Équipe du Japon de football de plage - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Équipe du Japon de football de plage.

Équipe du Japon de football de plage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Équipe du Japon de football de plage
Généralités
Confédération AFC
Couleurs Bleu et blanc
Surnom Samurai Blue
Classement BSWW en stagnation 12e (2013)
Personnalités
Sélectionneur
Ruy Ramos
Palmarès
Coupe du monde 4e en 2000 et 2005
Championnat d'Asie Médaille d'or, Asie Vainqueur en 2009
Maillots
Kit left arm JFA 12h.png
Kit body JFA 12h.png
Kit right arm JFA 12h.png
Kit shorts JFA 12h.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm JFA 12a.png
Kit body JFA 12a.png
Kit right arm JFA 12a.png
Kit shorts CONDIVO12 ONWHITE.png
Kit socks.png
Extérieur

L'équipe du Japon de football de plage est une sélection qui réunit les meilleurs joueurs japonais dans cette discipline.

Histoire

Le Japon possède depuis le début des années 1990 une équipe particulièrement compétitive sur le sable. Les Nippons ont d'ailleurs prouvé leur régularité en se qualifiant pour les sept éditions de la Coupe du monde FIFA avec, en point d'orgue, une 4e place lors du tout premier tournoi en 2005[1].

Lors du Championnat d'Asie 2013, s'ils s'enchaînent les buts, les Japonais sont bousculés dans la plupart des matches disputés au cours du tournoi qualificatif de Doha. Malmenés par le Liban en phase de groupes puis secoués par l'Australie en demi-finale. En finale, après avoir mené 6-3, les champions d'Asie en titre semblent bien partis pour conserver leur titre, mais l'Iran revient au score pour finalement s'imposer aux tirs au but, mettant au passage en évidence les carences japonaises dans le secteur défensif. Sur la plage qatarie, les Japonais déploient un jeu tout en vitesse et totalisé 24 buts en 5 rencontres[1].

Pour la Coupe du monde 2013, le Japon tombe dans le groupe D, l'un des plus relevés de cette compétition, avec la Russie, tenant et favori de la compétition, ainsi que le Paraguay et la Côte d'Ivoire. Avant le début de la compétition, aucun observateur ne doute sur la première place qui est promise au tenant du titre. Pour la deuxième place, le Japon est légèrement préféré aux autres équipes. Le Japon maîtrise ses deux adversaires après avoir perdu face à la Russie et se qualifie pour le tour suivant. En quart de finale, le Brésil se dresse sur la route nipponne mais les Asiatiques posent de gros problèmes aux quadruples champions du monde, qui ne font la différence qu'en fin de match (4-3)[2].

Palmarès

Personnalités

Anciens joueurs

Effectif actuel

Effectif retenu pour la Coupe du monde 2013[3] :

Nom Poste
1 Shingo Terukina Gardien
2 Keisuki Matsuda Pivot
3 Hirofumi Oda Défenseur
4 Shinji Makino Défenseur
5 Teruki Tabata Défenseur
6 Naoya Matsuo Pivot
7 Takeshi Kawaharazuka Ailier
8 Masahito Toma Défenseur
9 Shusei Yamauchi Pivot
10 Ozu Moreira Capitaine Défenseur
11 Masayuki Komaki Ailier
12 Tomoya Ginoza Gardien
Ruy Ramos Entraineur

Notes et références

  1. a et b Portrait du Japon avant la Coupe du monde 2013, sur le site de la FIFA.
  2. Le Brésil souffre mais passe (4:3) sur le site de la FIFA, le 25 septembre 2013.
  3. Composition du Japon pour la Coupe du monde 2013, sur le site de la FIFA.


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Équipe du Japon de football de plage
Listen to this article