For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Alliance-Photo.

Alliance-Photo

Alliance-Photo
Création 7 décembre 1934
Disparition 1946
Fondateurs Maria Eisner, Pierre Boucher et René Zuber
Personnages clés Gerda Taro, Robert Capa, David Seymour, Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson
Siège social Paris
Drapeau de la France
 France
Activité Photographie
Produits Photojournalisme

Alliance-Photo est une agence photographique française active à Paris de 1933 à 1946.

Elle a diffusé les premiers reportages photos d’Henri Cartier-Bresson, David Seymour, Gerda Taro et Robert Capa.

Historique

Au début de l’année 1933, une rencontre est organisée par André Lejard, rédacteur en chef de la revue Arts et métiers graphiques, entre Maria Eisner, Pierre Boucher[1] et René Zuber qui possède un studio photographique au 22 rue Vernier à Paris[2]. C’est la naissance de l’agence Alliance-Photo[3], une coopérative de photographes, qui est officialisée le [4],[5].

D'autres photographes du Studio Zuber[5], comme Denise Bellon, Emeric Feher et Pierre Verger, ainsi qu'Ina Bandy les rejoignent. L’agence « draine rapidement des photographes encore inconnus mais dont les noms et les travaux vont marquer l'histoire de la photographie » comme Juliette Lasserre[6].

Gerda Taro, envoyée spéciale d’Alliance-Photo au cours de la guerre d’Espagne en 1937.
Gerda Taro, envoyée spéciale d’Alliance-Photo au cours de la guerre d’Espagne en 1937.

Gerda Taro y travaille comme éditrice photo[7]. Elle fait embaucher son fiancé Endre Friedmann qui rejoint Alliance-Photo en 1935[8] et qui prendra le pseudonyme de Robert Capa[9].

Le couple couvre la guerre d'Espagne en exclusivité pour l’agence[6]. Gerda Taro y sera tuée le 26 juillet 1937 à Brunete après un accident[2].

Contrairement aux photographes des agences classiques, ceux d’Alliance Photo n’utilisent pas d’appareils à plaques photographiques en verre mais des Rolleiflex puis des Leica[10].

Ils ne couvrent pas les faits divers, mais publient leurs images dans des revues qui privilégient une photographie de qualité comme le quotidien Ce soir et l’hebdomadaire Regards qui est sont proches du front populaire[11],[10] et le magazine illustré VU publié par Lucien Vogel[2],[12].

L’agence diffuse aussi les premiers reportages d’Henri Cartier-Bresson[13], et de David Seymour[14]. Ils fonderont Magnum Photos avec Maria Eisner et Robert Capa en 1947[2],[10].

Alliance-Photo suspend son activité parisienne à l'automne 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale, car Maria Eisner qui est de nationalité allemande et juive, est internée dans le camp de Gurs, avant de fuir l’Europe pour se réfugier aux États-Unis[2],[3]. Une saisie des archives par l’occupant nazi a lieu dans les locaux d’Alliance-Photo en 1941[15]. L’agence et ses photographes se replient à Lyon[16].

À la Libération de Paris en août 1944, l’agence diffuse brièvement les photos de Robert Doisneau[17],[18] qui rejoindra l’agence Rapho en 1946[2].

Alliance-Photo disparaît en 1946[19]. Suzanne Laroche, photographe et femme de Pierre Boucher, relancera avec quelques photographes l’activité d’Alliance Photo, renommée alors Agence de documentation et d'édition photographique (ADEP)[2],[20]. En 1947, Maria Eisner installe le bureau parisien de Magnum, 125, rue du Faubourg Saint-Honoré, à la dernière adresse d’Alliance-Photo[21].

Alliance-Photo est « la première grande agence photographique qui annonce Magnum[5], Sygma, Gamma »[22]. C’est elle « qui va imposer une déontologie et le respect de la signature des photographes »[23].

Les archives d’Alliance-Photo sont gérées par le département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France[2],[24].

Exposition

La mairie de Paris a organisé une exposition rétrospective, Alliance photo : agence photographique 1934-1940, à la bibliothèque historique de la Ville de Paris, Hôtel de Lamoignon du 27 octobre 1988 au 9 janvier 1989[2].

Références

  1. Michel Guerrin, « Pierre Boucher, « Photo-graphiste » et cofondateur de l'agence Alliance Photo », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a b c d e f g h et i Thomas Michael Gunther, Marie de Thézy, Alliance Photo, agence photographique 1934-1940. Cat. exp, Bibliothèque historique de la Ville de Paris, 1988-1989. Paris : BHVP, 1988.
  3. a et b (en-US) « Maria Eisner Lehfeldt, Photo Editor, 82 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  4. « Alliance Photo », sur Maison De La Photographie de Marrakech, (consulté le )
  5. a b et c Claire Guillot, « Le studio Zuber, photographes aux talents variés », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. a et b François Fontaine, La guerre d'Espagne, un déluge de feu et d'images, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (France). Musée d'histoire contemporaine ·, , 254 p. (ISBN 9782911289545), p. 11
  7. Paris Match, « Femmes photographes 1/3 - Gerda Taro, dans l’ombre de Capa », sur parismatch.com (consulté le )
  8. « Robert Capa photographe », sur Polka Magazine (consulté le )
  9. Le Point.fr, « Gerda Taro, l'inventeuse de Robert Capa », sur Le Point, (consulté le )
  10. a b et c Françoise Denoyelle, François Cuel et Jean-Louis Vibert-Guigue, Le front populaire des photographes, Paris, Terre Bleue, , 232 p. (ISBN 2909953092)
  11. « Gerda Taro: the blonde of brunete », sur www.telegraph.co.uk (consulté le )
  12. Danielle Leenaerts, Petite histoire du magazine «Vu» (1928-1940 ): Entre photographie d'information et photographie d'art, Peter Lang AG, , 403 p. (ISBN 978-9052015859)
  13. Collectif, Henri Cartier-Bresson - Revoir Paris : Engagement professionnel, Paris, Éditions Paris Musées, , 256 p. (ISBN 9782759604913), p. 52
  14. « Maria Eisner | Magnum Consortium », sur www.magnumconsortium.net (consulté le )
  15. « L'héritier de Robert Capa réclame 4 500 photos à la France », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. Françoise Denoyelle, Paris, libéré, photographié, exposé, Paris, Paris Musée/ Musée Carnavalet, , 416 p. (ISBN 978-2-7596-0246-9), « La photographie en France pendant la Seconde Guerre mondiale », p. 53-55
  17. Françoise Denoyelle, « La photographie humaniste. Des photographes illustrateurs à l'ère de l'imprimé », sur expositions.bnf.fr (consulté le )
  18. Isabelle-Cécile Le Mée et Francine Deroudille, « Copyright Doisneau / Rapho », In situ, no 36,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. Encyclopædia Universalis, « Photographie de presse », sur Encyclopædia Universalis (consulté le )
  20. « Agence de documentation et d'édition photographique », sur data.bnf.fr (consulté le )
  21. Françoise Denoyelle, 1945-1968 : la photographie humaniste, Paris, Bibliothèque nationale de France, , 184 p. (ISBN 9782717723670), « De la commande à l’œuvre », p. 36-37
  22. Annick Lionel-Marie, Alain Sayag, Collection de photographies du Musée national d'art moderne, 1905-1948, Musée national d'art moderne / Centre de création industrielle / Centre Georges Pompidou, , 515 p. (ISBN 9782858508990), p. 492
  23. Christian Gattinoni, La photographie en France : 1970-1995, Ministère des affaires étrangères, , 89 p., p. 68
  24. Bibliothèque nationale de France, Inventaire du fonds de l'agence Alliance-Photo /A.D.E.P., 1934-1950 : conservé sous la cote Qe-1268-Boîte pet. fol..., Bibliothèque nationale de France, (lire en ligne)

Bibliographie

  • Jacques Borgé, Nicolas Viasnoff, Histoire de la photographie de reportage, Paris, Nathan, , 159 p..
  • Thomas Michael Gunther et Marie de Thézy, Alliance Photo, agence photographique 1934-1940 (catalogue d'exposition), Paris, Bibliothèque historique de la Ville de Paris, , 118 p..
  • Françoise Denoyelle, François Cuel et Jean-Louis Vibert-Guigue, Le Front populaire des photographes, Paris, Terre Bleue, , 232 p. (ISBN 2909953092).
  • Catherine Tambrun, Jean-Claude Ameisen, Axel Kahn, Françoise Denoyelle, Paris, libéré, photographié, exposé, Paris Musée / Musée Carnavalet, 2015, 416 p. (ISBN 978-2-7596-0246-9).

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Alliance-Photo
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on