Tournoi pré-olympique de football de 1955-1956 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Tournoi pré-olympique de football de 1955-1956.

Tournoi pré-olympique de football de 1955-1956

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Melbourne 1956
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) CIO, FIFA
Édition 1re
Date du
au
Participants 24 pays répartis en 4 zones
Épreuves 10 rencontres

Navigation

Le tournoi pré-olympique de football de 1955-1956 a eu pour but de désigner les 16 nations qualifiées pour participer au tournoi final de football, disputé lors des Jeux olympiques de Melbourne en 1956. Pour la première fois, le nombre d'inscrits fut devenu trop important pour permettre à toutes les équipes de participer au tournoi olympique, au besoin en disputant un tour préliminaire dans le pays hôte (depuis l'édition 1924). L'organisation de ce tout premier tournoi pré-olympique, disputé en match aller-retour, n'était pas encore confiée aux fédérations continentales respectives et il n'impliquait que 37 pays issus de cinq continents à la clôture des inscriptions.

Une commission olympique au sein de la FIFA, dirigée par le néerlandais Karel Lotsy (nl), l'anglais Stanley Rous et le suisse Kurt Gassmann (en), supervise le tournoi pré-olympique. Un tirage au sort à Amsterdam, le , définit les appariements en tenant compte des régions géographiques et quatre équipes se voient attribuer un bye (une exemption)[a] : l'Australie, en tant que pays organisateur, ainsi que trois autres pays (la Pologne, l'Inde et la Thaïlande) tirés au sort à la suite du retrait de plusieurs nations (la Birmanie, le Danemark, la France, Hong Kong, l'Islande, Singapour, le Soudan, la Suède et la Tchécoslovaquie).

Les quatre nations britanniques (l'Angleterre, l'Écosse, l'Irlande du Nord et le pays de Galles) sont réunies sous la bannière de la Grande-Bretagne (le nom utilisé par le Royaume-Uni aux Jeux olympiques).

Sur 37 nations inscrites au départ, 24 pays ont effectivement pris part aux matches de qualification[2], qui ont eu lieu du au , et étaient répartis entre les quatre continents comme suit :

Un nouveau tirage au sort fin [3] fut nécessaire afin de s'assurer d'obtenir les 16 qualifiés requis car entretemps plusieurs pays ont déclaré forfait pendant les éliminatoires : la Pologne, pourtant qualifiée d'office, qui renonce à participer au tournoi olympique, la Roumanie, le Mexique, l'Afghanistan, l'Iran, les Philippines et Taïwan. En conséquence, il est décidé que le perdant de la rencontre entre la Bulgarie et la Grande-Bretagne, en l'occurrence les Britanniques, serait qualifié également.

En accord avec la décision des comités allemands respectifs de faire concourir leurs athlètes entre 1956 et 1964 dans une « Équipe unifiée d'Allemagne », le CIO ne reconnaissant à l'époque comme comité olympique allemand que celui d'Allemagne de l'Ouest, les fédérations allemandes respectives ont aligné une équipe « mixte »[b]. Dès lors, la Hongrie est qualfiée d'office et la rencontre entre la Turquie et l'Allemagne unifiée, planifiée au départ les à Ankara (aller) et dans une ville allemande (retour), est rendue caduque car aussi bien le vainqueur que le perdant sont placés[5],[6].

Au terme de ces qualifications, plusieurs nations renoncent à participer au tournoi final pour différentes raisons : la Turquie et le Sud-Vietnam pour des raisons financières et de distance ; la Hongrie en conséquence à l'invasion soviétique ; la Chine en protestation à la participation de la République de Chine (Taiwan) aux Jeux et l'Égypte à la suite de la crise du canal de Suez[c]. L'Éthiopie est invitée à remplacer cette dernière mais refuse arguant d'un manque d'expérience dans les grands tournois, la Corée du Sud se voit proposer de participer à la place de la Hongrie mais elle aussi refuse l'invitation.

Pays qualifiés

Zone géographique Dates Lieu Places Qualifiés
Pays organisateur   1
Australie
[a]
Europe du
au
7
Pologne
[a],[d]
Grande-Bretagne
[d]
Bulgarie

Yougoslavie

Hongrie
[c]
Turquie
[c]
 Équipe unifiée d’Allemagne[e]
Union soviétique
Amérique 1
États-Unis
Asie 6
Inde
[a]
Thaïlande
[a]
Sud-Vietnam
[c]
Japon

Chine
[c]
Indonésie
Afrique 1
Égypte
[c]
Total 16

Résultats des qualifications par zone géographique

Dans le système à élimination directe avec des matches aller et retour, en cas d'égalité parfaite au score cumulé des deux rencontres, les mesures suivantes sont d'application :

  • Organisation de prolongations et, au besoin, désignation du vainqueur par tirage au sort, si les deux équipes sont toujours à égalité au terme des prolongations du match retour, et
  • La règle des buts marqués à l'extérieur n'est pas en vigueur.

Europe

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Bulgarie
5 - 3
Grande-Bretagne
2 - 0 3 - 3
Union soviétique
7 - 1
Israël
5 - 0 2 - 1
[f] Yougoslavie
-
Roumanie
forfait
- -
[g] Hongrie
-
Allemagne de l'Est
forfait
- -
[h] Turquie
-
Allemagne de l’Ouest
forfait
- -
exempt
 Équipe unifiée d’Allemagne
- -
exempt
Pologne
- -











Détail des rencontres


Bulgarie
2 - 0
Grande-Bretagne
Stade national Vassil-Levski
Sofia, Bulgarie
Stefanov (bg) But inscrit après 30 minutes 30e
Yanev But inscrit après 61 minutes 61e
(1 - 0) Spectateurs : 45 000
Arbitrage :
Giorgio Bernardi
Rapport 1
Rapport 2

Yosifov (en) Gardien de but - Rakarov, Manolov, Goranov (en), Boskov Capitaine - Patev (en), Milanov - Stefanov (bg), Panajotov, Kolev, Yanev Équipes Pinner Gardien de but - Beardsley, Farrer (en), Hardisty Capitaine, Prince (en) - Dodkins (en), Littlejohn (en) - Jeffrey (en), Lewis, O'Connell (en), Neil

Grande-Bretagne
3 - 3
Bulgarie
British Empire Exposition Stadium
Londres, Royaume-Uni
19:30 heure locale
Hardisty But inscrit après 12 minutes 12e But inscrit après 62 minutes 62e
Lewis But inscrit après 77 minutes 77e (pén.)
(1 - 2) Milanov But inscrit après 28 minutes 28e
Prince (en) But inscrit après 32 minutes 32e (csc)
Dimitrov (en) But inscrit après 66 minutes 66e
Spectateurs : 30 000
Arbitrage :
Giorgio Bernardi
Rapport 1
Rapport 2

Pinner Gardien de but - Alexander (en), Farrer (en) Capitaine, Topp, Prince (en) - Dodkins (en), Lewis - Hardisty, Laybourne (en), Bromilow (en), Twissell (en) Équipes Najdenov Gardien de but - Vasilev, Enisheynov (en), Boskov Capitaine, Rakarov - Patev (en), Milanov - Dimitrov (en), Panajotov, Kolev, Yanev

Union soviétique
5 - 0
Israël
Stade Central du Dynamo
Moscou, Union soviétique
18:30 heure locale
Tatushin But inscrit après 2 minutes 2e
Ivanov But inscrit après 26 minutes 26e But inscrit après 71 minutes 71e
Simonian But inscrit après 45 minutes 45e But inscrit après 78 minutes 78e
(3 - 0) Spectateurs : 54 000
Arbitrage :
Mervyn Griffiths
Rapport
Yachine Gardien de but - Tishchenko, Bashashkin, Ogonkov, Paramonov - Netto Capitaine, Tatushin - Ivanov, Simonian, Salnikov, Iline Équipes Hodorov Gardien de but - Matania (he), Schneor (en) Capitaine, Rabinovich, Kremer - Haldi (en), Rosenbaum (en) - Glazer, Stelmach, Nahmias, Mirmovich

Israël
1 - 2
Union soviétique
Itztadion Ramat Gan
Ramat Gan, Israël
17:00 heure locale
Stelmach But inscrit après 64 minutes 64e (0 - 0) Iline But inscrit après 59 minutes 59e
Tatushin But inscrit après 79 minutes 79e
Spectateurs : 60 000
Arbitrage :
Francesco Liverani
Rapport
Hodorov Gardien de but - Matania (he), Kremer, Rabinovich, Schneor (en) Capitaine - Kofman (en), Haldi (en) - Rosenbaum (en), Glazer, Stelmach, Mirmovich Équipes Yachine Gardien de but - Tishchenko, Bashashkin, Kuznetsov, Paramonov - Salnikov Capitaine, Tatushin - Isayev, Simonian, Iline, Mozer

Yougoslavie
Q. - forfait
Roumanie

Hongrie
Q. - forfait
Allemagne de l'Est

Turquie
Q. - forfait
Allemagne de l’Ouest

Amérique

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
[i] États-Unis
-
Mexique
forfait
- -




Détail des rencontres


États-Unis
Q. - forfait
Mexique

Asie

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Sud-Vietnam
9 - 5
Cambodge
5 - 2 4 - 3
[j] Japon
2 - 2 toss
Corée du Sud
2 - 0 0 - 2 ap
forfait Iran
-
Afghanistan
forfait
- -
[k] Chine
-
Philippines
forfait
- -
[l] Indonésie
-
Taïwan
forfait
- -
exempt
Inde
- -
exempt
Thaïlande
- -











Détail des rencontres


Sud-Vietnam
5 - 2
Cambodge
Stade du Jardin de la Ville
Saïgon, République du Viêt Nam
Văn Được But inscrit après 6 minutes 6e But inscrit après 12 minutes 12e
Hoeun But inscrit après 33 minutes 33e (csc)
Quang Thách But inscrit après 40 minutes 40e
Văn Tư But inscrit après 61 minutes 61e
(4 - 0) Nguon Tuy But inscrit après 65 minutes 65e
Dy Tamom But inscrit après 80 minutes 80e

Cambodge
3 - 4
Sud-Vietnam
Stade Vélodrome Lambert
Phnom Penh, Cambodge
Kong Thann But inscrit après 27 minutes 27e (pén.)
Vi Nhơn Soccerball-red.svg ?? (csc)
Nguon Thanh But inscrit après 65 minutes 65e
(1 - 1) Văn Nhung But inscrit après 23 minutes 23e But inscrit après 80 minutes 80e
Văn Được But inscrit après 60 minutes 60e
Quang Thách But inscrit après 85 minutes 85e

Japon
2 - 0
Corée du Sud
Korakuen Velodrome (en)
Tokyo, Japon
Uchino But inscrit après 30 minutes 30e
Iwabuchi But inscrit après 77 minutes 77e
(1 - 0) Spectateurs : 10 000
Arbitrage :
Ildefonso Tronqued
Rapport
Furukawa Gardien de but - Hiraki, Takamori - Sato, Ozawa, Omura - Tokita, Uchino, Yaegashi, Kobayashi, Iwabuchi Capitaine Équipes Ham Heung-chul Gardien de but - Li Jong-kap, Cha Tae-sung, Son Myung-seop, Chung Hyung-sik Capitaine - Kim Ji-sung, Choi Kwang-seok - Kim Hong-woo, Choi Chung-min, Woo Sang-kwon, Park Il-kap

Corée du Sud
2 - 0 ap toss[j]
Japon
Korakuen Velodrome (en)
Tokyo, Japon
Sung Nak-woon But inscrit après 59 minutes 59e
Choi Kwang-seok But inscrit après 65 minutes 65e
(0 - 0, 2 - 0) Spectateurs : 20 000
Arbitrage :
Ildefonso Tronqued
Rapport
Ham Heung-chul Gardien de but - Chung Hyung-sik Capitaine, Cha Tae-sung, Son Myung-seop, Kim Jin-woo - Lee Seok-ui, Choi Kwang-seok - Sung Nak-woon, Kim Young-jin, Choi Chung-min, Kim Dong-keun Équipes Furukawa Gardien de but - Hiraki, Takamori - Sato, Ozawa, Omura - Yaegashi, Uchino, Iwatani, Kobayashi, Iwabuchi Capitaine

Iran
forfait - forfait
Afghanistan

Chine
Q. - forfait
Philippines

Indonésie
Q. - forfait
Taïwan

Afrique

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Éthiopie
3 - 9
Égypte
1 - 4 2 - 5




Détail des rencontres


Éthiopie
1 - 4
Égypte
Stade Haïlé Sélassié
Addis Abeba, Éthiopie
? But inscrit après 69 minutes 69e (0 - 2) El-Fanageely But inscrit après 2 minutes 2e But inscrit après 35 minutes 35e
Ad-Diba But inscrit après 53 minutes 53e
Adam But inscrit après 60 minutes 60e

Équipes Bakr Gardien de but - A.W. Selim, El-Dali (en), El-Fanageely, Attia - El-Maati, Abdullah - Ad-Diba, Roushdi, Adam, A. Selim

Égypte
5 - 2
Éthiopie
Prince Farouk Stadium
Le Caire, Égypte
Saleh But inscrit après 7 minutes 7e
Attia But inscrit après 43 minutes 43e
El-Far But inscrit après 46 minutes 46e
Ad-Diba But inscrit après 63 minutes 63e
El-Fanageely But inscrit après 74 minutes 74e
(2 - 0) Beko But inscrit après 56 minutes 56e
Metaferia But inscrit après 61 minutes 61e

Bakr Gardien de but - A.W. Selim, Bastan (en), Tawfik, El-Dali (en) - El-Fanageely, Attia - Beedho, El-Far, Ad-Diba, Saleh Équipes

Notes et références

Notes

  1. a b c d et e Lors du tirage au sort des rencontres de qualifications à Amsterdam, le , quatre équipes se voient attribuer un bye (une exemption) : l'Australie, en tant que pays organisateur, ainsi que trois autres pays (la Pologne, l'Inde et la Thaïlande) tirés au sort à la suite du retrait de plusieurs nations[1].
  2. a b et c En réalité, un accord avant les Jeux de Melbourne avait échoué, la DFB avait retardé les négociations pendant si longtemps que la DFV est-allemande finit par abandonner agacée et laisser les Allemands de l'Ouest seuls disputer les Jeux[4].
  3. a b c d e et f Plusieurs nations renoncent à participer au tournoi final pour différentes raisons : la Turquie et le Sud-Vietnam pour des raisons financières et de distance ; la Hongrie en conséquence à l'invasion soviétique ; la Chine en protestation à la participation de la République de Chine (Taiwan) aux Jeux et l'Égypte à la suite de la crise du canal de Suez.
  4. a et b La Pologne, pourtant qualifiée d'office, décide de se retirer de la compétition et est remplacée par la Grande-Bretagne.
  5. De 1956 à 1964, les athlètes d'Allemagne de l'Est et d'Allemagne de l'Ouest ont concouru ensemble dans une « Équipe unifiée d'Allemagne » aux Jeux olympiques d'été et d'hiver, c'est dès lors sous la bannière unifiée que l'Allemagne de l'Ouest se présente au tournoi final, l'Allemagne de l'Est ayant renoncé à participer.
  6. La Yougoslavie se qualifie à la suite du forfait de la Roumanie.
  7. La Hongrie se qualifie car l'Allemagne de l'Ouest et l'Allemagne de l'Est décident d'aligner une équipe unifiée[b].
  8. La Turquie se qualifie car l'Allemagne de l'Ouest et l'Allemagne de l'Est décident d'aligner une équipe unifiée[b].
  9. Les États-Unis se qualifient à la suite du forfait du Mexique.
  10. a et b Le Japon se qualifie après tirage au sort.
  11. La Chine se qualifie à la suite du forfait des Philippines.
  12. L'Indonésie se qualifie à la suite du forfait de Taïwan.

Références

  1. (nl) « Voetbaltournooi voor Olympische Spelen 1956 », sur delpher.nl, Leeuwarder Courant : hoofdblad van Friesland, (consulté le 26 juillet 2020)
  2. (en) « Games of the XVI. Olympiad. Football Qualifying Tournament (Melbourne, Australia, 1956) », RSSSF, (consulté le 16 juillet 2020)
  3. (nl) « Het Olympische voetbaltournooi », sur delpher.nl, Java-bode : nieuws, handels- en advertentieblad voor Nederlandsch-Indie, (consulté le 27 juillet 2020)
  4. (de) « Deutsch-deutsche Geisterspiele », sur tagesspiegel.de, Der Tagesspiegel, (consulté le 20 juillet 2020)
  5. (nl) « Geen voorwedstrijd Duitsland – Turkije », sur delpher.nl, Algemeen Indisch dagblad : de Preangerbode, (consulté le 27 juillet 2020)
  6. (nl) « Olympisch voetbaltoernooi », sur delpher.nl, De Tijd : godsdienstig-staatkundig dagblad, (consulté le 27 juillet 2020)

Annexes

Articles connexes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Tournoi pré-olympique de football de 1955-1956
Listen to this article