Alfred Pizella - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Alfred Pizella.

Alfred Pizella

Alfred Pizella
Alfred Pizella vers 1930
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 40 ans)
EureVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Alfred Pizella[1], ou Fred Pizella, né le à Naples, en Italie, et mort le (à 40 ans) à Sainte-Colombe-la-Campagne, dans l'Eure, est un acteur et chanteur français.

Biographie

Alfred Pizella fait des débuts prometteurs à la Gaité-Rochechouart, music-hall de revues au 15, boulevard de Rochechouart. Il est le compère d'une revue dont Jeanne Marceau, est la commère[2].

Alfred Pizella fait dans les années 1920 et 1930 une brillante carrière de comédien chanteur, notamment aux côtés de Maurice Chevalier[3] et de Mistinguett. Parallèlement, il enregistre, pendant cette période plusieurs dizaines de disques.

Il crée, au Palace, la version française de la romance : Ce n'est que votre main, Madame...[2]

En 1930, il ouvre à Paris, rue Sainte-Anne, un cabaret et bar américain, Chez Pizella[4]. Des artistes de renom s'y produiront, tels Lucienne Boyer, Pierre Dac, Mireille Ponsard, Lucy Murat, Henri Bradlay[5], Christiane Dor[6] ou encore Mauricet, Suzanne Dehelly[7].

Dans le même temps, il commence, au cinéma, une carrière d'acteur, et tourne essentiellement des comédies.

Il meurt en 1937 dans un accident de voiture, à 20 km d'Évreux, en revenant de Deauville[2].

Filmographie

Revues et opérettes

Annonce de décès

« Mort tragique du chanteur Pizella

Sur la route de Lisieux, au hameau de la Commanderie, dans l'Eure, a eu lieu un grave accident qui devait coûter la vie au chanteur Alfred Pizella.

Pizella, après avoir débuté dans une revue de music-hall, il y a une dizaine d'années, avait voulu faire du cinéma. II tourna quelques films en France et en Allemagne. Mais où il brilla surtout, c'est dans sa boite de nuit, « Chez Pizella », aux environs de l'Opéra[9]. »

— Le Rhône, 13 août 1937

Notes et références

  1. Alfred Pizella est souvent confondu avec le journaliste, homme de radio et scénariste, Stéphane Pizella, notamment par le site IMDB.
  2. a b et c « Ce soir », sur Gallica, (consulté le 25 janvier 2021)
  3. Maurice Chevalier et Pizella chantent Montrez-le moi sur Youtube
  4. Archives commerciales de la France 1930 sur Gallica
  5. Henri Bradlay est un habile caricaturiste, un don qu'il combinait avec son talent inné d'imitation, pour le plaisir du public et des critiques, voir https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5419276v/f11.image.r=Henri%20Bradlay%20imitateur?rk=64378;0 ou encore cette description des artistes engagés par l'Alhambra https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5419276v/f11.image.r=Henri%20Bradlay%20imitateur?rk=64378;0
  6. voir annonces spectacles sur https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7935033/f7.item.r=Lucienne%20boyer%20chante%20chez%20Pizella.zoom
  7. voir annonces spectacles sur https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k46087145/f5.item.r=restaurant%20chez%20pizella.zoom
  8. Comoedia du 16 mars 193
  9. Le Rhône, p. 4
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Alfred Pizella
Listen to this article