Sandrine Aubert - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Sandrine Aubert.

Sandrine Aubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sandrine Aubert

Sandrine Aubert, Semmering 2008
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 2003 à 2014
Biographie
Nom complet
dans le pays d'origine
Sandrine Aubert
Nationalité sportive
française
Nationalité France
Naissance (38 ans)
Lieu de naissance Échirolles
Taille 181 cm
Poids de forme 66 kg
Surnom Bambi
Club Les Deux-Alpes
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde 0 0 0
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves) 4 1 0

Sandrine Aubert (née le à Échirolles en Isère) est une skieuse française[1]. Elle est licenciée au Ski Club des Deux Alpes-Les Douanes.

Biographie

Premières années

Sandrine Aubert naît à Échirolles, dans la banlieue de Grenoble, le . Elle grandit dans la station des Deux Alpes, où son père, moniteur de ski, gère un hôtel et dirige le club des sports[2]. En 1990, elle prend part à sa première compétition internationale, la « 1000 pattes » de Montgenèvre[3]. Elle participe à sa première course FIS le à Val Thorens, où elle prend la 43e place du slalom[4]. Elle remporte une médaille d'or en slalom lors du Festival olympique de la jeunesse européenne en 1999, sur la piste de Štrbské Pleso, alors que sa compatriote Marion Rolland prend la 3e place[5].

En , elle participe à ses premiers Championnats du monde juniors, disputés dans les environs de Québec. Elle se classe 34e de la descente puis 46e du slalom géant, avant d'abandonner dans la deuxième manche du slalom[6]. Le mois suivant, elle remporte sa première course FIS, dans le slalom de Manigod[4]. Parallèlement à sa progression sportive, Sandrine Aubert poursuit ses études et obtient un DUT en techniques de commercialisation[2].

Carrière sportive

Le , elle débute sur le circuit de Coupe du monde à Park City, où elle prend le départ de l'épreuve du slalom, mais abandonne dans la première manche[7]. Elle remporte sa première victoire en Coupe du monde le au slalom d'Ofterschwang en Allemagne. Auparavant elle avait fait le meilleur temps de la manche de slalom dans le super-combiné des Championnats du monde de Val d'Isère en 2009. Une des favorites de l'épreuve de slalom spécial des Jeux olympiques de Vancouver 2010, elle finit à la cinquième place.

Ayant quitté la structure de l'équipe de France à l'orée de la saison 2010-2011, elle peine par la suite à retrouver son meilleur niveau, comme en témoigne sa 25e place aux Championnats du monde 2011 à Garmisch.

En 2014, la skieuse décide de mettre à terme sa carrière au haut niveau à la suite de résultats ne lui espérant pas une qualification pour les Jeux olympiques de Sotchi[8].

Reconversion

Après sa carrière, Sandrine Aubert entame sa reconversion professionnelle dans le monde du management des personnes et des organisations sportives en terminant un Master 2 à l'université de la Méditerranée de Marseille[9]. Elle devient également consultante pour la chaîne Eurosport et son magazine Hors-pistes à partir de la saison 2014-2015[10].

Sortie major de la promotion du concours de professorat de sport, elle rejoint le comité régional de ski Alpes Provence en , comme conseillère technique ski.

Le , elle est élue au bureau de l'Association française des entraîneurs de ski alpin.

Palmarès

Jeux olympiques d'hiver

Épreuve / Édition
Vancouver 2010
Slalom 5e
Super combiné 20e

Championnats du monde

Épreuve / Édition
Åre 2007
Val d'Isère 2009
Garmisch-Partenkirchen 2011
Slalom 18e 26e 25e
Super combiné 23e 9e -

Coupe du monde

Différents classements en Coupe du monde

Sandrine Aubert obtient son meilleur classement général en Coupe du monde lors de la saison 2009-2010, avec une 14e place finale. Cette année-là, elle prend également la 4e place en slalom, ce qui constitue son meilleur classement dans la discipline. Elle se classe également 4e en combiné en 2008[11].

Année/Classement Général Descente Super G Géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2006 97e 17 - - - - - - 40e 13 40e 4
2007 81e 59 - - - - - - 28e 51 40e 8
2008 34e 209 52e 2 - - - - 20e 97 4e 110
2009 19e 346 - - - - - - 5e 325 27e 21
2010 14e 430 - - - - - - 4e 406 18e 24
2011 62e 93 - - - - - - 21e 88 38e 7
2012 79e 57 - - - - - - 33e 57 - -
2013 81e 36 - - - - - - 36e 36 - -

Détail des victoires

Édition / Épreuve Slalom
2009
Ofterschwang
Åre
2010
Åre
Zagreb

Performances générales

Sandrine Aubert a pris 97 départs en Coupe du monde, dont 73 en slalom. Elle a remporté quatre victoires dans cette discipline et compte également une 2e place, pour un total de cinq podiums. Elle est rentrée à quatorze reprises dans le Top 10 en slalom, mais aussi trois fois en combiné. Elle a inscrit des points à 48 reprises, dont 38 fois en slalom, 9 fois en combiné et une fois en descente[7].

Résultat Descente Super-G Slalom géant Combiné Slalom Total
1re place - - - - 4 4
2e place - - - - 1 1
3e place - - - - - 0
Top 10[Note 1] - - - 3 14 17
Top 30[Note 2] 1 - - 9 38 48
Autres 5 2 3 4 35 49
Départs 6 2 3 13 73 97

Championnats du monde juniors

Sandrine Aubert a participé à deux éditions des Championnats du monde juniors de ski alpin. Elle y a pris cinq départs et a obtenu pour meilleur résultat une 16e place en slalom en 2002[6].

Épreuve / Édition Descente Slalom géant Slalom
Mondiaux 2000
Québec
34e 46e Abandon
Mondiaux 2002
Tarvisio
- 36e 16e

Coupe d'Europe

  • 8 podiums (deux victoires)

Championnats de France

Au cours de sa carrière, Sandrine Aubert a remporté deux titres de championne de France de slalom, en 2007 et 2011. Elle s'est également classée 2e dans cette discipline en 2006, et 2e en combiné en 2009[12].

Épreuve / Édition Descente Super-G Slalom géant Slalom Super combiné
Championnats 1997
L'Alpe d'Huez
19e
Championnats 1998
Serre Chevalier
41e 45e
Championnats 1999
La Clusaz
29e 42e Abandon
Championnats 2000
Valloire/Tignes
23e 32e 33e Disqualifiée
Championnats 2002
Megève
19e Abandon
Championnats 2003
Les Menuires
38e 15e 4e
Championnats 2004
Les Carroz/Flaine
18e 19e 15e
Championnats 2005
L'Alpe d'Huez/Val-d'Isère
51e 12e 37e Abandon
Championnats 2006
Courchevel/Villard-de-Lans
24e Abandon 55e Médaille d'argent
Championnats 2007
Val-d'Isère
14e 5e Abandon Médaille d'or
Championnats 2008
Auron
23e
Championnats 2009
Lélex-Crozet/Megève
Disqualifiée Abandon Médaille d'argent
Championnats 2010
Les Menuires
Abandon
Championnats 2011
Tignes
21e Médaille d'or
Championnats 2012
L'Alpe d'Huez
9e
Championnats 2013
Peyragudes
22e Abandon

Notes et références

Notes

  1. Les podiums sont inclus dans les top 10.
  2. Les podiums et les top 10 sont inclus dans les top 30.

Références

  1. http://www.sandrineaubert.com/sandrine.php
  2. a et b Didier Arnaud, « Etoile des neiges », sur liberation.fr, Libération, (consulté le 26 mars 2015).
  3. « Biographie », sur site officiel de Sandrine Aubert (consulté le 26 mars 2015).
  4. a et b « Sandrine Aubert results », sur data.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (consulté le 26 mars 2015).
  5. « Strbske Pleso (SVK) 10.03.1999 FIS Race - Ladies' Slalom », sur data.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (consulté le 26 mars 2015).
  6. a et b « Sandrine Aubert results : FIS Juniors World Ski Championships », sur data.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (consulté le 26 mars 2015).
  7. a et b « Sandrine Aubert Results : FIS World Cup », sur data.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (consulté le 25 février 2015).
  8. Sandrine Aubert met un terme à sa carrière: "Ma boucle est bouclée", sur ledauphine.com, le 2 février 2014
  9. Yoann Etienne, « La skieuse des Deux Alpes Sandrine Aubert met un terme à sa carrière », sur france3-regions.francetvinfo.fr, France Télévisions, (consulté le 26 mars 2015).
  10. Laurent Davier, « Eurosport : De Tessières et Aubert en piste ce week-end », sur ledauphine.com, Le Dauphiné libéré, (consulté le 26 mars 2015).
  11. « Sandrine Aubert World Cup Standings », sur data.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (consulté le 25 mars 2015).
  12. « Sandrine Aubert results : National Championships », sur date.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (consulté le 26 mars 2015).

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Sandrine Aubert
Listen to this article