Xie Jin - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Xie Jin.

Xie Jin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Xie Jin
Réalisateur et scénariste reconnu de Shanghai, Xie Jin fait partie de la troisième génération de réalisateurs chinois
Fonction
Député à l'Assemblée nationale populaire
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
ShangyuVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Activités
Enfant
Xie Yan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Mouvement
Third Generation Chinese Cinema (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Prix des Cent Fleurs du meilleur réalisateur (en) ()
Sutherland Trophy ()
Globe de cristal ()
Golden Rooster Award for Lifetime Achievement (en) ()
Pioneer of Reform ()Voir et modifier les données sur Wikidata
plaque commémorative

Xie Jin (谢晋) est un réalisateur et scénariste né à Shangyu dans la province du Zhejiang en Chine le [1] et mort le à Shangyu[2].

Biographie

Au début de la Revolution culturelle (1966-1976) Xie Jin et sa famille sont persécutés, ses parents se suicident. il est envoyé à la campagne comme 17 millions de jeunes instruits[3]. En 1969, Jiang Qing le rappelle à ses côtés pour mettre à l'écran les Huit opéras revolutionnaires modèles seules œuvres autorisées pendant la Révolution culturelle. Après 1980, Xie Jin critique les excès de la campagne anti-droitiste et ceux de la Révolution culturelle[4].

Filmographie

Réalisateur

  • 1957 : Joueuse de Basketball n° 5 (女篮五号, nǚlán wǔhào)
  • 1961 : Le Détachement féminin rouge (红色娘子军, hóngsè niángzǐjūn)
  • 1962 : Grand Li, Petit Li et Vieux Li (大李小李和老李)
  • 1965 : Sœurs de scène (舞台姐妹, wǔtái jiěmèi)
  • 1975 : Chunmiao
  • 1977 : Youth (青春, qīngchūn)
  • 1979 : A, yao lan (啊!摇篮, à!yáolán, « Ah ! Le berceau »)
  • 1980 : Legend of Tianyun Mountain (天云山传奇, tiānyúnshān chuánqí)
  • 1982 : Herdsman (牧马人, mùmǎrén)
  • 1984 : Qiu Jin (秋瑾)
  • 1985 : La couronne de fleurs sous la haute montagne (高山下的花环, gāoshān xià de huāhuán)
  • 1986 : La Ville aux Hibiscus (芙蓉镇 / 芙蓉鎮, fúróng zhèn), coq d'or 1987 du meilleur film
  • 1989 : Le dernier aristocrate (最后的贵族, zuìhòu de guìzú)
  • 1992 : Le Son de cloche du temple de la pureté (清凉寺的钟声, qīngliángsì de zhōngshēng)
  • 1993 : Le vieil homme et le chien (老人与狗, lǎorén yǔ gǒu)
  • 1996 : Behind the Wall of Shame
  • 1996 : Nü er gu (女儿谷, nǚér gǔ)
  • 1997 : La Guerre de l'opium (鸦片战争, yāpiàn zhànzhēng)
  • 2001 : Footballeuse n°9 (女足九号, nǚzú jiǔhào)

Scénariste

  • 1965 : Stage Sisters (舞台姐妹 : Wutai jiemei)
  • 1984 : Qiu Jin
  • 1986 : Hibiscus Town (Fu rong zhen)

Notes et références

  1. Xie Jin, Lycos Retriever, consulté le 6 juin 2008
  2. (fr) Décès du cinéaste chinois Xie Jin xinhuanet.com, 18 octobre 2008
  3. Brigitte Duzan Jiang Yun « Le détachement féminin rouge » 2 janvier 2010
  4. Xie Jin

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Webographie

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Xie Jin
Listen to this article