Équipe des Philippines de rugby à XIII - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Équipe des Philippines de rugby à XIII.

Équipe des Philippines de rugby à XIII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Surnom The Tamaraws (buffles endémiques des Philippines)
Entrée au RLIF 2011
Sélectionneur Arwin Marcus
Premier match officiel
Philippines 86-00
Thaïlande

21 octobre 2012
Plus large victoire
Philippines 86-00
Thaïlande

21 octobre 2012
Plus large défaite
Hongrie 30-12
Philippines

3 février 2018
Coupe du monde Phases finales : jamais qualifiée

L'équipe des Philippines de rugby à XIII est l'équipe qui représente les Philippines dans les compétitions internationales. Elle regroupe les meilleurs joueurs phillipins (ou d'origine phillipine) de rugby à XIII.

Histoire : une fédération récente sur un continent où le XIII reste à développer

La fédération de rugby à XIII des Philippines, The Philippines National Rugby League (PNRL), a été fondée en 2011 avec pour objectif de diffuser la pratique du rugby à XIII en Asie. La PNRL a alors pour perspective de créer et faire jouer une équipe nationale, et c'est la même année, en 2011, qu'elle annonce que les Philippines vont jouer leur tout premier match à un tournoi de rugby à IX, le Cabramatta International Nines[1].

C'est vraiment par ce tournoi de rugby à IX, que les Philippins disputent trois fois en envoyant des équipes nationales de différents niveaux, que l'équipe asiatique va acquérir un temps de jeu indispensable à sa progression [2].

Le premier test-match est disputé en 2012 avec une large victoire des Philippins sur un autre équipe nouvelle en rugby à XIII ; la Thaïlande[3].

Une chance toute relative d'atteindre le haut niveau : le championnat des nations émergentes de 2018

L'équipe des Philippines est versée dans la poule A de la troisième édition du championnat des nations émergentes de 2018, à la suite du tirage au sort organisé par la RLIF.

Elle aura fort à faire pour se qualifier pour les demi-finales car elle rencontre deux adversaires expérimentés ou de culture treiziste : Malte , de culture rugbystique britannique, et Niue, qui bien que débutant aussi au niveau compétitif, est de culture rugbystique océanienne avec ses connections avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Le , les Philippins rencontrent Malte au Windsor Sporting Complex[4].

Le , ils rencontrent Niue au St Marys Leagues Stadium[4].

Les Philippines font un parcours honorable. Certes, elles terminent dernières de leur poule mais se qualifient pour le tournoi secondaire, le « Trophée ». Elles battent alors la Turquie 29 à 16 en demi-finale pour ne perdre en finale face à la Pologne que de seulement 4 points (10-14). Ce faisant , elles finissent sixièmes ( sur onze équipes) du tournoi.

Test-match face à l'Italie en 2019

En 2019, un test-match est annoncé contre l'Italie.

Personnalités et joueurs emblématiques

Malgré la jeunesse de l'équipe, deux joueurs philippins ont déjà fait l'objet d'une certaine médiatisation, dans la mesure où ils jouent pour un club anglais : Les London Skolars. Il s'agit de deux frères jumeaux ; Judd et Mike Greenhalgh. Leur mère étant philippine, ils sont tout à fait qualifiés pour jouer dans l'équipe nationale[5]. Judd s'est illustré en marquant 7 essais en 15 match en 2014[5].

Un autre joueur philippin est connu dans le milieu treizisiste en la personne d'Almer Salvilla, qui joue à Burtonwood Bridge[5].

En 2018, le pilier de 19 ans , Ryan Jones, s'illustre lors du Championnat du monde de rugby à XIII des nations émergentes 2018 [6].


Références

  1. http://www.rleague.com/content/article.php?id=41246
  2. (en) « 45 Filipinos selected for the Cabramatta International 9s Rugby League tournament », sur Rugby League Planet, (consulté le 26 août 2020).
  3. http://www.pnrlf.com/
  4. a et b (en-US) « Home - Rugby League Emerging Nations World Championship », sur Rugby League Emerging Nations World Championship (consulté le 6 septembre 2018)
  5. a b et c (en) Ash Hope, « Double dream : The London Skolars duo who aim to make their marks at international level by helping Philippines Tamaraws to success down under talk to Ash Hope. », Rugby League World, no 447,‎ (ISSN 1466-0105)
  6. (en) Ash Hope, « Out of the shadows : The emerging nations world championship shone a light on some of hidden talents. We've picked out ten of the breakout stars of the tournament », Rugby League World « Ryan Jones, Philippines », no 451,‎ , p. 72-73 (ISSN 1466-0105)

Vidéographie

Philippines-Pologne en 2018(match du Championnat des nations émergentes)

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Équipe des Philippines de rugby à XIII
Listen to this article