Šarūnas Jasikevičius - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Šarūnas Jasikevičius.

Šarūnas Jasikevičius

Šarūnas Jasikevičius

Šarūnas Jasikevičius en février 2018
Fiche d’identité
Nationalité
Lituanie
Naissance (45 ans)
Kaunas, RSS Lituanie
Taille 1,95 m (6 5)
Poids 92 kg (202 lb)
Surnom Saras
Situation en club
Club actuel
FC Barcelone
Poste Meneur puis entraîneur
Carrière universitaire ou amateur
1994-1998 Terrapins du Maryland
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
Lietuvos rytas
Olimpija Ljubljana
FC Barcelone
FC Barcelone
FC Barcelone
Maccabi Tel-Aviv
Maccabi Tel-Aviv
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Warriors de Golden State
Panathinaïkos
Panathinaïkos
Panathinaïkos
Lietuvos rytas
Fenerbahçe Ülkerspor
Panathinaïkos
FC Barcelone
Žalgiris Kaunas
17,5
09,3
13,9
14,8
11,8
12,1
14,2
07,3
07,4
04,3
10,8
12,1
09,1
10,3
08,8
07,8
05,6
07,8
Sélection en équipe nationale **
1997-2008
Lituanie
Carrière d’entraîneur
2014-2020
2020-
Žalgiris Kaunas
FC Barcelone

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Šarūnas Jasikevičius (Šarūnas Jasikevičius), né le à Kaunas, est un joueur puis entraîneur lituanien de basket-ball. Comme joueur, il évolue au poste de meneur.

Jasikevičius est l'un des meilleurs meneurs de son époque : il remporte l'Euroligue à quatre reprises et est le seul joueur à l'avoir emporté avec trois clubs différents. En sélection nationale, il permet à la Lituanie de remporter le championnat d'Europe en 2003, championnat duquel il est élu meilleur joueur[1].

Jasikevičius réussit une belle carrière comme entraîneur du Žalgrisi Kaunas avant de rejoindre, en , le FC Barcelone.

Biographie

Šarūnas Jasikevičius jouant pour le Maccabi Tel-Aviv.
Šarūnas Jasikevičius jouant pour le Maccabi Tel-Aviv.

Carrière de joueur (1994-2014)

Parti très jeune aux États-Unis, il suit le cursus normal américain : lycée dans l'État de Pennsylvanie puis les Terrapins de l'université du Maryland. Non drafté, il retourne en Lituanie puis en Slovénie. Il rejoint le FC Barcelone avec lequel il gagne l'Euroligue en 2003 et le titre de champion de la Liga ACB.

Il part ensuite au Maccabi Tel-Aviv pour la saison 2003-2004. L'Euroligue est l'objectif du club, le Final Four se déroulant à Tel-Aviv. Après une qualification inespérée lors du dernier match du Top 16, il est l'un des artisans principal de la victoire sur le CSKA Moscou puis sur le Skipper Bologne en finale[2].

L'année suivante, il remporte sa troisième victoire consécutive en Euroligue en triomphant à Moscou du Tau Vitoria. Il termine également MVP de ce Final Four[3].

Courtisé par la NBA, il signe finalement durant l'intersaison 2005 aux Pacers de l'Indiana un contrat d'une durée de trois ans, refusant des offres plus lucratives (notamment de la part du Jazz de l'Utah) pour rejoindre un prétendant au titre[4].

Il n'arrive toutefois pas à s'imposer dans la ligue américaine : après avoir évolué chez les Pacers, il espère se relancer en rejoignant la franchise des Warriors de Golden State. Finalement, son temps de jeu, seulement 18 minutes de moyenne en carrière NBA, et son rôle qui ne lui permet pas de briller, 6,8 points et 2,9 passes, le décident à retourner en Europe. Laissé libre par Golden State, il signe finalement au Panathinaïkos, champion d'Europe en titre qui a signé également le Grec Vasílios Spanoúlis, lui aussi de retour de NBA[5].

Avec un effectif où les joueurs majeurs ont été conservés, et avec l'apport de ces joueurs, le club grec se présente comme le grand favori pour l'Euroligue 2007-2008. Son parcours lors du Top 16 est laborieux et le Panathinaïkos est éliminé lors de la dernière journée de ce tour lors d'un dernier match décisif sur le terrain du KK Partizan Belgrade.

Dans le même temps, il conduit l'équipe de Lituanie, remportant la médaille de bronze aux Jeux olympiques d'été de 2000 et surtout la médaille d'or aux championnats d'Europe des nations en 2003 en étant élu meilleur joueur du tournoi. Lors du tournoi olympique d'Athènes, il est l'un des principaux artisans à la victoire de sa sélection nationale face aux États-Unis lors des matchs de poule. La Lituanie échoue à la quatrième place après une défaite face l'Italie en demi-finale puis face aux États-Unis pour la troisième place.

Jasikevičius ne dispute pas les compétitions avec sa sélection nationale durant les deux années suivantes. Il retrouve ensuite la Lituanie pour le championnat d'Europe 2007 en Espagne. La Lituanie échoue en demi-finale face à la Russie avant de remporter le bronze face à la Grèce.

Il est porte-drapeau de la Lituanie lors des Jeux olympiques d'été de 2008.

En , il signe un contrat d'un an avec le Žalgiris Kaunas[6].

Carrière d'entraîneur (depuis 2014)

En , Jasikevičius annonce la fin de sa carrière de joueur et devient entraîneur adjoint du Žalgiris[1].

En , Gintaras Krapikas est limogé de son poste d'entraîneur du Žalgiris et remplacé dans un premier temps à titre intérimaire par Jasikevičius[7]. Quelques jours plus tard, Jasikevičius est titularisé et signe un contrat jusqu'en 2018[8]. En , le Žalgiris conserve son titre de champion de Lituanie et Jasikevičius signe un nouveau contrat de deux ans (2017-2019) avec le club[9]. Lors de l'Euroligue 2017-2018, Jasikevičius emmène une équipe à l'effectif modeste, comparé à ses adversaires, jusqu'au Final Four de l'Euroligue où l'équipe finit à la 3e place.

Le , il devient entraîneur du FC Barcelone où il succède à Svetislav Pešić[10]. Il signe un contrat pour trois saisons[11]. Barcelone atteint la finale de l'Euroligue 2020-2021 mais est battu en finale par les Turcs de l'Anadolu Efes. L'équipe remporte le championnat d'Espagne en juin 2021.

Clubs successifs

Joueur

Entraîneur

Palmarès

Comme joueur

Sélections nationales

Compétitions internationales

Compétition nationales

Comme entraîneur

Distinctions personnelles

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Šarūnas Jasikevičius
Listen to this article