palace) rejoint Aston Villa, L'Équipe, 17 août 2016.
  3. (en-GB) FIFA.com, « 2010 FIFA World Cup South Africa™ - Matches - Germany-Australia - FIFA.com », sur FIFA.com (consulté le 10 juin 2018)
  4. (en) Michael Lynch in Doha, « Aussie heartache as Japan wins Asian Cup thriller », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 10 juin 2018)
  5. (en) « Jedinak gets nod as Socceroos captain », ABC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juin 2018)
  6. (en) « Spain beats Australia 3-0 in final World Cup game », ABC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juin 2018)
  7. (en) « Australia wins Asian Cup thanks to Troisi's extra-time finish », ABC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juin 2018)
  8. (en) Emma Kemp, « Mile Jedinak ruled out of Confederations Cup », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 10 juin 2018)
  9. « L'Australie file en Russie grâce à un triplé de Jedinak] », sur sofoot.com, .
  10. « L'Australie annonce sa liste des 23 pour le Mondial] », sur lequipe.fr, .
  11. « Mile Jedinak prend sa retraite internationale », sur lequipe.fr, .
  12. (hr) « Australija slavi hrvatskog nogometaša; s tri gola odveo ih na SP », tportal.hr, 15 novembre 2017
  13. (en) « Mile Jedinak's wife Natalie Peacock Jedinak », fabwags.com, 15 novembre 2017
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Mile Jedinak
Listen to this article