cover image

Îles Senkaku

archipel inhabité de la Mer de Chine du Nord disputé entre le Japon (qui administre) et la Chine (qui revendique) / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Les îles Senkaku (尖閣諸島, Senkaku-shotō[1]?, littéralement en japonais : « archipel Senkaku » , également : Senkaku-guntō[2] et Senkaku-rettō[3]), aussi appelées îles Senkaku-Diaoyu ou quelquefois îles Diaoyutai (en chinois simplifié : 钓鱼台群岛 ; chinois traditionnel : 釣魚台群島 ; pinyin : Diàoyútái Qúndǎo, littéralement en chinois : « île de la pêche aux poissons » ) sont un ensemble de petites îles se trouvant en mer de Chine orientale.

Quick facts: Géographie, Pays , Revendication par , Archip...
Îles Senkaku
尖閣諸島 (ja) 

Carte des îles Senkaku.
Géographie
Pays Japon
Revendication par République de Chine
Chine
Archipel Archipel Sakishima (Îles Ryūkyū)
Localisation Mer de Chine orientale (océan Pacifique)
Coordonnées 25° 44′ 42″ N, 123° 29′ 06″ E
Superficie km2
Nombre d'îles 8
Point culminant Uotsuri-jima / Diàoyú Dǎo (383 m)
Géologie Île continentale
Administration
Préfecture Okinawa
Municipalité Ishigaki
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte XIVe siècle
Fuseau horaire UTC+09:00
Site officiel https://www.mofa.go.jp/region/asia-paci/senkaku/index.html
Géolocalisation sur la carte : Japon
Îles Senkaku
Géolocalisation sur la carte : archipel Nansei
Îles Senkaku
Géolocalisation sur la carte : Chine
Îles Senkaku
Île au Japon
Close

Ces huit îlots et rochers inhabités, incorporés pour la plupart au Japon en 1895 par le traité de Shimonoseki, sont l'objet d'un conflit territorial important (leur possession étant liée à l'obtention d'une ZEE afférente), et sont revendiqués concurremment par Taïwan et par la Chine depuis 1971, qui les a pourtant reconnus comme japonais en 1920 sous le gouvernement de la République de Chine[4].

Dans les médias internationaux, ces îles sont également parfois appelées Diaoyu (nom utilisé en République populaire de Chine)[5] ou Pinnacle en anglais.