Sam Jones (musicien) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Sam Jones (musicien).

Sam Jones (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sam Jones
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Samuel JonesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Compositeur, violoncelliste, musicien de jazz, artiste d'enregistrementVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Ray Bryant Trio (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Instruments
Label
Muse Records (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique

Samuel Jones, dit Sam Jones, né le à Jacksonville en Floride et mort le à New York, est un contrebassiste, violoncelliste et compositeur de jazz américain.

Il a joué avec Tiny Bradshaw, Les Jazz Modes, Kenny Dorham, Illinois Jacquet, Dizzy Gillespie (1958-59) et Thelonious Monk. Il est plus connu pour son travail avec Julian Cannonball Adderley (1959-65), mais il a aussi travaillé plusieurs années avec Oscar Peterson et Cedar Walton et enregistré avec Bill Evans dans les années 1950. Sa carrière s'est principalement déroulée sur la scène jazz de New York[1].

Discography

En tant que leader

  • 1960: The Soul Society (Riverside)
  • 1961: The Chant (Riverside)
  • 1962: Down Home (Riverside)
  • 1976: Cello Again (Xanadu Records)
  • 1977: Changes and Things (Xanadu)
  • 1977: Something In Common (Muse Records)
  • 1978: Visitation (SteepleChase Records)
  • 1988: Right Down Front: The Riverside Collection (Original Jazz Classics)

En tant que sideman

Avec Cannonball Adderley

  • Somethin' Else (1958; Blue Note)
  • Portrait of Cannonball by Cannonball Adderley (1959; Riverside)
  • The Cannonball Adderley Quintet in San Francisco (1959; Riverside)
  • Them Dirty Blues by Cannonball Adderley (1960; Riverside)
  • The Cannonball Adderley Quintet at the Lighthouse (1960; Riverside)
  • African Waltz (1961; Riverside)
  • The Cannonball Adderley Quintet Plus (1961; Riverside)
  • Nancy Wilson and Cannonball Adderley (1961; Riverside)
  • The Cannonball Adderley Sextet in New York (1962; Riverside)
  • Cannonball in Europe! (1962; Riverside)
  • Jazz Workshop Revisited (1962; Riverside)
  • Autumn Leaves (1963; Riverside [Japan])
  • Nippon Soul (1963; Riverside)
  • Cannonball Adderley Live! (1964)
  • Live Session! (1964)
  • Cannonball Adderley's Fiddler on the Roof (1964)

Avec Nat Adderley

  • To the Ivy League from Nat (1956; EmArcy)
  • Work Song (1960; Riverside)

Avec Lou Donaldson

  • The Time is Right (1959; Blue Note)
  • Sunny Side Up (1960; Blue Note)
  • Blowing in the Wind (1966; Cadet)
  • Lou Donaldson At His Best (1966; Cadet)

Avec Bobby Timmons

  • This Here is Bobby Timmons(1960; Riverside)
  • Soul Time (1960; Riverside)
  • Easy Does It (1961; Riverside)
  • Born to be Blue (1963; Riverside)
Avec d'autres musiciens

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Samuel Jones (jazz musician) » (voir la liste des auteurs).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Sam Jones (musicien)
Listen to this article