For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Alphonse de Portugal (grand maître).

Alphonse de Portugal (grand maître)

Alphonse de Portugal
Image illustrative de l’article Alphonse de Portugal (grand maître)

Alphonse de la Maison royale de Portugal
par J.-F. Cars, c. 1725
Biographie
Naissance
Coimbra,
PortugueseFlag1095.svg
comté de Portugal
Décès

PortugueseFlag1143.svg
royaume de Portugal
Ordre religieux Ordre de Saint-Jean
de Jérusalem
Langue Portugais
de la Langue de Castille
Supérieur de l'Ordre
entre et 1203 –vers mi-1206
Chevalier de l'Ordre

Alphonse de Portugal, né en à Coimbra et mort le à Santarém, est le 12e supérieur[1] de L'Hospital de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem de 1202 à 1206.

Biographie

On sait peu de chose de ce grand maître, il est considéré comme le fils illégitime du roi Alphonse Ier de Portugal[2]. Il devient chevalier de Saint-Jean de Jérusalem par protection royale[3].

Ne pouvant pas se faire obéir des chevaliers de l'Ordre, ils lui reprochaient d'avoir tenu le chapitre général à la forteresse de Margat hors du royaume de Jérusalem, reproche de bien piètre tenue[3]. Il faut plutôt en chercher la cause dans le fait qu'il n'avait pas tenu de responsabilité dans l'Ordre. Le seul fait saillant de son magistère, la promulgation de nouveau statut élaboré lors du chapitre général qu'on lui reprochait. Il finit pas de démettre de sa charge[3].

Le dernier acte est daté de 1206 et le premier de son successeur date aussi de 1206, on peut donc estimer qu'il abandonne sa charge à mi-1206[2]. C'est la deuxième fois dans l'histoire de l'Ordre qu'un grand maître démissionne. Il se retire au Portugal où il meurt le soi-disant empoisonné[2],[4]. Après sa mort, il est inhumé dans l'église de la commanderie Saint-Jean d'Alporão (pt) à Santarém[5].

Notes et références

  1. B. Galimard Flavigny (2006) p. 317-319
  2. a b et c Delaville Le Roulx (1904) p. 130
  3. a b et c Delaville Le Roulx (1904) p. 131
  4. Delaville Le Roulx cite à l'appui de ses dire W. Dugdale, Monasticon Anglicanum, Londres, Calay, Ellis et Bandinel, 1817-1830, 8 vol.
  5. Joseph Delaville Le Roulx, Les Hospitaliers en Terre Sainte et à Chypre (1100-1310), Paris, Ernest Leroux, , 440 p., p. 131

Sources bibliographiques

  • J. Delaville Le Roulx, Les hospitaliers en terre sainte et à Chypre 1100 à 1310, Paris, Ernest Leroux, 1904
  • Bertrand Galimard Flavigny, Histoire de l'ordre de Malte, Perrin, Paris, 2006

Annexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Alphonse de Portugal (grand maître)
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.