Philippe Delaye - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Philippe Delaye.

Philippe Delaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Philippe Delaye
Situation actuelle
Équipe
Montpellier HSC
(coordinateur sportif)
Biographie
Nationalité
Français
Naissance (45 ans)
Lieu Montbrison
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 1992 - 2010
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
Avant 1992
Olympique Saint-Étienne
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1992-2000
Montpellier HSC
155 (31)
2000-2004
Stade rennais
089 (11)
2004
SC Bastia
013 0(0)
2005
FC Istres
013 0(1)
2005-2010
Montpellier HSC
145 (16)
1992-2010Total 415 (59)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1997
France espoirs
001 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 1er mai 2014

Philippe Delaye est un footballeur français né le à Montbrison dans le département de la Loire. Il évolue au poste de milieu de terrain du début des années 1990 à la fin des années 2000.

Formé au Montpellier HSC, il joue ensuite au Stade rennais, au SC Bastia, au FC Istres avant de terminer sa carrière dans son club formateur.

Biographie

Philippe Delaye commence le football à l'Olympique de Saint-Étienne puis, en 1992, intègre le centre de Formation du Montpellier HSC. Âgé seulement de dix-huit ans, l'entraîneur Gérard Gili le fait débuter en équipe première la même saison, lors d'un déplacement au FC Sochaux[1]. Dans ce match comptant pour la trente-septième journée du championnat, disputé le , il entre en jeu à la 72e minute de la rencontre en remplacement de Thierry Laurey. Les deux équipes se séparent sur un match un nul un but partout[2]. Les deux saisons suivantes, le milieu de terrain offensif droitier[3] évolue le plus généralement en équipe réserve, et ne dispute que quatre matchs avec l'équipe première.

Surnommé « Little Baggio », en référence à l'Italien Roberto Baggio[4],[5], son temps de jeu augmente lors de la saison 1995-1996. Il dispute vingt-sept matchs dont treize en tant que remplaçant, et inscrit ses deux premiers buts en championnat[6]. La saison suivante, avec le retour au club de Kader Ferhaoui, il est moins utilisé par l'entraîneur Michel Mézy[4]. Il connaît cependant, en fin de saison, sa seule et unique sélection en équipe de France espoirs. Appelé par le sélectionneur Raymond Domenech pour disputer les Jeux méditerranéens de 1997, il entre en jeu à la 76e minute de la rencontre face à la Grèce, perdue sur le score de trois buts à zéro, en remplacement de Ludovic Asuar[7]. Il dispute ensuite la Coupe du monde militaire où il se blesse, ce qui lui fait rater le début de la saison suivante[4]. Titulaire à partir de la saison 1998-1999, il termine meilleur buteur du club avec douze buts inscrits toutes compétitions confondues. L'année suivante, il participe à la campagne victorieuse en Coupe Intertoto, mais ne dispute cependant pas la finale face au Hambourg SV. En championnat, le club, après treize années en première division, est relégué en fin de saison. Philippe Delaye réalise cependant une saison pleine en inscrivant six buts et en délivrant six passes décisives[8].

Sollicité par de nombreux clubs, dont le Paris Saint-Germain[9], avec qui il est proche de signer[10], il s'engage finalement pour quatre ans avec le Stade rennais, contre une indemnité de transfert de 43 millions de francs[11]. L'entraîneur rennais Paul Le Guen, qui a insisté pour sa venue, en fait un de ses joueurs cadres. Malgré une saison difficile, le club termine le championnat à la sixième place[5]. L'année suivante, Philippe Delaye est victime de nombreuses blessures et ne dispute que dix-huit rencontres de championnat sous les ordres de Christian Gourcuff[1]. Avec l'arrivée de Philippe Bergeroo comme entraîneur, il se retrouve à jouer milieu offensif central dans le dispositif tactique en 3-5-2 puis, avec le nouvel entraîneur Vahid Halilhodžić, retrouve son poste à droite, plus conforme à ses qualités[3],[12]. Il connaît, en 2003, son cinquième entraîneur en quatre saisons, le Roumain László Bölöni. Peu utilisé dans le roulement de l'effectif en début de saison, il retrouve l'équipe première en octobre[13],[14]. L'entraîneur ne comptant cependant pas sur lui, il réalise des essais non concluants en Angleterre au sein des Blackburn Rovers[15] et d'Everton FC[16]. Il dispute, sous les couleurs rennaises, son dernier match en face au FC Sochaux. Il sort en cours de rencontre, remportée quatre buts à zéro, à la suite d'une blessure à la cuisse[5],[17]. Le Montpellier HSC, son ancien club, essaye alors de se le faire prêter[18] mais, il est finalement prêté au SC Bastia jusqu'à la fin de la saison[19],[20]. Il dispute treize rencontres de championnat avec le club corse puis, en fin de contrat avec le Stade rennais, il se retrouve sans emploi.

Philippe Delaye est, en , en contact avec l'AC Ajaccio mais aucun contrat n'est finalement signé[21]. Il s'engage finalement, en , avec le FC Istres, club promu en Ligue 1, alors vingtième du championnat[22],[23]. Sous l'autorité du duo d'entraîneur Xavier Gravelaine et Jean-Louis Gasset, il dispute treize rencontres sous les couleurs istréennes. Le club remporte quatre de ses treize dernières rencontres mais ne peut éviter la relégation[24].

En , alors qu'il évolue encore au FC Istres, il signe un contrat de deux ans avec son club formateur, le Montpellier HSC, qui évolue en Ligue 2[25]. Joueur cadre de l'équipe, il voit son contrat renouvelé en [26]. Souvent blessé l'année de la remontée en Ligue 1, il est ensuite peu utilisé par l'entraîneur René Girard en Ligue 1. En , il se rompt les ligaments croisés du genou, dans un match avec l'équipe réserve et est absent des terrains pendant six mois[27]. Le huit mai de la même année, Philippe Delaye annonce la fin de sa carrière[28]. Il reste dans l'encadrement du club montpelliérain et devient coordonnateur sportif du club[5].

Palmarès

Philippe Delaye dispute 232 matchs pour trente-trois buts inscrits en Ligue 1 et 115 matchs pour douze buts marqués en Ligue 2[29]. Vice-champion de France de Ligue 2 en 2009 avec le Montpellier HSC, il est le sixième joueur le plus capé de l'histoire du club avec 302 matchs disputés[30].

Statistiques

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel de Philippe Delaye durant sa carrière de joueur professionnel[29],[31].

Statistiques de Philippe Delaye
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Sélection Total
Division M B M B M B C M B Équipe M B M B
1992-1993
Montpellier HSC
Division 1 2 0 - - - - - - - - - - 2 0
1993-1994
Montpellier HSC
Division 1 2 0 1 0 - - - - - - - - 3 0
1994-1995
Montpellier HSC
Division 1 2 0 - - - - - - - - - - 2 0
1995-1996
Montpellier HSC
Division 1 27 2 5 1 1 0 - - - - - - 33 3
1996-1997
Montpellier HSC
Division 1 19 1 1 0 1 0 - - -
France espoirs
1 0 22 1
1997-1998
Montpellier HSC
Division 1 13 2 2 1 2 1 CI 1 0 - - - 18 4
1998-1999
Montpellier HSC
Division 1 31 9 1 0 4 3 - - - - - - 36 12
1999-2000
Montpellier HSC
Division 1 29 6 1 0 1 1 CI+C3 7+2 3+1 - - - 40 11
2000-2001
Stade rennais FC
Division 1 30 7 1 0 1 0 - - - - - - 32 7
2001-2002
Stade rennais FC
Division 1 18 1 1 0 2 0 CI 3 0 - - - 24 1
2002-2003
Stade rennais FC
Ligue 1 24 3 2 0 1 0 - - - - - - 27 3
2003-2004
Stade rennais FC
Ligue 1 5 0 - - 1 0 - - - - - - 6 0
2004
SC Bastia
(prêt)
Ligue 1 13 0 - - - - - - - - - - 13 0
2005
FC Istres
Ligue 1 13 1 - - - - - - - - - - 13 1
2005-2006
Montpellier HSC
Ligue 2 33 4 5 1 3 1 - - - - - - 41 6
2006-2007
Montpellier HSC
Ligue 2 32 4 4 1 2 0 - - - - - - 38 5
2007-2008
Montpellier HSC
Ligue 2 30 3 4 1 1 0 - - - - - - 35 4
2008-2009
Montpellier HSC
Ligue 2 20 1 2 0 3 0 - - - - - - 25 1
2009-2010
Montpellier HSC
Ligue 1 4 0 1 0 1 0 - - - - - - 6 0
Total sur la carrière 347 44 31 5 24 6 - 13 4 - 1 0 416 59

Notes et références

  1. a et b « Philippe Delaye - Fiche et statistiques », sur stade-rennais-online.com (consulté le 1er mai 2014)
  2. « Feuille du match FC Sochaux - Montpellier HSC 1:1 (Ligue 1 1992/1993, 37. Round », sur mondedufoot.fr
  3. a et b « Philippe Delaye », sur rougememoire.com (consulté le 3 mai 2014)
  4. a b et c « Philippe Delaye », sur pailladins.free.fr, (consulté le 2 mai 2014)
  5. a b c et d Gaspard Bremond, « Philippe Delaye : « Rennes a voulu grandir trop vite ». », sur rennes.maville.com, Ouest-France, (consulté le 2 mai 2014)
  6. « Fiche de Philippe Delaye », sur mondedufoot.fr
  7. (en) Erik Garin, « France - U-21 - International Results - Details », sur rsssf.com, RSSSF, (consulté le 1er mai 2014)
  8. « Bilan 99-00 », France Football, no 2 830,‎ , p. 32 (ISSN 0015-9557)
  9. « Le PSG subtilise Dalmat à l'Inter », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 2 mai 2014)
  10. « Dupont remplace Rémy à Sedan », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 4 mai 2014)
  11. « Nonda et Déhu ne viendront pas à Paris », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 2 mai 2014)
  12. « Football, Ligue 1/ Halilhodzic a tenu parole », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 4 mai 2014)
  13. Olivier de Los Bueis, « À qui perd gagne », sur football365.fr, Groupe Sporever, (consulté le 5 mai 2014)
  14. Nicolas Puiravau, « Attention danger », sur football365.fr, Groupe Sporever, (consulté le 5 mai 2014)
  15. (en) Patrick Haond, « Everton join Delaye hunt », sur skysports.com, Sky Sports (consulté le 4 mai 2014)
  16. (en) Patrick Haond, « Delaye wants quick Toffees decision », sur skysports.com, Sky Sports (consulté le 4 mai 2014)
  17. « Rennes : Delaye indisponible 15 jours », sur news.maxifoot.fr, (consulté le 4 mai 2014)
  18. Olivier de Los Bueis, « Rennes : Delaye convoité par Montpellier », sur football365.fr, Groupe Sporever, (consulté le 4 mai 2014)
  19. Olivier de Los Bueis, « Rennes : Delaye prêté à Bastia », sur football365.fr, Groupe Sporever, (consulté le 4 mai 2014)
  20. (en) Patrick Haond, « Bastia keen on Delaye », sur skysports.com, Sky Sports (consulté le 4 mai 2014)
  21. Aurélie Beaudouin, « Ajaccio : Bonnal et Delaye en renfort ? », sur football365.fr, Groupe Sporever, (consulté le 5 mai 2014)
  22. Simon Brieuc, « Istres : Arrivée de Delaye », sur footmercato.net, (consulté le 5 mai 2014)
  23. Olivier de Los Bueis, « Istres : Gravelaine satisfait de l’arrivée de Delaye », sur football365.fr, Groupe Sporever, (consulté le 5 mai 2014)
  24. Aurélien Canot, « Bilan L1 / Istres : - C’était presque annoncé », sur football365.fr, Groupe Sporever, (consulté le 5 mai 2014)
  25. Nicolas Puiravau, « Montpellier : Signature de Delaye (Istres) et N’Gambi (Gueugnon) », sur football365.fr, Groupe Sporever, (consulté le 5 mai 2014)
  26. « Foot - Ligue 2 - Deux prolongations à Montpellier », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 5 mai 2014)
  27. Xavier Alloy, « Fin de carrière pour Delaye ? », sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 5 mai 2014)
  28. « Delaye met fin à sa carrière », sur sport.fr, (consulté le 5 mai 2014)
  29. a et b « Fiche de Philippe Delaye », sur footballdatabase.eu
  30. « Anciens joueurs », sur mhscfoot.com (consulté le 5 mai 2014)
  31. « Fiche de Philippe Delaye », sur LFP.fr
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Philippe Delaye
Listen to this article