For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Équipe d'Israël de football.

Équipe d'Israël de football

Équipe d'Israël
Écusson de l
Généralités
Confédération AFC (1954-1977)
OFC (1985-1989)
UEFA (1980-1981, 1991-)
Couleurs Bleu et Blanc
Surnom Les Bleus-Blancs
Stade principal Stade Teddy
Stade Sammy-Ofer
Stade Bloomfield
Stade Turner
Stade de Netanya
Classement FIFA en augmentation 76e (31 mars 2022)[1]
Personnalités
Sélectionneur
Alon Hazan (26 avril 2022-)[2]
Capitaine Bibras Natkho
Plus sélectionné Yossi Benayoun (101)
Meilleur buteur Eran Zahavi (33)
Rencontres officielles historiques
Premier match
(1-7,
Égypte)
[note 1]

(1-3,
États-Unis)
Plus large victoire 9-0,
Taïwan
()
Plus large défaite 1-7,
Égypte
()[note 1]
1-7,
Allemagne
()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 1
1er tour en 1970
Coupe d'Asie Phases finales : 4
Médaille d'or, Asie Vainqueur en 1964
Championnat d'Europe Phases finales : 0
Ligue des nations Phases finales : 0

Maillots

Kit left arm isr20H.png
Kit body isr20H.png
Kit right arm isr20H.png
Kit shorts ita20A.png
Kit socks pumawhite.png
Domicile
Kit left arm isr20a.png
Kit body isr20a.png
Kit right arm isr20a.png
Kit shorts ita20A.png
Kit socks ita21a.png
Extérieur
Fichier:Kit left arm isr20c.png
Kit body pumafinalg21rb.png
Fichier:Kit right arm isr20c.png
Kit shorts pumawhite.png
Kit socks pumawhite.png
Autre

L'équipe d'Israël de football (hébreu : נבחרת ישראל בכדורגל) est constituée par une sélection des meilleurs joueurs israéliens sous l'égide de la Fédération d'Israël de football.

Histoire

Les débuts de la Palestine mandataire (1934-1948)

La Palestine, sous mandat britannique, joua son premier match officiel en 1934, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 1934, contre l’Égypte. Ce match se solda par une défaite 7 buts à 1[note 1]et le premier buteur de l’histoire du football israélien fut l'œuvre d'Avraham Nudelmann.

Les débuts d'Israël (1948-1954)

Avec la création de l’État d’Israël en 1948, se crée l’équipe nationale d’Israël qui disputa son premier match international en tant que nouveau pays contre les États-Unis, le , le match se soldant par une victoire des Américains sur Israël 3 buts à 1.

Israël au sein de la Confédération asiatique (1954-1974)

En 1964, après deux finales perdues en 1956 et 1960 (toutes deux perdues face à la Corée du Sud), Israël remporte la Coupe d'Asie des nations de football chez elle en 1964. Il s'agit là du seul titre à leur palmarès. En 1968, l'équipe finit troisième. Pour son unique participation en phase finale de la Coupe du monde de football en 1970, au Mexique, l’expérience se solde par deux matchs nuls contre l’Italie et la Suède et une défaite contre l’Uruguay.

Israël, une sélection sans confédération (1974-1994)

De 1974 à 1994, Israël n’est affiliée à aucune confédération en raison du refus des pays arabes de jouer contre des Israéliens. Durant cette période, la sélection israélienne ne joue par conséquent aucune compétition continentale mais étant toujours reconnue par la FIFA, parvient à disputer les éliminatoires de la Coupe du monde et de façon systématique grâce à l'obtention d'un titre de membre provisoire au sein de plusieurs confédérations. Tout d'abord au sein de l'OFC où elle y restera de 1974 à 1979 puis au sein de l'UEFA de 1980 à 1984, avant de revenir à nouveau dans les rangs de la confédération océanienne de 1985 à 1991. En 1988, Israël gagne contre Taïwan 9 buts à 0, ce qui est sa plus large victoire. En 1989, Israël joue les matchs de barrages de la Coupe du monde de football 1990, en terminant première du groupe de pré-qualification de la zone Océanie, mais perd contre la Colombie (1-0 ; 0-0). En 1991, Israël fait une ultime volte-face vers l'UEFA pour une dernière période transitoire jusqu'en 1994.

Israël au sein de l’UEFA (depuis 1994)

Depuis 1991, les clubs israéliens peuvent participer aux compétitions européennes. Et en 1994, Israël est affiliée à l’UEFA. En 1999, durant la phase de qualification pour l'Euro 2000, elle établit sa deuxième plus large victoire 8-0 contre Saint-Marin, le 8 septembre ; mais elle échoua aux barrages contre le Danemark. Le , Israël subit sa plus grosse défaite contre l’Allemagne 7-1. Israël frôla de peu la qualification pour la Coupe du monde en Allemagne, terminant troisième derrière la France et la Suisse (avec 4 victoires et 6 matchs nuls mais une différence de buts défavorable pour Israël, +11 pour la Suisse et +5 pour Israël). Israël termine quatrième de son groupe des qualifications pour l’Euro 2008, dans un groupe comportant la Russie, la Croatie et l’Angleterre.

Qualifications pour la Coupe du monde 2010

Fraîchement motivée après son encourageante quatrième place et ses bons résultats face à de grosses équipes aux éliminatoires de l'Euro 2008 et connaissant le meilleur classement FIFA de son histoire, Israël essayera de se qualifier, pour ce qui serait sa 2e Coupe du monde de football, dans un groupe qui comprend la Grèce, la Suisse, la Lettonie, la Moldavie et le Luxembourg. Elle commence sa campagne sud-africaine le , au Stade Ramat-Gan contre la Suisse. Les Suisses mènent alors 0-2 à la suite d'un but sur coup franc de Hakan Yakin et un but de Blaise Nkufo, quand Yossi Benayoun et Ben Sahar viennent égaliser dans les 19 dernières minutes du match. Le match se soldera sur le score nul de 2-2. Les Israéliens iront ensuite s'imposer 2-1 en Moldavie, grâce à des réalisations d'Omer Golan et de Klemi Saban, puis 3-1 au Luxembourg cette fois-ci grâce à Yossi Benayoun sur pénalty, Omer Golan et Salim Toama. Les deux derniers résultats sont des matchs nuls en Lettonie 1 but partout, avec une égalisation Lettone à la 89e minute et à Tel-Aviv face à la Grèce sur le même score. Le match retour en Grèce s'est avéré fatal pour les joueurs de Dror Kashtan, puisque ces derniers se sont inclinés 2-1, ce qui les rétrograde à la quatrième place de leur groupe, puis ils perdent à domicile face à la Lettonie ; ils battent ensuite le modeste Luxembourg et arrache en dernière journée un match nul symbolique en Suisse face à une équipe à qui il ne fallait qu'un match nul pour assurer sa première place. Finalement, Israël finit quatrième de son groupe derrière la Grèce, la Suisse et la Lettonie avec 13 points.

Israël depuis 2010

Israël par la suite ne se qualifie pour aucune phase finale de Coupe du monde ou de Championnat d'Europe et réalise des performances irrégulières durant les phases qualificatives auxquelles elle participe, alternant le bon et le moins bon. Toutefois à l'occasion des éliminatoires de l'Euro 2020 elle se rapproche tout près d'une qualification historique. En effet, bien qu'elle ne termine qu'à la 5e et avant-dernière place de son groupe de qualification particulièrement homogène, Israël obtient le droit de disputer les barrages du fait de sa position lors de l'édition 2018-2019 de Ligue des nations et doit disputer d'abord une demi-finale de barrage de la voie C en Écosse pour obtenir le droit de disputer en cas de succès la finale de barrage en Serbie, tombeuse dans le même temps à l'extérieur des Norvégiens durant les prolongations. La partie est serrée et les Israéliens sont finalement éliminés à l'issue de la séance de tirs au but après un résultat nul et vierge durant le temps réglementaire et les prolongations (0-0, 3 t.a.b. à 5), Eran Zahavi ayant manqué le premier tir israélien.

Promue en Ligue B lors de l'édition 2020-2021 de Ligue des nations sans avoir terminé en tête de son groupe lors de la précédente édition grâce au changement de format décidé ultérieurement par l'UEFA, Israël assure son maintien en terminant 3e et avant-dernière de sa poule avec un bilan équilibré de 2 victoires, 2 nuls et 2 défaites.

Résultats

Palmarès

Le tableau suivant liste le palmarès de l'équipe d'Israël de football dans les différentes compétitions internationales officielles.

Palmarès de l'équipe d'Israël en compétition
Coupe du monde Compétitions continentales

Parcours en Coupe du monde

Parcours de l'équipe d'Israël en Coupe du monde
Année Résultat Année Résultat Année Résultat Année Résultat
Drapeau de l
1930
Inexistante
Drapeau de l
1966
Non qualifiée
Drapeau des États-Unis
1994
Non qualifiée
Drapeau du Qatar
2022
Non qualifiée
Drapeau de l
1934
Non qualifiée[3]
Drapeau du Mexique
1970
Gr. 1er tour (huitième de finale)
Drapeau de la France
1998
Non qualifiée
Drapeau du Canada
Drapeau des États-Unis
Drapeau du Mexique
2026
-
Drapeau de la France
1938
Non qualifiée[3]
1974
Non qualifiée
Drapeau de la Corée du Sud
Drapeau du Japon
2002
Non qualifiée
Drapeau du Brésil
1950
Non qualifiée
Drapeau de l
1978
Non qualifiée
Drapeau de l
2006
Non qualifiée
Drapeau de la Suisse
1954
Non qualifiée
Drapeau de l
1982
Non qualifiée
Drapeau d
2010
Non qualifiée
Drapeau de la Suède
1958
Non qualifiée
Drapeau du Mexique
1986
Non qualifiée
Drapeau du Brésil
2014
Non qualifiée
Drapeau du Chili
1962
Non qualifiée
Drapeau de l
1990
Non qualifiée
Drapeau de la Russie
2018
Non qualifiée

Parcours en Coupe d'Asie

Parcours de l'équipe d'Israël en Coupe d'Asie
Phase finale Qualifications
Année Résultat J G N P bp bc J G N P bp bc
Drapeau de Hong Kong
1956
Finaliste 3 2 0 1 6 5 0 0 0 0 0 0
Drapeau de la Corée du Sud
1960
Finaliste 3 2 0 1 6 4 6 3 2 1 10 8
Drapeau d’Israël
1964
Vainqueur 3 3 0 0 5 1 Qualifié en tant que pays organisateur
Drapeau de l
1968
3e 4 2 0 2 11 5 Qualifié en tant que tenant du titre
Total 1 titre 13 9 0 4 28 15 6 3 2 1 10 8

Parcours en Championnat d'Europe

Parcours de l'équipe d'Israël en championnat d'Europe
Année Résultat Année Résultat Année Résultat
Drapeau de l
1996
Non qualifiée
Drapeau de l
Drapeau de la Suisse
2008
Non qualifiée 2021 Non qualifiée
Drapeau de la Belgique
Drapeau des Pays-Bas
2000
Non qualifiée
Drapeau de la Pologne
Drapeau de l
2012
Non qualifiée
Drapeau de l
2024
À venir
Drapeau du Portugal
2004
Non qualifiée
Drapeau de la France
2016
Non qualifiée 0 0

Parcours en Ligue des Nations

Édition Ligue Phase de Groupe Phase finale
Class. M V N D bp bc Pays hôte Résultat M V N D bp bc
2018-2019 en augmentation C 2/3 4 2 0 2 6 5
2019
Inéligible
2020-2021 en stagnation B 3/4 6 2 2 2 7 7
2021
Inéligible
2022-2023 en stagnation B 1/4 3 1 2 0 6 5
2023
Inéligible
Total 13 5 4 4 19 17 Total 0 0 0 0 0 0

Infrastructures

Composition

Joueurs

Joueurs importants

Les tableaux suivants donnent une vue d'ensemble des joueurs les plus capés et des meilleurs buteurs de la sélection[note 2] :

Joueurs les plus capés
Sélections Joueur Période Buts
102 Yossi Benayoun 1997–2017 24 .
96 Tal Ben Haim 2002–0000 1
94 Arik Benado 1995–2007 0
89 Alon Harazi 1992–2006 2
85 Amir Schelach 1992–2001 0
83 Mordechai Spiegler 1963-1978 33
Nir Klinger 1987–1998 2
80 Avi Nimni 1992–2005 17
78 Tal Banin 1990–2003 12
Itzhak Shum 1969–1981 10
Eyal Berkovic 1992–2003 9
Dudu Aouate 1999–2014 0
Meilleurs buteurs
Buts Joueur Période Sélections
32 Eran Zahavi 2010- 68
32 Mordechai Spiegler 1963-1977 83
24 Yehoshua Feigenbaum 1966-1977 50
Yossi Benayoun 1998–2017 102
23 Ronen Harazi 1992–1999 53
22 Nahum Stelmach 1956-1968 61
21 Gidi Damti 1972-1984 69
18 Giora Spiegel 1965-1980 44
Yehoshua Glazer 1949-1962 31
17 Eli Ohana 1984-1998 51
Avi Nimni 1992-2006 80
16 Uri Malmilian 1975-1991 62
Alon Mizrahi 1992-2002 37

Effectif actuel

Pos Nom Date de naissance Sélections Buts Club
1 GB Ariel Harush (34 ans) 19 0
Heerenveen
18 GB Ofrir Marciano 7 octobre 1989 (31 ans) 26 0
Hibernian FC
4 DF Omri Ben Harush (32 ans) 23 0
Standard de Liege
2 DF Eli Dasa (29 ans) 19 0
Vitesse Arnhem
3 DF Neta Lavi (25 ans) 16 1
Maccabi Haïfa
5 DF Or Zahavi 23 avril 1996 (25 ans) 4 0
Beitar Jérusalem
17 DF Loai Taha (32 ans) 7 0
Hapoël Beer-Sheva
19 DF Rami Gershon (33 ans) 9 0
Maccabi Haïfa
6 ML Bibras Natkho
Capitaine
(34 ans) 59 1
Partizan Belgrade
21 ML Gaëtan Varenne (32 ans) 4 0
Hapoël Beer-Sheva
8 ML Dor Micha (30 ans) 27 0
Anórthosis Famagouste
12 ML Dan Glazer (25 ans) 7 0
Maccabi Tel-Aviv
6 ML Dor Peretz (27 ans) 23 2
Maccabi Tel-Aviv
15 ML Eden Shamir 25 juin 1995 (25 ans) 8 3
Standard de Liège
11 ML Manor Solomon (22 ans) 4 0
Chakhtar Donetsk
14 AT Ben Sahar (32 ans) 41 8
Hapoël Beer-Sheva
9 AT Eylon Almog (23 ans) 0 0
Hapoël Hadera
16 AT Yonatan Cohen (26 ans) 3 0
Maccabi Tel-Aviv
10 AT Shon Weissman (26 ans) 0 0
Real Valladolid
7 AT Eran Zahavi (34 ans) 43 15
PSV Eindhoven

Sélectionneurs

Principaux sélectionneurs d'Israël
Entraîneur Période[note 3] M
Shlomo Scharf 1992-1999 85
David Schweitzer 1973-1977 36
Avram Grant 2002-2006 33
Dror Kashtan 2006-2010 32
Liste complète des sélectionneurs de la Palestine mandataire
Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
Shimon Ratner
1934 2 0 0 2 0
Egon Pollack
1938 2 0 0 2 0
Arthur Baar
1940 1 1 0 0 100
Liste complète des sélectionneurs d'Israël
Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
Egon Pollack
1948 1 0 0 1 0
Lajos Hess
1949 3 1 0 2 33,33
László Székely
1950 2 1 0 1 50
Moshe Beit haLevi
1953-1954 5 0 0 5 0
Jack Gibbons
1956 5 2 0 3 40
Moshe Beit haLevi
1957 1 0 0 1 0 %
Moshe Varon
1958 5 2 0 3 40
Gyula Mándi
1959-1963 31 12 7 12 38,71
George Ainsley
1963-1964 3 2 0 1 66,67
Yosef Mirmovich
1964 1 0 0 1 0
Gyula Mándi
1964 3 3 0 0 100
Yosef Mirmovich
1964-1965 3 1 0 2 33,33
Milovan Ćirić
1965-1968 25 8 2 15 32
Emmanuel Scheffer
1968-1970 24 8 8 8 33,33
Edmond Schmilovich
1970-1973 19 10 4 5 52,63
David Schweitzer
1973-1977 36 17 11 8 47,22
Emmanuel Scheffer
1978-1979 13 5 4 4 38,46
Jack Mansell
1980-1981 10 2 3 5 20
Yosef Mirmovich
1983-1986 27 8 9 10 46.3
Miljenko Mihić
1986-1988 20 4 5 11 29,63
Itzhak Schneor
Ya'akov Grundman
1988-1992 18 5 5 8 27,78
Shlomo Scharf
1992-2000 82 31 18 33 37,8
Richard Møller Nielsen
2000-2002 20 7 4 9 35
Avram Grant
2002-2006 33 14 13 6 42,42
Dror Kashtan
2006-2010 31 15 10 6 48,39
Eli Ohana (intérim)
2010 1 1 0 0 100
Luis Fernandez
2010-2011 15 6 1 8 40
Eli Guttman[4]
2011-2015 29 8 7 14 27,59
Alon Hazan (intérim)
2016 1 0 0 1 0
Elisha Levy
2016-2017 10 4 1 5 40
Alon Hazan (intérim)
2018 1 0 0 1 0
Andreas Herzog
2018-2019 16 6 2 8 37,5
Willibald Ruttensteiner[5]
2020- 19 8 3 8 42,11
Marco Balbul (intérim)[5],[6],[7]
- 0 0 0 0
Gadi Brumer (intérim)[8],[9],[10],[11],[12]
- 2 0 1 1 0
Alon Hazan[2]
- 0 0 0 0

Statistiques

Du au , l'équipe israélienne a joué 489 matchs pour un bilan de 180 victoires, 112 matchs nuls et 197 défaites. Elle a marqué 741 buts et en a encaissé 713[13].

Nations rencontrées

Adversaires les plus fréquents

Bilan d'Israël aux sélections affrontées au moins dix fois[note 4]
Adversaire Joués Victoires Matchs nuls Défaites Buts pour Buts contre Différence
Roumanie
[14]
22 5 6 11 22 33 -11
Grèce
[15],[note 5]
17 2 5 10 18 27 -9
Chypre
[16]
16 10 3 3 35 20 +15
Australie
[17],[note 5]
15 3 8 4 16 16 0
Autriche
[18]
13 3 4 6 25 26 -1
Pologne
[19]
12 2 3 7 15 28 -13
Suède
[20]
12 1 4 7 9 26 -17
Danemark
[21]
10 1 0 9 4 25 -21
Écosse
[22]
10 2 3 5 10 14 -4
Irlande du Nord
[23]
10 1 5 4 8 14 -6
Russie
[24]
10 3 3 4 13 17 -4

Classement FIFA

Classement FIFA de l'Équipe d'Israël
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Classement mondial[25] 57 42 42 52 61 43 26 41 49 46 51 48 44 44 26 18 26 50 37 78 63 32 69 55 98 90 93 87 78

Problèmes politiques

En 1974, l'équipe israélienne est exclue de la Confédération asiatique de football. Dès lors, les pays arabes et plus tard l'Iran refuseront de jouer contre Israël. Israël étant depuis sa création en guerre contre ses voisins, l'UEFA a interdit à l'équipe d'Israël de jouer ses matchs à domicile en Israël pour les qualifications de l'Euro 2008. Israël jouait donc ses matchs à Chypre[26].

Notes et références

Notes

  1. a b et c La FIFA n'a pas de position claire sur ce match officiel. Si certaines de ses sources indiquent que c'est l'équipe actuelle de Palestine qui a participé à ce match en 1934, d'autres estiment que la Palestine mandataire est le prédécesseur de la sélection israélienne et attribuent à Israël les statistiques de cette sélection.
  2. Ne comprend que les matchs disputés sous le maillot de l'Israël. Données mises à jour en mai 2018
  3. La période correspond aux dates des premier et dernier matchs dirigés.
  4. Ne comprend que les match reconnus par la FIFA, les rencontres qualificatives aux Jeux olympiques ne sont pas répertoriées. Données mises à jour en
  5. a et b Les matchs qualificatifs aux Jeux olympiques ne sont pas pris en compte

Références

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le ).
  2. a et b https://www.sport5.co.il/articles.aspx?FolderID=285&docID=400450
  3. a b c et d Palestine mandataire
  4. « Guttman a été présenté », sur lequipe.fr,
  5. a et b « וילי רוטנשטיינר סיים את דרכו כמאמן נבחרת ישראל: "גאה בעשייה שלי" »,‎
  6. גידי ליפקין, « למרות מינוי בלבול, בהתאחדות ילכו על מאמן זר », Ynet,‎ (lire en ligne)
  7. « יממה אחרי שנכנס לתפקידו: יוסי בניון הדיח את מאמן נבחרת ישראל הזמני »
  8. « ברומר וחרזי יאמנו את נבחרת ישראל - ספורט 5 »
  9. https://www.one.co.il/Article/21-22/1,1,4,49232/406265.html
  10. https://www.football.org.il/national-team/?itemid=%7B03007F17-DBEF-4E19-97D5-CC764359DC1F%7D&national_team_id=3
  11. https://www.sport5.co.il/articles.aspx?FolderID=285&docID=397410
  12. https://www.sport5.co.il/articles.aspx?FolderID=285&docID=398199
  13. (en) Israel - List of International Matches, eu-football.info
  14. (en) Israel national football team: record v Romania, eu-football.info
  15. (en) Israel national football team: record v Greece, eu-football.info
  16. (en) « Head to head stats Israel – Cyprus », sur wildstat.com (consulté le )
  17. (en) Israel national football team: record v Australia, eu-football.info
  18. (en) « Head to head stats Israel – Austria », sur wildstat.com (consulté le )
  19. (en) « Head to head stats Israel – Poland », sur wildstat.com (consulté le )
  20. (en) Israel national football team: record v Sweden, eu-football.info
  21. (en) « Head to head stats Israel – Denmark », sur wildstat.com (consulté le )
  22. (en) « Head to head stats Israel – Scotland », sur wildstat.com (consulté le )
  23. (en) « Head to head stats Israel – Northern Ireland », sur wildstat.com (consulté le )
  24. (en) « Head to head stats Israel – Russia », sur wildstat.com (consulté le )
  25. Classement mondial année par année :
    « Classement FIFA », sur fr.fifa.com
  26. [1]
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Équipe d'Israël de football
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.