Élection présidentielle estonienne de 2021 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Élection présidentielle estonienne de 2021.

Élection présidentielle estonienne de 2021

Élection présidentielle estonienne de 2021
Président de la République
Sortant
Kersti Kaljulaid
SE

L’élection présidentielle estonienne de 2021 (en estonien, 2021. aasta Eesti presidendivalimised) a lieu au scrutin indirect le afin d'élire le président de la République d'Estonie.

La présidente sortante Kersti Kaljulaid est éligible pour un second mandat.

Contexte

Le scrutin présidentiel de 2016 se révèle incapable de donner lieu à l'élection d'un candidat pendant plus d'un mois, laissant redouter une crise constitutionnelle. Les trois premiers tours de scrutin au parlement ayant échoués à faire élire un nouveau président, le collège électoral, constitué des députés et de représentants des collectivités locales, est convoqué par le président du Riigikogu pour tenter d'élire un candidat lors de deux tours supplémentaires, sans succès. C'est la première fois depuis l'indépendance du pays en 1991 que le président n'est pas élu à l'issue de ces cinq tours.

Il est alors prévu un retour au parlement pour une reprise de la procédure depuis le début. Le , le conseil des anciens du Parlement estonien — composé du président et des deux vice-présidents du Parlement ainsi que des présidents de groupe parlementaire — décide, dans le but de trouver un candidat commun pour tous les partis, de proposer la candidature de l'ancienne membre de la Cour des comptes européenne Kersti Kaljulaid. La proposition est accueillie favorablement par les partis représentés au Parlement, et celle ci est élue au premier tour en l'absence d'opposants.

Système électoral

Le président de la République d'Estonie est élu au scrutin indirect pour un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois de manière consécutive.

La procédure peut prendre jusqu'à cinq tours de scrutin, via deux collèges électoraux différents. Aux trois premiers tours de scrutin, seuls votent les 101 députés membres du Riigikogu. Pour être élu, tout candidat doit recueillir le soutien d'au moins deux tiers du total des députés, soit en l'espèce 68 voix. En cas d'échec au premier tour, un deuxième tour a lieu le lendemain. Si celui-ci ne permet pas de désigner un nouveau chef de l'État, un troisième tour de scrutin est tenu le même jour, où seuls peuvent se présenter les deux candidats arrivés en tête du deuxième tour. Bien que réduit à deux candidats, ce troisième tour peut malgré tout ne pas dégager de vainqueur, le quorum des deux tiers étant maintenu.

Si personne n'a été élu à l'issue de ces trois tours, un collège électoral, constitué des députés et de représentants des collectivités locales, est convoqué par le président du Riigikogu dans un délai d'un mois. Est alors élu celui qui obtient la majorité absolue des voix. Si ce quatrième tour est infructueux, un cinquième est organisé selon les même règles. En cas d'échec de ces deux tours par le collège électoral, la procédure retourne au parlement pour y être recommencée depuis le début.

Conditions de candidature

Aux deux premiers tours, seuls peuvent être candidats les citoyens estoniens âgés d'au moins 40 ans et pouvant justifier du soutien d'au moins un cinquième des députés, c'est-à-dire 21 élus. Au quatrième tour, outre les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix au Riigikogu, tout citoyen justifiant du soutien de 21 membres du collège électoral a le droit d'être candidat.

Déroulement

Le , le président du Parlement Jüri Ratas annonce que la session extraordinaire du Riigikogu pour l'élection présidentielle se tiendra le [1].

Notes et références

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Élection présidentielle estonienne de 2021
Listen to this article