Amy Catanzano - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Amy Catanzano.

Amy Catanzano

Amy Catanzano
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation

Bachelor of Arts, Colorado State University

Master of fine Arts, University of Iowa
Activité
Poète, essayiste, professeure d'université
Autres informations
Mouvement

Les Intersections entre littérature, science et art Interculturalisme Pataphyque

Avant garde contemporaine
Genre artistique
Avant garde, littérature expérimentale
Œuvres principales

Starlight in Two Million: A Neo-Scientific Novella (Noemi Press, 2014), Multiversal (Fordham University Press, 2009),

iEpiphany (Erudite Fangs Editions, 2008)

Amy Catanzano, née à Boulder en mai 1974 dans le Colorado, est une poète américaine, essayiste et professeur à la Wake Forest University en Caroline du Nord où elle enseigne la théorie et la pratique de l’écriture poétique.

Biographie

Jeunesse et formation

Après ses études secondaires, elle est acceptée à l'université d'État du Colorado où elle obtient le Bachelor of Arts (licence) puis elle soutient avec succès son Master of Fine Arts (mastère 2) auprès de l’université de l'Iowa. Ses recherches portent sur les interactions entre la littérature, les arts et la science, les subcultures, la pataphysique, et surtout sur l'utilisation de principes de la physique quantique pour réinventer les rapports sujet/objet, le temps, la réalité pour créer de nouvelles pratiques de création littéraire[1],[2].

Carrière

Elle a été directrice administrative de la Naropa University (en) de Boulder City dans le Colorado fondée par les poètes Allen Ginsberg et Anne Waldman[3].

Amy Catanzano, est nommée professeure de création littéraire et de littérature anglaise à l'Université Wake Forest[4], elle y anime des ateliers d'écriture de poésie en premier et second cycle. Ses ateliers sont conçus pour être des groupes de soutien où les étudiants réfléchissent sur les conséquences créatives, personnelles, philosophiques, théoriques, culturelles, sociales, scientifiques et politiques du travail sur le langage comme une pratique artistique.

Amy Catanzano s'est engagée à soutenir et développer une communauté littéraire et artistique florissante à Wake Forest.

Œuvres

Ses poèmes sont régulièrement publiés dans diverses revues, parmi lesquelles Colorado Review (en), Conjunctions (en)[5],[6], Denver Quarterly (en), Fence (en)[7], New American Writing (en)[8], Tarpaulin Sky Press (en)[9], Washington Square Review (en)[10], Perfect Wave[11], Aufgabe[12], Interim Magazine[13], The Laurel Review[14], Jacket2[15], Iowa Journal of Cultural Studies[16].

Bibliographie

  • A collaborative review of Amy Catanzano’s starlight in two million, par Jace Brittain et Rachel Zavecz pour "Queen Mob's Teahouse", 2015[17],
  • Impossible poems at invisible scales, dans la revue Jacket2, 2015[18],
  • What is at stake in/when defining poetry? dans la revue Jacket2, 2015[19],
  • Orbital resonances, dans la revue Jacket2, 2014[20],
  • What how & with whom: two questions for Amy Catanzano, par Christopher Higgs pour "Entropy Magazine", 2014[21],
  • Magical correspondencesdans la revue Jacket2[22],
  • Amy Catanzano: 'The Imaginary Present', a poem & a commentary from Quantum Poetics par Jerome Rothenberg, 2012[23],
  • Babyfucker Blog Project: Amy Catanzano, 2012[24],
  • Amy Catanzano: from “Quantum Poetics: Writing the Speed of Light” par Jerome Rothenberg, 2011[25],
  • The Post-Romantic “I”: Reading the Multiverse in Amy Catanzano’s iEpiphany and Multiversal par Tina Brown Celona pour la revue "Denver Quaterly", 2010[26].

Prix et distinctions

  • 2009 : lauréate du Poets Out Loud Prize, décerné par l'Université Fordham pour son livre Multiversal[27],
  • 2009 : lauréate du PEN USA Literary Award in Poetry, par le PEN Club America pour son livre Multiversal [28],
  • 2012 : lauréate du Noemi Press Book Award in Fiction, pour son livre Starlight in Two Million: A Neo-Scientific Novella[29],
  • 2016 : boursière de l'Archie Fund for the Arts and Humanities afin de faire un voyage d’étude pour le compte de la Wake Forest University auprès du CERN à Genève[1],[30].

Références

  1. a et b (en) « Donostia International Physics Center –2016/05/25 - DIPC special seminar: Amy Catanzano on poetry and science, Wednesday, 25th of May, 12:00h », sur dipc.ehu.eus (consulté le )
  2. (en-US) Poetry Foundation, « Amy Catanzano », sur Poetry Foundation, (consulté le )
  3. (en) « Home | Naropa University », sur www.naropa.edu (consulté le )
  4. (en-US) « Amy Catanzano – English Department », sur english.wfu.edu (consulté le )
  5. (en) « Conjunctions — The forum for innovative writing », sur www.conjunctions.com (consulté le )
  6. (en) « Conjunctions:37 — Twentieth Anniversary Issue  |  Conjunctions — The forum for innovative writing », sur www.conjunctions.com (consulté le )
  7. (en-US) « Summer 2005 | Fence Portal », sur www.fenceportal.org (consulté le )
  8. « Issue 28 », sur New American Writing (consulté le )
  9. « Amy Catanzano in Tarpaulin Sky Summer 2008 », sur tarpaulinsky.com (consulté le )
  10. (en-US) « Washington Square Review, Issue 32 », sur Washington Square Review (consulté le )
  11. (en-US) « Perfect Wave Vol. 4 (Winter/Spring 2017) », sur Perfect Wave (consulté le )
  12. « Aufgabe No 11 », sur www.spdbooks.org (consulté le )
  13. (en-US) « About | Interim Poetry & Poetics », sur Interim (consulté le )
  14. (en) « The Laurel Review 46.1 », sur laurelreview.org (consulté le )
  15. (en) « Amy Catanzano | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le )
  16. (en) « Given the Above Evidence, Amy Cantanzano », sur ir.uiowa.edu (consulté le )
  17. (en-GB) « A Collaborative Review of Amy Catanzano's Starlight in Two Million - Queen Mob's Tea House », Queen Mob's Tea House,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. (en) « Impossible poems at invisible scales », sur jacket2.org (consulté le )
  19. (en) « What is at stake in/when defining poetry? », sur jacket2.org (consulté le )
  20. (en) « Orbital resonances », sur jacket2.org (consulté le )
  21. (en-US) « What How & With Whom: Two Questions for Amy Catanzano », ENTROPY,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. (en) « Magical correspondences, part 1 of 6 », sur jacket2.org (consulté le )
  23. (en) « Amy Catanzano: 'The Imaginary Present,' a poem & a commentary from Quantum Poetics », sur jacket2.org (consulté le )
  24. « Babyfucker Blog Project: Amy Catanzano », sur lesfigues.blogspot.fr (consulté le )
  25. « Amy Catanzano: from “Quantum Poetics: Writing the Speed of Light” (Part Three) », sur poemsandpoetics.blogspot.fr (consulté le )
  26. « The Post-Romantic “I”: Reading the Multiverse in Amy Catanzano’s iEpiphany and Multiversal »
  27. (en-US) Fordham, « Fordham online information | Academics | Academic Departments | English | Creative Writing | Poets Out Loud | Poets Out Loud Prizes | Poets Out Loud Winners », sur www.fordham.edu (consulté le )
  28. (en-US) « Amy Catanzano | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le )
  29. (en-US) « Starlight in Two Million by Amy Catanzano », sur Noemi Press, (consulté le )
  30. (en-US) « CERN 2016 », sur Amy Catanzano (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Amy Catanzano
Listen to this article