Équipe cycliste Gewiss-Bianchi - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Équipe cycliste Gewiss-Bianchi.

Équipe cycliste Gewiss-Bianchi

Gewiss-Bianchi
Informations
Statut
Équipe proVoir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Création
1973
Disparition
1989
Saisons
17Voir et modifier les données sur Wikidata
Encadrement
Directeur général
Directeur(s) sportif(s)
Dénomination
1973-1975
1976-1978
1979
1980
1981-1982
1983-1984
1985-1986
1987-1989
Magniflex
Magniflex-Torpado
San Giacomo-Mobilificio-Alan
Mobili San Giacomo-Benotto
Sammontana-Benotto
Sammontana-Campagnolo
Sammontana-Bianchi
Gewiss-Bianchi

L'équipe cycliste Gewiss-Bianchi est une équipe cycliste professionnelle italienne, présente dans le peloton entre 1973 et 1989. Elle s'est appelée successivement Magniflex, San Giacomo et Sammontana.

Elle ne doit pas être confondue avec les équipes Sammontana (1973-1974), Magniflex-Famcucine (1979), Magniflex-Olmo (1980-1981), Magniflex-Centroscarpa (1986-1987) ou Gewiss-Ballan (1993-1997).

Histoire

Moreno Argentin en 1987.
Moreno Argentin en 1987.

L'équipe est créée en 1973 par Magniflex, une entreprise de matelas italienne, basée à Milan. Magniflex était déjà co-sponsor des équipes Hertekamp-Magniflex (1970-1971) et Van Cauter-Magniflex-de Gribaldy (1972).

En 1979, alors que quelques coureurs signent avec la nouvelle équipe Magniflex-Famcucine[1], la formation change de sponsor principal, avec l'arrivée de San Giacomo, rejoint par Benotto en 1980.

En 1981, elle est sponsorisée par Sammontana, une entreprise qui produit de la crème glacée et qui est basée à Empoli.

En 1985, elle fusionne avec l'équipe Bianchi-Piaggio pour être renommée Sammontana-Bianchi. L'équipe, dirigée par Waldemaro Bartolozzi, est constituée autour de Moreno Argentin et Tommy Prim, venant respectivement de Sammontana et de Bianchi. L'équipe est complétée avec quatre autres coureurs de Sammontana et six autres de Bianchi[2]. La saison voit l'Argentin s'imposer sur Liège-Bastogne-Liège et le Tour du Danemark, et le sprinteur Paolo Rosola remporter deux étapes du Tour d'Italie (course dans laquelle Prim termine quatrième). En 1986, Argentin réalise le doublé sur Liège-Bastogne-Liège, et en septembre, il devient champion du monde sur route à Colorado Springs.

En 1987, le nouveau sponsor Gewiss succède à Sammontana et c'est ancien cycliste de Bianchi Serge Parsani qui devient manager. Argentin est toujours le leader d'équipe qui est renommée Gewiss-Bianchi. En 1987, il remporté deux étapes de Tirreno-Adriatico, remporte un troisième Liège-Bastogne-Liège consécutif, ainsi que trois étapes au Tour d'Italie et le Tour de Lombardie. Plusieurs succès viennent également de Paolo Rosola (une étape du Tour d'Espagne, trois au Giro et quatre sur la Coors Classic aux États-Unis) et de Roberto Pagnin (deux étapes sur la Vuelta et le Tour du Latium). La saison suivante, Argentin ne remporte que le Tour de la province de Reggio de Calabre et le Tour de Vénétie, tandis que Rosola gagne deux étapes sur Tour d'Italie. En 1989, Argentin remporte le Tour des Apennins, qui sert de course pour le titre national[3].

À la fin de 1989, Bianchi fait ses adieux à la compétition après dix-sept saisons. Gewiss s'est également retiré et l'équipe est dissoute[4]. Moreno Argentin rejoint avec deux équipiers l'équipe Ariostea de Giancarlo Ferretti. Bianchi fait son retour à la course en 1992 en tant que fournisseur pour deux équipes, GB-MG Maglificio et Gatorade-Chateau d'Ax, tandis qu'en 1994, Gewiss réapparaît en tant que sponsor de la Gewiss-Ballan d'Emanuele Bombini.

Principales victoires

Championnats internationaux

Classiques

Courses par étapes

Championnats nationaux

Grands tours

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Équipe cycliste Gewiss-Bianchi
Listen to this article