Philippe Saint-Jean - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Philippe Saint-Jean.

Philippe Saint-Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Philippe Saint-Jean
Situation actuelle
Équipe
RE Mouscron (Directeur du Futurosport)
Biographie
Nationalité
Belge
Naissance (66 ans)
Lieu Braine-l'Alleud
Poste Entraîneur
Directeur sportif
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1970-1980
RCS Braine
- (-)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1979-1980
RCS Braine
(jeunes)
1980-1981
RCS Ways-Genappe
(jeunes)
1983-1985
Union Saint-Gilloise
(jeunes)
1987-1993
RCS Braine
1993-1994
Union Saint-Gilloise
(directeur sportif)
1994-1995
FC Malines
(jeunes)
1995-1997
Belgique espoirs
1997-2002
RE Mouscron
(Directeur Futurosport)
2002-2004
AFC Tubize
2004-2005
RE Mouscron
2006-2008
AFC Tubize
2008
RAEC Mons
0v 0n 1d
2010-2012
Mouscron-Peruwelz
2012-2015
AFC Tubize
(Directeur Sportif)
2018-
RE Mouscron
(Directeur Futurosport)
2020
RE Mouscron
2v 0n 1d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Philippe Saint-Jean, né le à Braine-l'Alleud, est un joueur et entraîneur de football belge. Depuis mai 2018, il occupe le poste de directeur sportif du Futurosport à l'Excel Mouscron.

Biographie

Philippe Saint-Jean a effectué différentes missions au sein de l'encadrement technique fédéral belge. Bras droit d'Ariël Jacobs à la direction technique de 1984 à 1988, il a été adjoint, puis entraîneur des espoirs entre 1995 et 1997.

Il a dirigé les joueurs de Mouscron de juillet 2004 à mars 2005.

Il s'ensuit un double passage à Tubize, de 2002 à 2004, puis de 2006 à juin 2008. Durant la première période, il permet au club d'accéder à la deuxième division. Tandis que son second passage au club est marqué par la première montée des tubiziens en Division 1[1].

Il devient ensuite l'entraîneur de Mons, mais doit renoncer à son poste en août de la même année, pour raison de santé[2].

En 2010, il relève le défi que lui propose le Royal Mouscron-Peruwelz (Promotion), nouveau nom adopté par le Royal Racing Club de Peruwelz après son déménagement dans les installations du Canonnier, libre depuis la faillite de l'Excelsior Mouscron. Dès la première année, il réussit l'exploit de faire directement monter le RMP en Division 3.

En 2011, il fait monter le Royal Mouscron-Peruwelz en Division 2 au terme d'une seule saison passée en troisième division. Il est sacré à trois journées de la fin sans avoir connu la moindre défaite. Il remporte dès lors aussi le Trophée Jules Pappaert 2012.

Le , il est débarqué par la nouvelle direction lilloise qui nomme Arnaud Dos Santos à la tête de l'équipe mouscronnoise[3]. Cette décision est motivée selon Edward Van Daele, président du RMP, par le désaccord de Saint-Jean face à certaines décisions lilloises, mais aussi par les ennuis de santé et le surplus de stress de ce dernier durant les deux dernières saisons[4].

Mais le technicien rebondit vite, et s'engage le , pour la troisième fois, avec l'AFC Tubize[1]. Les brabançons militent, comme les mouscronnois, en Division 2. Saint-Jean y occupe le poste de directeur sportif, en collaboration avec Theo Buelinckx[1], jusqu'à sa démission en 2015.

Il devient directeur du Futurosport à l'Excel Mouscron en [5].

Le , il devient temporairement l'entraîneur principal du club pour les 6 derniers matches de la phase classique, en attendant le retour de Bernd Hollerbach.

Palmarès d'entraîneur

Références

  1. a b et c Philippe Saint-Jean revient à Tubize rtbf.be, le 16 juillet 2012.
  2. Site de La Libre Belgique, 21 août 2008
  3. Football: Saint-Jean remplacé par Dos Santos à la tête du RMP lameuse.be, le 26 juin 2012.
  4. Football: Saint-Jean remplacé par Dos Santos à la tête du RMP nordeclair.be, 26 juin 2012
  5. « Philippe Saint-Jean est le nouveau directeur sportif du Futurosport », sudinfo.be,‎ (lire en ligne, consulté le 20 octobre 2018)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Philippe Saint-Jean
Listen to this article