Élections législatives slovènes de 1996 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Élections législatives slovènes de 1996.

Élections législatives slovènes de 1996

Élections législatives slovènes de 1996
90 sièges de l'Assemblée nationale
(Majorité absolue : 46 sièges)
Type d’élection Élection législative
Corps électoral et résultats
Inscrits 1 542 218
Votants 1 136 211
73,67 %  −12
Votes exprimés 1 069 204
Votes blancs et nuls 67 007
LDS – Janez Drnovšek
Voix 288 783
27,01 %
 +3,6
Députés élus 25  +3
SLS – Marjan Podobnik (sl)
Voix 207 186
19,38 %
 +10,7
Députés élus 19  +9
SDSS – Janez Janša
Voix 172 470
16,13 %
 +12,8
Députés élus 16  +12
SKD (sl) – Alojz Peterle
Voix 102 852
9,62 %
 −4,9
Députés élus 10  −5
Président du gouvernement
Sortant Élu
Janez Drnovšek
LDS
Janez Drnovšek
LDS
dvk-rs.si

Les élections législatives slovènes de 1996 (en slovène : Državnozborske volitve v Sloveniji 1996) se tiennent le samedi , afin d'élire les 90 députés de la 2e législature de l'Assemblée nationale pour un mandat de quatre ans.

Au pouvoir depuis quatre ans, la Démocratie libérale slovène (LDS) du président du gouvernement Janez Drnovšek conforte sa place de premier parti du pays. Ses alliés des Chrétiens-démocrates slovènes (sl) (SKD) sont eux en recul, perdant leur deuxième place et un tiers de leurs députés, au profit du Parti populaire slovène (SLS). Il faut trois mois à Drnovšek pour constituer un gouvernement de coalition, rassemblant notamment la LDS et le SLS.

Contexte

Lors des élections législatives (sl) du , le Parti libéral-démocrate (LDS) du président du gouvernement Janez Drnovšek devient le premier parti de la Slovénie indépendante avec 23,5 % des voix et 22 députés sur 90. Au cours de l'élection présidentielle (sl) tenue le même jour, le président de la République Milan Kučan est réélu au premier tour avec plus de 63 % des voix[1].

Drnovšek forme en sept semaines un gouvernement de coalition réunissant les Chrétiens-démocrates slovènes (sl) (SKD), la Liste unie (ZL) et le Parti social-démocrate de Slovénie (SDSS). Forte de 55 parlementaires, cette alliance bénéficie du soutien sans participation des Verts de Slovénie (sl) (Zeleni)[2].

La majorité parlementaire se délite peu à peu pendant la législature, les ministres du SDSS se retirant du cabinet dès le . Ils sont suivis environ deux ans plus tard, le , par ceux de la ZL.

Mode de scrutin

L'Assemblée nationale (Državni zbor) est la chambre basse du Parlement bicaméral de la Slovénie. Elle est composée de 90 députés élus pour quatre ans dont 88 au scrutin proportionnel plurinominal de liste avec vote préférentiel et seuil électoral de 3 % dans huit circonscriptions de 11 sièges. Après décompte des voix, les sièges sont répartis dans chaque circonscription sur la base du quotient de Droop[a], puis au niveau national pour les sièges restants selon la méthode d'Hondt. Pour chaque liste, les mandats sont attribués en fonction du nombre de votes préférentiels obtenus par les candidats[3].

Les deux autres sièges sont réservés aux minorités italiennes et hongroises à raison d'un député chacune, élus en un seul tour à l'aide d'un système de vote pondéré : la méthode Borda. Les électeurs concernés classent les candidats sur le bulletin de vote en leur attribuant des chiffres en partant de 1 pour leur candidat favori. Le candidat classé en premier reçoit autant de voix que de candidats dans la liste, celui classé deuxième une de moins, et ainsi de suite. Le candidat ayant recueilli le plus de voix est déclaré élu. Les slovènes votant pour les représentants des minorités peuvent aussi participer à l'élection des 88 autres sièges[4].

Principales forces politiques

Parti Idéologie Chef de file Résultat en 1992
Démocratie libérale slovène
Liberalna demokracija Slovenije (LDS)
Centre
Social-libéralisme
Janez Drnovšek
(Président du gouvernement)
23,5 % des voix
22 sièges
Chrétiens-démocrates slovènes (sl)
Slovenski krščanski demokrati (SKD)
Centre droit
Démocratie chrétienne
Alojz Peterle 14,5 % des voix
15 sièges
Liste unie des sociaux-démocrates
Združena lista socialnih demokratov (ZL)
Centre gauche
Social-démocratie
Janez Kocijančič (sl) 13,6 % des voix
14 sièges
Parti national slovène
Slovenska nacionalna stranka (SNS)
Droite à extrême droite
Nationalisme, conservatisme, euroscepticisme
Zmago Jelinčič Plemeniti (sl) 10 % des voix
12 sièges
Parti populaire slovène
Slovenska ljudska stranka (SLS+SKD)
Centre droit
Conservatisme, agrarisme, démocratie chrétienne
Marjan Podobnik (sl) 8,7 % des voix
10 sièges
Verts de Slovénie (sl)
Zeleni Slovenije (Zeleni)
Centre droit
Démocratie chrétienne, conservatisme
Inconnu 3,7 % des voix
5 sièges
Parti social-démocrate de Slovénie
Socialdemokratska stranka Slovenije (SDSS)
Centre gauche
Social-démocratie
Janez Janša 3,3 % des voix
4 sièges
Parti démocrate des retraités slovènes
Demokratična stranka upokojencev Slovenije (DeSUS)
Centre
Social-libéralisme, défense des retraités
Janko Kušar (sl) Inexistant

Résultats

Résultats des élections législatives slovènes de 1996[5]
Parti Voix % +/- Sièges +/-
Démocratie libérale slovène (LDS) 288 783 27,01 en augmentation 3,55 25 en augmentation 3
Parti populaire slovène (SLS) 207 186 19,38 en augmentation 10,69 19 en augmentation 9
Parti social-démocrate de Slovénie (SDSS) 172 470 16,13 en augmentation 12,79 16 en augmentation 12
Chrétiens-démocrates slovènes (sl) (SKD) 102 852 9,62 en diminution 4,89 10 en diminution 5
Liste unie des sociaux-démocrates (ZL) 96 597 9,03 en diminution 4,55 9 en diminution 5
Parti démocrate des retraités slovènes (DeSUS) 46 152 4,32 Nv 5 en augmentation 5
Parti national slovène (SNS) 34 422 3,22 en diminution 6,80 4 en diminution 8
Parti démocratique de Slovénie - Démocrates de Slovénie (sl) (DS) 28 624 2,68 en diminution 2,33 0 en diminution 6
Verts de Slovénie (sl) (Zeleni) 18 853 1,76 en diminution 1,94 0 en diminution 5
Parti des entrepreneurs et des artisans slovènes - Parti du centre (SOPS) 12 335 1,15 en diminution 0,45 0 en stagnation
Forum slovène et partis territoriaux (SF) 11 383 1,06 en augmentation 0,21 0 en stagnation
Autres[b] 49 547 4,63 0 en stagnation
Minorités hongroise et italienne 2 en stagnation
Suffrages exprimés 1 069 204 94,10
Votes blancs et invalides 67 007 5,90
Total 1 136 211 100 - 90 en stagnation
Abstentions 406 007 26,33
Inscrits / participation 1 542 218 73,67

Conséquences

Vainqueur du scrutin, le président du gouvernement Janez Drnovšek met environ trois mois pour constituer son troisième gouvernement, qui réunit la Démocratie libérale slovène (LDS), le Parti populaire slovène (SLS) et le Parti démocrate des retraités slovènes (DeSUS).

Notes

  1. Le quotient de Droop est obtenu par division du nombre total de suffrages exprimés par le nombre total de sièges à pourvoir augmenté de un, plus un.
  2. 11 partis ayant reçu moins de 1 % des voix.

Références

  1. « SLOVÉNIE M. Kucan est assuré d'être réélu à la présidence », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2020).
  2. « SLOVÉNIE : le Parlement a approuvé la formation du nouveau gouvernement de M. Drnovsek », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2020).
  3. « IPU PARLINE database: SLOVENIE (Drzavni Zbor), Texte intégral », sur archive.ipu.org (consulté le 5 juin 2018).
  4. (en) « National Assembly of the Republic of Slovenia - State election commission », sur dvk-rs.si.
  5. (en) European Election Database, « Slovenia: Parliamentary Election 1996 », sur eed.nsd.uib.no (consulté le 31 mars 2020).

Voir aussi

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Élections législatives slovènes de 1996
Listen to this article