Silvio Romero - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Silvio Romero.

Silvio Romero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Silvio Romero
Biographie
Nom Silvio Ezequiel Romero
Nationalité
Argentin
Naissance (32 ans)
Lieu Córdoba (Argentine)
Taille 1,77 m (5 10)[1]
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2005-2010
Instituto Córdoba
095 (32)
2010-2015
CA Lanús
139 (42)
2013-2014
Stade rennais
016 0(3)
2015-2016
Chiapas FC
052 (21)
2016-2018
Club América
072 (25)
2018-
CA Independiente
074 (28)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 19 avril 2020

Silvio Romero, né le à Córdoba, est un footballeur argentin qui évolue au poste d'attaquant au Independiente. Son profil est similaire à celui de son compatriote Ezequiel Lavezzi[1].

Biographie

Silvio Romero fait ses débuts professionnels avec l'Instituto, le club de sa ville natale de Córdoba, lors de la saison 2005-2006. Il se révèle avec ce club dans le championnat d'Argentine de Division 2.

En , il est transféré de l'Instituto au Club Atlético Lanús[2], avec lequel il découvre la première division argentine. Surnommé El Chino (Le Chinois), il réussit rapidement son adaptation à son nouveau club, marquant quatre buts lors du tournoi d'ouverture, puis huit lors de celui de clôture[3],[4].

Sa saison suivante, sous la direction de Gabriel Schürrer, est plus compliquée, alors que son club dispute la Copa Libertadores, mais il est replacé sur l'aile en 2012-2013 et recommence à briller[3]. Avec Lanús, Romero termine ainsi à la troisième place du championnat en 2013. Cible de recrutement pour quelques clubs européens, notamment le FC Nantes, Romero finit par quitter l'Amérique du Sud à l'été 2013. Ainsi, le , il est prêté avec option d'achat par son club au Stade rennais, pour la saison 2013-2014[5]. En Bretagne, il se retrouve en concurrence avec Nélson Oliveira puis Ola Toivonen pour le poste d'avant-centre, mais ne parvient pas à s'imposer. S'il loue son état d'esprit, son entraîneur Philippe Montanier explique en que l'Argentin est « un peu en dessous » de ses deux coéquipiers[6]. De fait, Romero ne dispute que quatorze matchs avec le Stade rennais, dont la moitié comme titulaire. Il marque un total de trois buts, dont un doublé face à l'AS Saint-Étienne en Ligue 1 le [7]. En fin de saison, le club breton annonce que Romero ne sera pas conservé[8].

Alors qu'il doit retourner au CA Lanús, Silvio Romero est transféré au CA Monarcas Morelia, un club du championnat mexicain, avec lequel il signe un contrat de trois ans en [9],[10], mais le transfert est finalement annulé, et Romero retourne à Lanús[11].

Statistiques

Le tableau suivante présente les statistiques de Silvio Romero au cours de sa carrière professionnelle[4].

Statistiques de Silvio Romero au 20 mai 2014[12]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2005-2006
Instituto de Córdoba
Primera B 7 0 - - - - - - - 7 0
2006-2007
Instituto de Córdoba
Primera B 7 0 - - - - - - - 7 0
2007-2008
Instituto de Córdoba
Primera B 14 10 - - - - - - - 14 10
2008-2009
Instituto de Córdoba
Primera B 29 10 - - - - - - - 29 10
2009-2010
Instituto de Córdoba
Primera B 38 12 - - - - - - - 38 12
2010-2011
CA Lanús
Ouv. + Clôt. 33 12 - - - - - - - 33 12
2011-2012
CA Lanús
Ouv. + Clôt. 36 3 1 0 - - CL 6 1 43 4
2012-2013
CA Lanús
Ini. + Fin. 32 13 0 0 - - - - - 32 13
2013-2014
CA Lanús
Ini. 4 0 - - - - CS 1 1 5 1
2013-2014
Stade rennais FC
(prêt)
Ligue 1 11 2 1 1 2 0 - - - 14 3
Total sur la carrière 211 62 2 1 2 0 - 7 2 222 65

Références

  1. a et b « FC Nantes : qui es-tu, Silvio Romero ? », sur butfootballclub.fr (consulté le 3 septembre 2013)
  2. « Fiche de Silvio Romero », sur soccerway.com
  3. a et b « 41. Silvio Romero – Lanus, Argentine », sur lecoinsudam.fr (consulté le 31 août 2013)
  4. a et b « Silvio Romero », sur espndeportes.espn.go.com (consulté le 31 août 2013)
  5. « Silvio Romero, prêté avec option d’achat », (consulté le 2 septembre 2013)
  6. « Stade rennais express », Ouest-France, Rennes,‎
  7. « Silvio Romero », sur stade-rennais-online.com (consulté le 12 juin 2014)
  8. AFP, « Rennes - Kadir, Oliveira et Romero non conservés », sur fifa.com, (consulté le 12 juin 2014)
  9. (es) « Monarcas comprometidos », sur fuerzamonarca.com, (consulté le 12 juin 2014)
  10. « S. Romero (ex-Rennes) au Mexique », sur lequipe.fr, (consulté le 12 juin 2014)
  11. (es) « Se cae la contratación de Silvio Romero con Morelia », sur goal.com, (consulté le 15 septembre 2014)
  12. « Fiche de Silvio Romero », sur footballdatabase.eu
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Silvio Romero
Listen to this article