Raúl Albiol - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Raúl Albiol.

Raúl Albiol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Raúl Albiol

Albiol avec le maillot de Naples.
Situation actuelle
Équipe
Villarreal CF
Numéro 3
Biographie
Nom Raúl Albiol Tortajada
Nationalité
Espagnol
Naissance (35 ans)
Lieu Vilamarxant (Espagne)
Taille 1,90 m (6 3)
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1997-2003
Valence CF
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2003-2004
Valence Mestalla
035 0(2)
2002-2009
Valence CF
179 0(8)
2004-2005
Getafe CF
019 0(1)
2009-2013
Real Madrid
118 0(2)
2013-2019
SSC Naples
236 0(6)
2019-
Villarreal CF
041 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004
Espagne -19 ans
007 0(0)
2003-2005
Espagne -20 ans
004 0(0)
2005-2006
Espagne espoirs
007 0(0)
2007-
Espagne
056 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 octobre 2020

Raúl Albiol Tortajada, né le à Vilamarxant (Communauté valencienne, Espagne), est un footballeur international espagnol. Il évolue au poste de défenseur à Villarreal.

Biographie

Valence CF

Formé au Valence CF, il fait ses débuts dans l'équipe réserve et remporte le Championnat d’Europe des moins de 19 ans.

Il est inscrit en équipe première afin de disputer la Coupe UEFA ce qui lui permet de remporter son premier grand trophée. Il est prêté à Getafe CF la saison suivante mais, alors qu'il se rend dans la banlieue de Madrid afin de signer son contrat, il est victime d'un grave accident de la route le . Le club décide quand même de le prendre et après une courte période de rétablissement, il s'impose comme titulaire. Il retourne la saison suivante au Valence CF où il retrouve Quique Sánchez Flores, ancien entraîneur de Getafe CF. Il joue au poste d'arrière central aux côtés de Roberto Ayala. Il devient très vite l'une des icones de Mestalla, devant incontournable et très apprécié des "seguidores". Ses bonnes prestations le propulse sur le devant de la scène, attirant les convoitises de nombreux clubs, dont le Real Madrid.

Real Madrid

Le , un accord est trouvé entre Valence CF et le Real Madrid pour un transfert avoisinant les quinze millions d'euros. Le joueur signe un contrat de 5 ans avec les Merengues[1]. Son achat est en partie dû à la suspension du défenseur du Real Madrid, Pepe, qui avait volontairement agressé le joueur de Getafe, Javier Casquero, et qui sera suspendu pour les quatre premiers matchs de Liga BBVA. Après la grave blessure de Pepe, Albiol gagne petit à petit une place dans le onze titulaire du Real Madrid, en concurrence directe avec l'international argentin Ezequiel Garay.

Il marque quelques buts précieux pour le Real Madrid, notamment en Ligue des champions contre l'Olympique de Marseille en (victoire finale 3-1)[2].

En 2010, après que le Real ait recruté le Portugais Ricardo Carvalho, Albiol perd sa place de titulaire en raison de la grande concurrence en défense centrale.

Lors de la saison 2010-2011, il retrouve une place de titulaire aux côtés de l'expérimenté Ricardo Carvalho. Il enchaîne les bons matchs et profite des blessures et suspensions de Pepe et des mauvaises performances d'Ezequiel Garay.

José Mourinho déclare le que son défenseur central est « intransférable ». Rentré de l'Euro 2012, il prolonge son contrat de deux ans chez les Merengues[3].

Durant la blessure de Raphaël Varane, il assure très bien l'intérim et sort de bonnes prestations.

Il joue la finale de la Copa del Rey face à l'Atlético Madrid le , mais le Real s'incline sur le score de deux buts à un[4].

À l'occasion de la 35e journée avancée de la Liga contre Malaga, il marque son premier but au Santiago Bernabeu sur corner dès la 2e minute pour une victoire 6-2 des Merengues[5].

SSC Naples

Le , Albiol signe un contrat de quatre ans en faveur du club napolitain pour un montant de douze millions d'euros[6],[7].

Villarreal CF

Le , Albiol retourne en Espagne et s'engage au Villarreal CF pour trois saisons[8].

Sélection nationale

Albiol sous le maillot de la sélection espagnole.
Albiol sous le maillot de la sélection espagnole.

Raúl Albiol a débuté avec l'équipe d'Espagne le lors d'un match qualificatif pour Euro 2008 face au Danemark (victoire 3 à 1 de l'Espagne).

Il est retenu par Vicente del Bosque pour l'Euro 2008. Albiol y dispute deux matchs mais est remplaçant durant la finale. L'Espagne s'impose 1-0 contre l'Allemagne et remporte la compétition pour la seconde fois, après son sacre en 1964.

Albiol a remporté les 23 premiers matchs qu'il a joué avec la Roja, ce qui constitue un record[9].

Convoqué à la Coupe du monde 2010, Albiol est remplaçant tout au long de la compétition à cause d'une blessure. La Roja soulève le titre mondial pour la première fois de son histoire en s'imposant 1-0 en finale contre les Pays-Bas.

Le , il est sélectionné dans la pré-liste de l'Euro 2012 puis conservé dans la liste définitive[10]. Albiol joue à nouveau un rôle de second couteau, ne disputant aucunes minutes durant le tournoi où l'Espagne réalise un triplé historique en remportant la compétition.

Albiol est convoqué pour disputer la Coupe du monde 2014. En deçà, l'Espagne est sortie dès les phases de poules alors que le défenseur ne prend part qu'au dernier match contre l'Australie (victoire 0-3).

N'étant plus rappellé depuis , Albiol fait son retour avec la Roja au mois d'octobre 2018 lors d'un amical contre le Pays de Galles. Ses performances avec Villarreal conduisent Robert Moreno à le convoquer en . Albiol capitaine même la sélection lors d'un nul 1-1 face à la Suède le [11].

Vie personnelle

Albiol a un grand frère ayant eu une carrière professionnelle, Miguel. Le , il est victime d'un grave accident de la route. Alors qu'il rentrait à Valence après avoir séjourné dans la capitale espagnole, quelque part au beau milieu de la Mancha, Albiol a été transféré à l’hôpital de Cuenca. Il se trouve alors entre la vie et la mort[12].

Palmarès

Valence CF :

Real Madrid CF :

SSC Naples :

Espagne :

Distinctions personnelles

Statistiques

Statistiques de Raúl Albiol au 15 novembre 2019[13]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Espagne
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2002-2003
Valence CF
PD - - - - - - - - - C1 - - - - - - 0 0 0
2003-2004
Valence CF
PD - - - - - - - - - C3 2 0 0 - - - 2 0 0
2004-2005
Valence CF
PD - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
2005-2006
Valence CF
PD 29 1 0 4 0 - - - - CI 3 0 0 - - - 36 1 0
2006-2007
Valence CF
PD 36 1 0 4 2 0 - - - C1 12 1 0 - - - 52 4 0
2007-2008
Valence CF
Liga 32 1 0 6 0 0 - - - C1 7 0 0 6 0 0 51 1 0
2008-2009
Valence CF
Liga 34 2 1 2 0 0 2 0 0 C3 6 0 0 9 0 0 53 2 1
Sous-total 131 5 1 16 2 0 2 0 0 - 30 1 0 15 0 0 194 8 1
2004-2005
Getafe CF
(prêt)
PD 17 1 0 2 0 0 - - - - - - - - - - 19 1 0
Sous-total 17 1 0 2 0 0 - - - - - - - - - - 19 1 0
2009-2010
Real Madrid
Liga 33 0 1 2 0 0 - - - C1 8 1 0 8 0 1 51 1 2
2010-2011
Real Madrid
Liga 20 0 0 6 0 0 - - - C1 6 0 0 4 0 0 36 0 0
2011-2012
Real Madrid
Liga 10 0 0 2 0 0 - - - C1 5 0 0 7 0 0 24 0 0
2012-2013
Real Madrid
Liga 18 1 0 5 0 0 1 0 0 C1 2 0 0 6 0 1 32 1 1
Sous-total 81 1 1 15 0 0 1 0 0 - 21 1 0 25 0 2 143 2 3
2013-2014
SSC Naples
Serie A 32 1 2 5 0 0 - - - C1+C3 6+3 0 0 7 0 0 53 1 2
2014-2015
SSC Naples
Serie A 35 0 1 3 0 0 1 0 0 C1+C3 2+10 0 0+1 4 0 0 55 0 2
2015-2016
SSC Naples
Serie A 36 1 1 - - - - - - C3 3 0 0 - - - 39 1 1
2016-2017
SSC Naples
Serie A 26 0 1 3 0 0 - - - C1 6 0 0 - - - 35 0 1
2017-2018
SSC Naples
Serie A 31 3 1 - - - - - - C1+C3 7+1 0 0 - - - 39 3 1
2018-2019
SSC Naples
Serie A 20 1 0 - - - - - - C1 6 0 0 1 0 0 27 1 0
Sous-total 180 6 6 11 0 0 1 0 0 - 44 0 1 12 0 0 248 6 7
2019-2020
Villarreal CF
Liga 13 0 0 0 0 0 - - - - - - - 3 0 0 16 0 0
Sous-total 13 0 0 0 0 0 - - - - - - - 3 0 0 16 0 0
Total sur la carrière 422 13 8 44 2 0 4 0 0 - 95 2 1 55 0 2 620 17 11

Anecdotes

  • Dans sa ville natale de Vilamarxant, une rue porte son nom, en l'honneur de ses performances sous le maillot de Valence[14].

Références

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Raúl Albiol
Listen to this article