Ana Beatriz Corrêa - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Ana Beatriz Corrêa.

Ana Beatriz Corrêa

Ana Beatriz Corrêa
Fiche d’identité
Nom complet Ana Beatriz Silva Corrêa
Nationalité
Brésil
Naissance (29 ans)
à Sorocaba
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 74 kg (163 lb)
Surnom Bia
Caractéristiques
Attaque 298 cm
Contre 292 cm
Latéralité Droitière
Situation en club
Club actuel
Osasco-Audax
Numéro 20
Poste Centrale
Parcours professionnel
SaisonClub Pts
2008-2009
Finasa/Osasco
2009-2010
Banana Boat/Praia Clube
2010-2011
Banana Boat/Praia Clube
2011-2012
Sollys/Nestlé
2012-2013
Sesi-SP
2013-2014
Sesi-SP
2014-2015
Sesi-SP
2015-2016
Sesi-SP
2016-2017
Vôlei Nestlé
2017-2018
Vôlei Nestlé
2018-2019
Sesc RJ
2019-2020
Osasco-Audax
2020-2021
Osasco-Audax
Sélections en équipe nationale
AnnéesÉquipe Ma.
*
Brésil
30

Ana Beatriz Silva Corrêa est une joueuse brésilienne de volley-ball née le à Sorocaba. Elle mesure 1,88 m et joue au poste de centrale. Elle totalise 30 sélections en équipe du Brésil.

Biographie

Clubs

Club De À
Grêmio de Vôlei Osasco
2008-2009
Praia Clube
2009-2010 2010-2011
Osasco Voleibol Clube
2011-2012 2011-2012
Sesi-SP
2012-2013 2015-2016
Osasco Voleibol Clube
2016-2017 2017-2018
Rio de Janeiro Volêi Clube[1]
2018-2019 2018-2019
Osasco Voleibol Clube[2]
2019-2020

Palmarès

Équipe nationale

Clubs

Distinctions individuelles

Notes et références

  1. (pt) « Bia dá adeus ao Osasco e vai jogar no Sesc-RJ. Time carioca anuncia 3 renovações », sur globoesporte.globo.com (consulté le ).
  2. (pt) « Osasco/Audax oficializa contratação da central Bia », sur webvolei.com.br (consulté le ).
  3. (en) « Brazil set all-time record in World Grand Prix wins », sur fivb.org (consulté le ).
  4. (en) « Andrea Drews leads 2019 VNL Dream Team », sur volleyball.world (consulté le ).
  5. (es) « Brasil lleva su 21º oro en Sudamericanos y Colombia, Perú, Argentina, Venezuela clasifican al preolimpico continental », sur voleysur.org (consulté le ).

Liens internes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Ana Beatriz Corrêa
Listen to this article