Ronald Cerritos - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Ronald Cerritos.

Ronald Cerritos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ronald Cerritos
Biographie
Nom Ronald Osvaldo Cerritos Flores
Nationalité
Salvadorien
Naissance (45 ans)
Lieu San Salvador, Salvador
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1993-2008
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1993-1997
AD El Transito
1997-2001
Earthquakes de San José
130 (59)
2002-2003
Burn de Dallas
041 0(8)
2003-2004
D.C. United
024 0(5)
2004
Alianza Fútbol Club
2005
Earthquakes de San José
033 0(7)
2006
Dynamo de Houston
016 0(1)
2006-2007
San Salvador FC
2008
Real Maryland Monarchs
015 0(2)
2008
Railhawks de la Caroline
007 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1993-2008
Salvador
068 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Ronald Osvaldo Cerritos Flores est un footballeur international salvadorien, né le à San Salvador au Salvador. Il évolue au poste d'attaquant.

Biographie

Carrière en club

Ronald Cerritos arrive en Major League Soccer le et il est alloué au Clash de San José. Il réalise une saison pleine sur le plan personnel avec douze buts (meilleur buteur de son équipe) et dix passes en vingt-deux rencontres de saison régulière[1] ce qui lui vaut d'être désigné dans le MLS Best XI mais son équipe ne se qualifie pas pour le séries[2]. Les saisons 1998 et 1999 se passent tout aussi bien avec treize[3] puis quinze buts[4] en saison régulière, mais son équipe ne se qualifie toujours pas pour les play-offs. En 2000, touché par les blessures, il ne joue que neuf rencontres en saison régulière[5]. En 2001, il compile onze buts (meilleur buteur du club pour la quatrième fois) et six passes en saison régulière[5],[6]. Son équipe se qualifie pour les séries éliminatoires et gagne le championnat en disposant en finale du Galaxy de Los Angeles sur un but en or de Dwayne de Rosario[6].

Le , il est échangé au Burn de Dallas contre Ariel Graziani[7]. Durant cette saison 2002, il est souvent sur le banc car il ne démarre que onze matchs sur les vingt-trois qu'il joue en saison régulière (pour quatre buts et six passes). Il ne joue pas le premier tour de séries que perd Dallas[5]. La saison 2003 démarre de la même manière pour lui qui alterne titularisations et passages sur le banc (quinze rencontres dont neuf titularisations pour trois buts)[5]. Le , il est échangé au D.C. United contre Ali Curtis et deux tours de repêchage universitaire (premier et sixième tour de la MLS SuperDraft 2004)[8]. Il participe à la qualification de son équipe pour les séries avec dix apparitions (pour un but et une passe), où son équipe est éliminée dès le premier tour[9]. Lors de la saison 2004, il marque deux buts et réalise une passe décisive avant d'être libéré par la franchise le [10].

Il décide alors de jouer avec l'Alianza Fútbol Club, un club du Salvador avant de retourner en MLS, l'année suivante à San José. Il réalise une saison 2005 excellente avec six buts et neuf passes en trente rencontres de saison régulière jouées[11] dans la lignée de son équipe qui gagne le MLS Supporters' Shield attribué à la meilleure équipe de la saison régulière[11] mais les Earthquakes sont éliminés dès le premier tour des séries. Il gagne par ailleurs le Trophée du fair-play de la MLS[12]. Durant l'intersaison, la franchise déménage à Houston. Cerritos est conservé à Houston, mais la saison 2006 se passe mal avec seulement une passe délivrée en quinze apparitions (sept titularisations)[5]. Il est libéré par la franchise en [13].

Il signe alors un contrat de deux ans au San Salvador FC où il évolue durant la fin de l'année 2006 et l'année 2007. En , il signe aux Real Maryland Monarchs, une franchise venant d'être créée et qui évolue en USL Second Division soit le troisième niveau du soccer américain[14]. Il y dispute quinze matchs pour deux buts et une passe[15] avant d'être libéré[16]. Le , il signe aux Railhawks de la Caroline qui évoluent un cran plus haut en USL First Division[17]. Il y marque un but en sept matchs[18] mais n'est pas prolongé pour l'année suivante.

Lors de la mi-temps du match entre San José et le Fire de Chicago, le , Cerritos est introduit au temple de la renommée des Earthquakes de San José[19],[20].

Il a créé une académie de football nommé la Cerritos Soccer Academy[21].

Carrière en sélection

Ronald Cerritos commence sa carrière internationale le lors d'un match amical perdu 7-0 contre les États-Unis[22]. Il marque son premier but pour le Salvador lors de la Gold Cup 1996 le contre l'équipe de Trinité-et-Tobago. Il dispute au total 4 Gold Cup avec son pays en 1996[23], 1998[24], 2002[25] et 2007[26].

Statistiques

En club

Statistiques de Ronald Cerritos au 3 avril 2014[27]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Séries Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
1997
Clash de San José
MLS 22 12 10 2 2 1 - - - 24 14 11
1998
Clash de San José
MLS 31 13 12 2 0 0 - - - 33 13 12
1999
Earthquakes de San José
MLS 31 15 9 - - - - - - 31 15 9
2000
Earthquakes de San José
MLS 9 4 1 - - - - - - 9 4 1
2001
Earthquakes de San José
MLS 25 11 6 2 1 0 6 1 0 33 13 6
2002
Burn de Dallas
MLS 23 4 6 3 1 0 - - - 26 5 6
2003
Burn de Dallas
MLS 15 3 1 - - - - - - 15 3 1
2003
DC United
MLS 10 1 1 2 2 0 2 0 0 14 3 1
2004
D.C. United
MLS 10 2 1 - - - - - - 10 2 1
2004
Alianza Fútbol Club
Primera División - - - - - 0 0 0
2005
Earthquakes de San José
MLS 30 6 9 1 1 0 2 0 0 33 7 9
2006
Dynamo de Houston
MLS 15 0 1 1 1 0 - - - 16 1 1
2007-2008
San Salvador FC
Primera División - - - - - 0 0 0
2008
Real Maryland Monarchs
USL-2 15 2 1 - - - - - - 15 2 1
2008
Railhawks de la Caroline
USL-1 7 1 1 - - - - - - 7 1 1
Total sur la carrière 243 74 59 13 8 1 10 1 0 266 83 60

En sélection

Bilan année par année

Sources[22],[18].

Salvador
Année Matchs Buts
1993 1 0
1994 0 0
1995 5 0
1996 12 2
1997 10 0
1998 5 0
1999 4 1
2000 6 1
2001 0 0
2002 3 0
2003 0 0
2004 7 0
2005 0 0
2006 0 0
2007 11 0
2008 4 4
Total 68 8

Buts internationaux

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1 Edison International Field, Anaheim, États-Unis
Trinité-et-Tobago
2–0 3–2 Gold Cup 1996
2 Memorial Coliseum, Los Angeles, États-Unis
Guatemala
1–1 2–1 Match amical
3 Giants Stadium, East Rutherford, États-Unis
Colombie
2–1 2–1 Match amical
4 Estadio Cuscatlán, San Salvador, Salvador
Belize
3–0 5–0 Éliminatoires de la Coupe du monde 2002
5 Estadio Cuscatlán, San Salvador, Salvador
Anguilla
5–0 12–0 Éliminatoires de la Coupe du monde 2010
6 Estadio Cuscatlán, San Salvador, Salvador
Anguilla
10–0 12–0 Éliminatoires de la Coupe du monde 2010
7 Estadio Cuscatlán, San Salvador, Salvador
Anguilla
12–0 12–0 Éliminatoires de la Coupe du monde 2010
8 RFK Stadium, Washington D.C., États-Unis
Anguilla
1–0 4–0 Éliminatoires de la Coupe du monde 2010

Palmarès

En club

Individuel

Références

  1. (en) « Statistics », sur mlssoccer.com
  2. (en) « San Jose Clash 1997 », sur mlssoccer.com
  3. (en) « San Jose Clash 1998 », sur mlssoccer.com
  4. (en) « San Jose Clash 1999 », sur mlssoccer.com
  5. a b c d et e (en) « Ronald Cerritos », sur mlssoccer.com
  6. a et b (en) « San Jose Earthquakes 2001 », sur mlssoccer.com
  7. (en) « San Jose Earthquakes 2002 », sur mlssoccer.com
  8. (en) « All-Time Player Transactions », sur dcunited.com
  9. (en) « D.C. United 2003 », sur mlssoccer.com
  10. (en) « Forward free to join new club », sur espnfc.com,
  11. a et b (en) « San Jose Earthquakes 2005 », sur mlssoccer.com
  12. (en) « Cerritos, K.C. win Fair Play awards », sur mlssoccer.com
  13. (en) « Houston releases Cerritos », sur socceramerica.com,
  14. (en)« Press Release », sur realmaryland.us
  15. (en) « Real Maryland Monarchs FC », sur uslsoccer.com
  16. (en) « Real Maryland Release Ronald Cerritos », sur realmaryland.us
  17. (en) « RailHawks sign Cerritos », sur http://blogs.newsobserver.com/swakesports/home,
  18. a et b (en) « Fiche de Ronald Cerritos », sur national-football-teams.com
  19. (en)« Cerritos to be inducted to Quakes Hall of Fame », sur sjearthquakes.com,
  20. (en)« San Jose Earthquakes vs Chicago Fire September 29 2010 », sur isiphotos.photoshelter.com
  21. (en) « About Us », sur cerritossocceracademy.com
  22. a et b (en) « Ronald Cerritos », sur 11v11.com
  23. (en) Barrie Courtney, « CONCACAF Championship, Gold Cup 1996 - Full Details », sur rsssf.com
  24. (en) Barrie Courtney, « CONCACAF Championship, Gold Cup 1998 - Full Details », sur rsssf.com
  25. (en) Barrie Courtney, « CONCACAF Championship, Gold Cup 2002 - Full Details », sur rsssf.com
  26. (en) Hamdan Saaid, « CONCACAF Championship, Gold Cup 2007 - Full Details », sur rsssf.com
  27. « Statistiques de Ronald Cerritos », sur soccerstats.us
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Ronald Cerritos
Listen to this article