1961 en Algérie - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for 1961 en Algérie.

1961 en Algérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chronologie de l’Algérie

Chronologies
Années :
1958 1959 1960  1961  1962 1963 1964
Décennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique • Jeu • Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique • Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio • Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1961 du calendrier grégorien.

Événements

  • 10 avril : le premier tract de l’OAS est distribué à Alger. « L’OAS frappe où elle veut et quand elle veut »[1].
3 juin : obsèques de Roger Gavoury, premier fonctionnaire français tué par l’OAS le 31 mai.
3 juin : obsèques de Roger Gavoury, premier fonctionnaire français tué par l’OAS le 31 mai.
  • 5 juillet : sanglants affrontements dans la région de Constantine et d’Alger à l’occasion de la journée nationale organisée par le FLN.
  • 11 juillet : les généraux Raoul Salan, Edmond Jouhaud et Paul Gardy sont condamnés à mort par contumace par le Haut Tribunal militaire[6].
  • 12 juillet : dans un discours radiotélévisé, De Gaulle déclare « La France accepte sans aucune réserve que les populations algériennes constituent un État entièrement indépendant »[4].
  • 29 août : De Gaulle adresse ses instructions au premier ministre Michel Debré et au ministre d’État, chargé des affaires algériennes, Louis Joxe : « Vis-à-vis de l'Algérie, notre politique est celle du dégagement »[7]. Depuis le début du mois de juillet, les troupes françaises se retirent progressivement d’Algérie[8].
  • 2-20 novembre : Ben Bella et les détenus algériens en France font la grève de la faim pour obtenir le statut de prisonnier politique[11].

Économie et société

Culture

Littérature

Cinéma

Naissances en 1961

Décès en 1961

Notes et références

  1. a b c d e et f Benjamin Stora, La guerre d'Algérie, Prisma, (ISBN 978-2-8104-1738-4, présentation en ligne)
  2. Philippe Valode, Les Grands Coups de bluff de l'Histoire, EDI8, , 300 p. (ISBN 978-2-7540-3459-3, présentation en ligne)
  3. Bernard Dumortier, Les Atolls de l'atome : Mururoa & Fangataufa, Marines éd., , 191 p. (ISBN 978-2-915379-11-2, présentation en ligne)
  4. a b et c Maurice Vaïsse, La Grandeur : Politique étrangère du général de Gaulle (1958-1969), Fayard, , 726 p. (ISBN 978-2-213-63876-8, présentation en ligne)
  5. J.-Yves Goëau-Brissonnière, Mission secrète : Pour la paix en Algérie, 1957, Lieu Commun, , 249 p. (ISBN 978-2-86705-151-7, présentation en ligne)
  6. Maurice Cottaz, Les procès du putsch d'Alger et du complot de Paris, Nouvelles Éditions Latines, (présentation en ligne)
  7. Laurent Gervereau, La France en guerre d'Algérie, BDIC, (présentation en ligne)
  8. Philippe Aziz, Regards sur l'Algérie : l'aventure nationaliste, 1954-1962 : étude historique, Didro, , 283 p. (ISBN 978-2-910726-46-1, présentation en ligne)
  9. Bertrand Dicale, Cheikh Raymond, EDI8, , 209 p. (ISBN 978-2-7540-3308-4, présentation en ligne)
  10. Michel Winock, Chronique des années soixante, Seuil, , 379 p. (ISBN 978-2-02-009752-9, présentation en ligne)
  11. Guy Pervillé et Mohammed Harbi, Les étudiants algériens de l'université française, 1880-1962 : populisme et nationalisme chez les étudiants et intellectuels musulmans algériens de formation française, Casban, (ISBN 978-9961-64-065-4, présentation en ligne)

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
1961 en Algérie
Listen to this article