Alice Notley - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Alice Notley.

Alice Notley

Alice Notley
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation

Bachelor of Arts au Barnard College, 1967,

Master of Arts à l'Université de Iowa, 1969
Activité
poésie, dramaturge, critique d'art
Conjoint

Ted Berrigan (1972-1983)

Douglas Oliver (1988-2000)
Autres informations
Mouvement
New York School
Distinctions

Ruth Lilly Poetry Prize, Lenore Marshall Poetry Prize,

Academy Award in Literature from the American Academy of Arts and Letters.
Œuvres principales

Reason and Other Women, Certain Magical Acts, The Descent of Alette,

Anne's White Glove

Alice Notley, née le à Bisbee dans l'État de l'Arizona, est une poète, dramaturge et critique d'art américaine[1]. Elle est l'une des figures majeures du mouvement de l'École de New York[2],[3] rassemblés autour du Poetry Project (en)[4],[5],[6],[7].

Biographie

Jeunesse et Formation

Alice Notley est née le à Bisbee en Arizona[8],[9]. Elle obtient son Bachelor of Arts (licence) au Barnard College à New York City, en 1967, puis deux ans plus tard un Master of Arts (mastère 2) à l'Université de Iowa[1],[10].

Carrière

De 1970 à 1972, elle s'installe dans le Lower East Side à New York City[11], elle se marie avec le poète Ted Berrigan en 1972[12],[13] avec qui elle aura deux enfants (Edmund[14] et Anselm Berrigan[15]).

Le couple s'installe dans les locaux du peintre Larry Rivers[16].

La famille Notley / Berrigan part s'installer à Chicago en 1972[17].

En 1976, Alice emménage à New York City[17]. Alice Notley y restera jusqu'en 1992.

En 1983, Ted Berrigan décède des suites d'une hépatite[17].

Elle rencontre le poète Douglas Oliver (en) avec qui elle marie en 1988.

À partir de 1992, le couple s'installe à Paris[17].

L'arrivée à Paris va également marquer un tournant dans la thématique et la forme des œuvres d'Alice Notley, tournant qu'elle explique dans son poème épique The descent of Alette[18] et le volumineux essai  Disobedience[19],[20], développant des thèmes féministes.

Elle participera à la diffusion des la poésie américaine en France en participant à des cycles de lectures tels que Double Change[21] ou les Ivy Writers[22] fondés par ses compatriotes Jennifer K. Dick et Michelle Noteboom.

En 2000, Douglas Oliver décède.

Depuis qu'elle vit à Paris, chaque année elle fait plusieurs voyages aux États-Unis pour donner des lectures et animer des ateliers d'écriture[23],[24],[25].

Œuvres (sélection)

Poésie

Prose et essais

Autobiographie

  • Tell Me Again., Am Here Books/ Immediate Editions, (OCLC 332256973).

Théâtre

  • Anne's White Glove, 1985[49]

Critique littéraire

  • Doctor Williams’ Heiresses : A Lecture Delivered at 80 Langton Street San Francisco, Feb. 12, 1980, Tuumba Press, , 26 p. (OCLC 680614930)[50],
  • Coming after : essays on poetry, University of Michigan Press, , 192 p. (ISBN 978-0-472-06859-3, lire en ligne)[51],[52]

Prix et distinctions

Bibliographie

  • (en-US) Alice Notley & David Baker, « Alice Notley », Kenyon Review,‎ non daté (lire en ligne),
  • (en-US) Susan McCabe, « Alice Notley's Epic Entry: "An Ecstasy of Finding Another Way of Being" », The Antioch Review, Vol. 56, No. 3,‎ , p. 273-280 (8 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Patricia Spears Jones, « Letter to Alice », Ploughshares, Vol. 28, No. 1,‎ , p. 92-93 (2 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Lara Glenum, « The Performance of Crisis in Alice Notley’s The Descent of Alette », Jacket2 magazine,‎ (lire en ligne),
  • (en-US) Amy Robbins, « Alice Notley's Post-Confessional I: Toward a Poetics of Postmodern Witness », Pacific Coast Philology, Vol. 41,‎ , p. 76-90 (15 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Yasmine Shamma, « Alice Notley in conversation with Yasmine Shamma », Jacket2 magazine,‎ (lire en ligne),
  • (en-US) Zoë Skoulding, « Alice Notley's disobedient cities », Feminist Review, No. 96,‎ , p. 89-105 (17 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Rachel Zucker, « Please Alice Notley Tell Me How to Be Old », Ploughshares, Vol. 38, No. 1,‎ , p. 184-185 (2 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Anne Marie Macari, « I Invented the Arts to Stay Alive: "Alice Notley's" Culture of One », The American Poetry Review, Vol. 42, No. 3,‎ , p. 42-43 (2 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Alice Notley & Robert Dewhurst, « Alice Notley », BOMB Magazine, No. 133,‎ , p. 96-102 (7 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) « No Doctrines », Poetry, Vol. 206, No. 4,‎ , p. 391-394 (4 pages) (lire en ligne),
  • (en-US) Sarah Gzemski, « Dreaming This World Into Existence: An Interview With Alice Notley », Poetry Center (University of Arizona),‎ (lire en ligne),
  • (en-US) Shoshana Olidort, « Between the Living and the Dead: An Interview with Alice Notley », Los Angeles Review of Books,‎ (lire en ligne),


Références

  1. a et b (en) Alice Notley, « Alice Notley », sur Alice Notley, (consulté le )
  2. (en) « New York School (art) », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en-US) « The New York School: Second and Third Generations | From a Secret Location », From a Secret Location,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en-US) « History - The Poetry Project », The Poetry Project,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en-US) « New York School Archives | From a Secret Location », sur From a Secret Location (consulté le )
  6. (en-US) « From Black Mountain College to St. Mark’s Church: The Cityscape Poetics of Blackburn, di Prima, and Oppenheimer | Rain Taxi », sur www.raintaxi.com (consulté le )
  7. (en) Daniel Kane, All Poets Welcome : The Lower East Side Poetry Scene in the 1960s, University of California Press, , 306 p. (ISBN 978-0-520-23384-3, lire en ligne)
  8. (en-US) « Alice Notley », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  9. a et b « Alice Notley - Alice Notley Biography - Poem Hunter », sur www.poemhunter.com (consulté le )
  10. « Alice Notley | The Writing University », sur www.writinguniversity.org (consulté le )
  11. a b c et d (en-US) Alice Notley, « Alice Notley », sur Academy of American Poets, (consulté le )
  12. (en-US) « Ted Berrigan », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  13. (en) Ted Berrigan, « Ted Berrigan », sur Ted Berrigan, (consulté le )
  14. (en-US) « Edmund Berrigan - The Poetry Project », The Poetry Project,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. (en-US) « Anselm Berrigan », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  16. (en-US) « Alice Notley », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  17. a b c et d (en) « Alice Notley », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. a et b Andrew Epstein, « Laura Kasischke on Alice Notley’s “Descent of Alette”: “radioactive, dangerous, addictive, all-consuming” », sur Locus Solus: The New York School of Poets, (consulté le )
  19. a et b « The Poetics of Disobedience by Alice Notley », sur epc.buffalo.edu (consulté le )
  20. (en-US) Joel Brouwer, « A State of Disobedience - Books - Review », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  21. « about us «  double change », sur doublechange.org (consulté le )
  22. « A propos de nous (Fr) », sur ivywritersparis.blogspot.fr (consulté le )
  23. (en) McCaw Hall, « Seattle Arts & Lectures' Poetry Series: Alice Notley | McCaw Hall », sur www.mccawhall.com (consulté le )
  24. « Special Feature - Alice Notley Videos - Poetry Center Digital Archive », sur diva.sfsu.edu (consulté le )
  25. « PennSound: Alice Notley », sur writing.upenn.edu (consulté le )
  26. (en-US) « The Tyrant Is Us: An Interview With Alice Notley by Harriet Staff », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  27. (en-US) « Alice Notley: The Descent of Alette », sur The Lab (consulté le )
  28. (en) « Fiction Book Review: Mysteries of Small Houses by Alice Notley, Author Penguin Books $18 (160p) (ISBN 978-0-14-058896-5) », PublishersWeekly.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  29. (en) « Jacket 40 - Late 2010 - Alice Notley, in conversation with Yasmine Shamma, in Paris: March 18, 2009 », sur jacketmagazine.com (consulté le )
  30. (en-US) « The Poetics of Disobedience by Alice Notley », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  31. (en-US) « Alice Notley | Search Results | Rain Taxi », sur www.raintaxi.com (consulté le )
  32. « A Review of Alice Notley, City Of », sur www.bigbridge.org (consulté le )
  33. (en) « Fiction Book Review: In the Pines by Alice Notley, Author . Penguin $18 (131p) (ISBN 978-0-14-311254-9) », PublishersWeekly.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  34. « "Intercapillary Space": Alice Notley: A Poem from Above the Leaders », sur intercapillaryspace.blogspot.fr (consulté le )
  35. (en) codegent ltd, « Poetry Magazines - From Above the Leaders », sur www.poetrymagazines.org.uk (consulté le )
  36. (en) « Switchback - Culture of One by Alice Notley - Patrick James Dunagan », sur www.swback.com (consulté le )
  37. « Bookslut | Culture of One by Alice Notley », sur www.bookslut.com (consulté le )
  38. « UPNEBookPartners - Songs and Stories of the Ghouls: Alice Notley », sur www.upne.com (consulté le )
  39. (en-US) « A QUICK INTERVIEW WITH ALICE NOTLEY », sur ampersandreview.com (consulté le )
  40. (en) « A conversation with Alice Notley on the poet's novel | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le )
  41. (en-US) « A Review of Songs and Stories of the Ghouls by Alice Notley | KROnline », sur The Kenyon Review (consulté le )
  42. (en-US) « When the Poem Threatens to Become a Novel... by Harriet Staff », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  43. (en-US) « The Measure of Anger: On Alice Notley’s “Benediction” - Los Angeles Review of Books », Los Angeles Review of Books,‎ (lire en ligne, consulté le )
  44. (en-US) « Certain Magical Acts by Alice Notley », ENTROPY,‎ (lire en ligne, consulté le )
  45. (en) « Fiction Book Review: Certain Magical Acts by Alice Notley. Penguin, $20 (144p) (ISBN 978-0-14-310816-0) », PublishersWeekly.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  46. « "Intercapillary Space": 'Radical Feminist' from Alma, or The Dead Women », sur intercapillaryspace.blogspot.fr (consulté le )
  47. (en-US) « Lindsay Tuggle: on Alice Notley », Journal of Poetics Research,‎ (lire en ligne, consulté le )
  48. (en) « “a severe but brilliant mother mosaic so go in”: On Alice Notley's Reason and Other Women | Kenyon Review Online », sur www.kenyonreview.org (consulté le )
  49. (en-US) Stephen Holden, « STAGE: 'WHITE GLOVE' », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  50. « Tuumba », sur www.durationpress.com (consulté le )
  51. (en) Alice Notley, Coming After : Essays on Poetry, University of Michigan Press, , 192 p. (ISBN 978-0-472-02624-1, lire en ligne)
  52. (en) « Alice Notley | Kenyon Review Conversations », sur www.kenyonreview.org (consulté le )
  53. (en-US) wbach, « BookPrizes by Award », sur Festival of Books (consulté le )
  54. « Shelley Winners - Poetry Society of America », sur www.poetrysociety.org (consulté le )
  55. (en-US) « Search Results for “Alice Notley” – American Academy of Arts and Letters », sur artsandletters.org (consulté le )
  56. (en-US) « Griffin Poetry Prize | Alice Notley », sur Griffin Poetry Prize (consulté le )
  57. (en) « Ruth Lilly Poetry Prize », Encyclopedia Britannica,‎ (lire en ligne, consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Alice Notley
Listen to this article