Paul Emery - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Paul Emery.

Paul Emery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul Emery

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Chiswick (Angleterre)
Date de décès (à 76 ans)
Lieu de décès Epsom (Angleterre)
Nationalité
 Britannique
Carrière
Années d'activité 1956
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Emeryson

Paul Emery, né le à Chiswick et mort le à Epsom, est un pilote automobile et ingénieur britannique.

Biographie

Une Emeryson de Formule Junior de 1960.
Une Emeryson de Formule Junior de 1960.

Pilotant depuis l'après-guerre sur des voitures conçues par lui et son frère, les Emeryson[1], Paul Emery participe à son premier Grand Prix de Formule 1, en Grande-Bretagne en 1956 et doit abandonner sur un problème mécanique[2]. Il tente, en vain, de retrouver la Formule 1 à trois reprises ensuite : à Monaco en 1958 (non-qualifié), au Maroc en 1958 (forfait) et de nouveau à Monaco en 1959[2].

Finalement, abandonnant définitivement la compétition, Paul Emery se consacre à ses activités d'ingénieur et de dirigeant de son écurie Emeryson ; si les monoplaces de l'équipe, « intéressantes sur le plan technique », ne trouvent pas beaucoup de résultats en Formule 1, les monoplaces sont également utilisées, avec un certain succès, en Formule 2 et en Formule Junior[3].

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Tableau synthétique des résultats de Paul Emery en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputé Résultat Points inscrits Classement
1956 Privé Emeryson Mk1 Alta GP 2.5 L4 Dunlop Grande-Bretagne Abandon 0 non classé

Références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Paul Emery - Engagement Hors Championnat », sur statsf1.com (consulté le 10 juin 2015)
  2. a et b « Paul Emery - Engagement », sur statsf1.com (consulté le 10 juin 2015)
  3. « Paul Emery », sur statsf1.com (consulté le 10 juin 2015)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Paul Emery
Listen to this article