Alfred Gabriel Nathorst - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Alfred Gabriel Nathorst.

Alfred Gabriel Nathorst

Alfred Gabriel Nathorst
Alfred Gabriel Nathorst.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Paroisse de Bergshammars (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Paroisse Adolphe-Frédéric (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Abréviation en botanique
Nath.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Père
Hjalmar Nathorst (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Carl Nathorst (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Ruth Nathorst (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Chaire
Académicien (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Distinctions
Vue de la sépulture.

Alfred Gabriel Nathorst, né le à Väderbrunn et mort le à Stockholm, est un géologue, paléobotaniste et explorateur arctique suédois.

Biographie

Il fait un premier voyage au Spitzberg en 1870 puis entre en 1873 à la Commission géologique de la Suède, qu'il ne quittera qu'en 1884. En 1882-1883, il est membre de l'expédition arctique de Adolf Erik Nordenskiöld. Professeur de géologie (1884), il voyage de nouveau au Svalbard et explore l'île du roi Charles (1898). En 1899, il part au Groenland à la recherche de l'expédition de Salomon Andrée disparue depuis 1897 et pour y dresser une carte géographique.

Dès 1871, il étudie le développement post-glaciaire, paléozoïque et mésozoïque de l'Arctique et tertiaire du Japon et devient un des grands spécialistes de la paléobotanique de l'Arctique.

Nathorst fut aussi conservateur du Muséum d'histoire naturelle de Suède de 1884 à 1917 et membre de l'Académie royale des sciences de Suède (1885).

De nombreuses espèces botaniques et animales portent son nom telles la Saxifraga nathorstii, la Williamsonia nathorstii ou la Laestadites nathorstii Mesch.

Au Groenland, une partie du Centre-Est porte son nom et au Spiltzberg, la Terre de Nathorst et le glacier Nathorstbreen[1].

En botanique, son abréviation est Nath..

Œuvres

  • Om nagra förmodade växtfossilier (1874)
  • Bidrag till Sveriges fossila flora (1876)
  • Floran vid Bjuf (1878)
  • Mémoire sur quelques traces d'animaux sans vertèbres (1881)
  • Palaeobotanical Pamphlets (1881)
  • Gustafsberg (1881)
  • Om floran i Skånes kolförande bildningar (Les Dépôts mésozoïques précrétacés de la Scanie) (1882)
  • Contributions à la flore fossile du Japon (1883)
  • Polarforskningens bidrag till forntidens växtgeografi (1883)
  • Botaniska Anteckningar Fran Nordvestra Gronland (1884)
  • Grönlands forntids växtverld (1884)
  • Nouvelles observations sur des traces d'animaux et autresphénomènes d'origine purement mécanique décrits comme algues fossiles (1886)
  • Jagtminnen från polartrakterna (1892)
  • Förteckning på skrifter (1897)
  • Två somrar i Norra Ishavet (2 vol. 1900)
  • Fossil Plants from Franz Josef Land (1900)
  • Skälfvande strängar (1901)
  • Beiträge Zur Kenntnig Einiger Meszoiscen Cycadophyten (1902)
  • Zur oberdevonischen Flora der Bären-Insel (1902)
  • Antarctic : Ett minnesblad (1903)
  • Bemerkungen über Clathropteris meniscioides Brongniart und Rhizomopteria cruciata Nathorst (1906)
  • Über "Dictyophyllum" und "Camptopteris spiralis" (1906)
  • Emanual Swedenborg såsom geolog (1906)
  • Über Thaumatopteris Schenki Nath (1907)
  • Carl von Linné säsom Geolog (1907)
  • Emanuel Swedenborg as a Geologist (1908)

Bibliographie

  • Thore G. Halle, Alfred Gabriel Nathorst, en minnesteckning (1921)
  • Carl Filip Gunnar Andersson, Alfred Gabriel Nathorst: Några minnets ord (1921)
  • William A. S. Sarjeant, Geologists and the history of geology, 1980, p. 1777
  • Ulf Lindberg, Alfred Gabriel Nathorst : Geolog, paleontolog och polarforskare (1996)
  • Michael Bravo, Sverker Sörlin, Narrating the Arctic : A Cultural History of Nordic Scientific Practices, 2002,p. 195
  • William J. Mills, Exploring Polar Frontiers : A Historical Encyclopedia, 2003, p. 450
  • A. J. Bowden, Cynthia V. Burek, C. V. Burek, History of Palaeobotany, 2005, p. 286
  • Kenneth Pletcher, The Britannica Guide to Explorers and Explorations, 2009, p. 195
  • Peder William Chellew Roberts, A Frozen Field of Dreams, Science, Strategy and the Antarctic in Norway, 2010, p. 17
  • Friogeir Grimsson, Reinhard Zetter, Late Cainozoic Floras of Iceland, 2011, p. 724

Notes et références

  1. The Place Names of Svalbard, 2003, p. 310
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Alfred Gabriel Nathorst
Listen to this article