Roque Alfaro - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Roque Alfaro.

Roque Alfaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Roque Alfaro
Biographie
Nationalité
Argentin
Naissance (64 ans)
Lieu Nogoyá
Taille 1,68 m (5 6)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1975-1980
Newell's Old Boys
1981
Panathinaïkos FC
010 0(2)
1981-1983
América de Cali
1984-1987
CA River Plate
1987-1990
Newell's Old Boys
1990-1992
O'Higgins
070 (10)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1987
Argentine
005 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1993-1995
Newell's Old Boys
1996
O'Higgins
1997-1998
CA Platense
2003-2004
CD Olmedo
2005
The Strongest
2005
Club Libertad
2005
San Martín de San Juan
2006
Independiente Rivadavia
2007
Talleres de Perico
2007
Juventud Antoniana
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 7 octobre 2015

Roque Raúl Alfaro, né le à Nogoyá, dans la province d'Entre Ríos, est un joueur et entraîneur de football argentin.

Biographie

Carrière de joueur

Alfaro commence sa carrière professionnelle, comme attaquant, aux  Newell's Old Boys au milieu des années 1970.  

En 1981, il part en Europe et signe au Panathinaikos en Grèce. Il retourne dès l'année suivante en Amérique du Sud, à l'América de Cali en Colombie, avec lequel il remporte deux fois le championnat national[1].

En 1983 il fait son retour en Argentine en signant dans l'un des principaux clubs du pays, River Plate. Il fait partie de l'équipe qui remporte le championnat en 1985-1986, puis la première Copa Libertadores de l'histoire du club en 1986[2]. L'équipe remporte également la Copa Interamericana et la Coupe intercontinentale 1986[3].

Alfaro est sélectionné en équipe d'Argentine pour la Copa América de 1987[4]. Milieu de terrain aux côtés de Diego Maradona, il joue quatre matchs du tournoi, dont l'Argentine termine 4e. Il compte un total de cinq capes avec l'équipe nationale[5].

En 1987 il rejoint Newell's Old Boys avec lequel il remporte de nouveau le championnat en 1987-1988[3]. En 1990 il part au Chili et joue deux dernières saisons à O'Higgins avant de prendre sa retraite sportive.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Alfaro se reconvertit comme entraîneur dès 1993, à Newell's Old Boys, où il reste deux ans. En 1996, il est nommé dans un autre ancien club, O'Higgins au Chili, mais l'expérience ne dure pas. En 1997-1998 il dirige Platense en Argentine. Il devient ensuite adjoint, et remporte ainsi deux championnats d'Argentine, avec River Plate en 2000 et Independiente en 2002.

Il reprend du service comme manager en 2003 à Olmedo en Équateur, avec lequel il remporte le championnat de Serie B. Entre 2005 et 2007, il enchaîne des passages rapides à Independiente Rivadavia San Martín de San Juan et Talleres de Perico en Argentine, The Strongest en BolivieLibertad au Paraguay et CD Platense au Honduras, notamment. En 2015, il est l'entraîneur de Platense en Argentine.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Historia », El Tiempo (consulté le 8 octobre 2014)
  2. « The clash ended: Argentina’s River Plate became 1986’s Copa Libertadores Champion | Conmebol.com », sur www.conmebol.com (consulté le 6 octobre 2015)
  3. a et b « Roque Raul Alfaro », Base de Datos del Futbol Argentino (consulté le 8 octobre 2014)
  4. « Copa América 1987 », sur www.rsssf.com (consulté le 6 octobre 2015)
  5. (en) « Fiche de Roque Alfaro », sur national-football-teams.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Roque Alfaro
Listen to this article