Alois Reiser - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Alois Reiser.

Alois Reiser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2019). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
Alois Reiser
Publication du quatuor à cordes op. 16 (page de titre), 1920

Naissance
Prague (alors Autriche-Hongrie)
République tchèque
Nationalité :
Tchécoslovaque (d'origine)
Américaine (naturalisé)
Décès (à 93 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Activité principale Compositeur, violoncelliste,
Chef d'orchestre
Style Musique classique
Activités annexes Musique de film
Maîtres Jan Burian, Antonín Dvořák

Œuvres principales

- Gobi, opéra (1912)
- Concerto pour violoncelle op. 14 (1916)
- Quatuor à cordes op. 16 (1916)
- L'Arche de Noé, musique de film (1928)
- Erewhon, poème symphonique (1931)

L'Arche de Noé (1928, photo promotionnelle) : Dolores Costello et George O'Brien
L'Arche de Noé (1928, photo promotionnelle) : Dolores Costello et George O'Brien
Le Millionnaire (1931) : George Arliss et James Cagney
Le Millionnaire (1931) : George Arliss et James Cagney

Alois Reiser est un compositeur, violoncelliste et chef d'orchestre américain d'origine tchécoslovaque, né le [1] à Prague (Royaume de Bohême, Autriche-Hongrie), mort le à Los Angeles (Californie).

Biographie

Au Conservatoire de Prague, jusqu'en 1903, Alois Reiser étudie le violoncelle avec Jan Burian (1877-1942) et la composition avec Antonín Dvořák (1841-1904). Après des débuts en Europe comme violoncelliste, il poursuit sa carrière aux États-Unis de 1904 à 1909, entre autres au sein du Bohemian Trio (formation de trio avec piano) et comme violoncelliste à l'orchestre symphonique de New York et à l'orchestre symphonique de Pittsburgh. Puis, de retour dans sa ville natale, il est en particulier chef d'orchestre à l'Opéra de Prague.

En 1914, peu avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale, il revient aux États-Unis où il s'installe définitivement (plus tard — date à préciser —, il sera naturalisé américain). De 1918 à 1929, il est chef d'orchestre au Strand Theatre (en) de New York (Broadway).

Comme compositeur de musique classique, on lui doit notamment deux quatuors à cordes, deux trios avec piano, deux concertos pour violoncelle, deux poèmes symphoniques et un opéra (à noter qu'il devient membre de l'ASCAP en 1942).

De plus, sollicité par Hollywood, Alois Reiser est l'auteur de musiques (le plus souvent sans être crédité) pour une trentaine de films américains jusqu'en 1938, le premier étant L'Arche de Noé de Michael Curtiz (avec George O'Brien et Dolores Costello), sorti en 1928. Citons également Her Private Life d'Alexander Korda (1929, avec Billie Dove et Walter Pidgeon), Le Millionnaire de John G. Adolfi (1931, avec George Arliss et James Cagney) et Caravan d'Erik Charell (1934, avec Charles Boyer et Loretta Young).

Compositions classiques (sélection)

  • 1907 : A Summer Evening, poème symphonique op. 8
  • 1908 : Danse caprice (titre original) pour violon et piano op. 10 n° 1
  • 1910 : Trio avec piano n° 1 en mi majeur
  • 1912 : Gobi, opéra (créé en 1923 à New York)
  • 1916 : Concerto n° 1 pour violoncelle et orchestre op. 14 ; Quatuor à cordes n° 1 en mi mineur op. 16 (créé en 1918 au Festival de Berkshire à Pittsfield ; publié en 1920)
  • 1918 : Little Coquette et Sérénade espagnole (titre original), deux pièces pour piano (publiées en 1921)
  • 1926 : From Mount Rainier, pour orchestre
  • 1927 : Rhapsodie slave pour orchestre (créée en 1931 à Los Angeles)
  • 1930 : Quatuor à cordes n° 2 en ut majeur
  • 1931 : Trio avec piano n° 2 en fa majeur ; Erewhon, poème symphonique (créé en 1936)
  • 1933 : Concerto n° 2 pour violoncelle et orchestre (créé à Los Angeles la même année)

Musiques de films (sélection)

Note

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Alois Reiser
Listen to this article