Andreï Kobelev - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Andreï Kobelev.

Andreï Kobelev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Andreï Kobelev

Kobelev en 2015.
Biographie
Nom Andreï Nikolaïevitch Kobelev
Nationalité
Russe
Naissance (52 ans)
Lieu Moscou, URSS
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 1985-2002
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
1976-1985
Dynamo Moscou
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1985-1992
Dynamo Moscou
187 (32)
1992-1994
Betis Séville
025 0(1)
1995-1998
Dynamo Moscou
133 (29)
1999-2001
Zénith Saint-Pétersbourg
085 (10)
2002
Dynamo Moscou
010 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1983-1986
URSS -17 ans
1988-1990
URSS espoirs
1992
Russie
001 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2005
Dynamo Moscou
04v 02n 03d
2005
Dynamo Moscou
01v 00n 00d
2006-2010
Dynamo Moscou
55v 30n 43d
2011-2012
Krylia Sovetov Samara
14v 14n 18d
2015-2016
Dynamo Moscou
06v 10n 13d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 28 janvier 2019

Andreï Nikolaïevitch Kobelev (en russe : Андрей Николаевич Кобелев) est un footballeur international puis entraîneur russe né le à Moscou.

Formé au Dynamo Moscou, c'est dans ce club qu'il passe la grande majorité de sa carrière, évoluant sous ses couleurs pendant près de onze ans, sur les dix-sept de sa carrière professionnelle, sur trois passages distincts entre 1985 et 2002. Il s'y fait par ailleurs remarquer dès ses débuts en équipe réserve en 1983, étant rapidement sélectionné au sein des équipes de jeunes de l'Union soviétique avec qui il remporte l'Euro des moins de 16 ans en 1985 et l'Euro espoirs en 1990. Avec son club il ne remporte cependant qu'un seul titre : la Coupe de Russie en 1995, bien qu'il soit finaliste de cette même compétition deux années après. Il connaît également une sélection avec la Russie en 1992. Il effectue par la suite un passage au sein du club espagnol du Betis Séville entre les fins d'années 1992 et 1994, où il ne joue que très peu du fait de blessures, puis au Zénith Saint-Pétersbourg entre 1999 et 2001, avec qui il remporte la Coupe de Russie en 1999.

À la fin de sa carrière, il intègre l'encadrement technique du Dynamo à partir d' en tant qu'adjoint. Il occupe par la suite le poste d'entraîneur principal par intérim à deux reprises lors de l'année 2005 avant d'être nommé formellement à ce poste à la fin du mois d'. Évitant au club la relégation à l'issue de sa première saison, il l'amène par la suite à une troisième place en championnat en 2008 et à la Ligue des champions l'année suivante. Il est cependant renvoyé en avril 2010 alors que les résultats ont décliné entre-temps. Il passe par la suite un peu plus d'un an au Krylia Sovetov Samara, qu'il entraîne de à avant de revenir au Dynamo en . Il est cependant renvoyé au mois de mai suivant alors que l'équipe connaît une saison désastreuse qui débouche finalement sur sa relégation.

Biographie

Carrière en club

Natif de Moscou, Kobelev est formé au football au sein de l'école de sport du Dynamo à partir de 1976[1]. Il en intègre l'équipe réserve à partir de 1983 avant de faire ses débuts en équipe première à l'âge de seize ans durant la saison 1985[2]. Son premier match se déroule le contre le Zénith Léningrad[3]. Il dispute cette saison-là dix-huit matchs et inscrit deux buts. Il devient par la suite un joueur de rotation au cours des années qui suivent avant de s'imposer progressivement comme titulaire à partir de 1989. Il découvre la coupe d'Europe en 1991 en prenant part à la Coupe UEFA, où il dispute cinq matchs et trouve les filets face au Dunakanyar-Vác puis contre l'AS Cannes[4].

Kobelev quitte le Dynamo et la Russie durant le mois de pour rallier l'Espagne et le Betis Séville, qui évolue alors en deuxième division[2]. Il est rapidement intégré à l'équipe et dispute dix-neuf matchs, pour un but inscrit, lors de la deuxième partie de la saison 1992-1993. Frappé par une rupture des ligaments croisés en [2], il ne dispute qu'un seul match la saison suivante. Par la suite en manque de temps de jeu en début de saison 1994-1995, il décide de rompre son contrat avec le club pour retourner au Dynamo en début d'année 1995[2].

Peu de temps après son retour, il prend part au parcours de l'équipe en Coupe de Russie qui la voit remporter la compétition à l'issue de la finale face au Rotor Volgograd. La saison 1996 est la plus prolifique de sa carrière, le voyant inscrire douze buts en trente-deux matchs de championnat, ce qui lui permet de se classer parmi les dix meilleurs buteurs de la compétition. Kobelev prend part l'année suivante à une nouvelle finale de Coupe de Russie, cette fois perdue face au Lokomotiv Moscou. La saison 1998 est cependant plus décevante, le Dynamo terminant neuvième du championnat tandis qu'une partie des cadres du club est fortement critiquée[2]. Poussé vers la sortie, il décide de quitter Moscou pour rallier Saint-Pétersbourg et le club du Zénith en fin d'année.

Rapidement titularisé au sein de l'équipe, il participe à la victoire du club en Coupe de Russie en 1999, entrant en jeu lors de la finale face à son ancienne équipe du Dynamo. Il dispute l'année suivante la Coupe Intertoto, disputant sept matchs tandis que son équipe atteint la finale de la compétition avant d'être vaincue par le Celta Vigo. Contribuant à la troisième place du Zénith à l'issue de la saison 2001, avec notamment six buts inscrits en vingt-quatre matchs, il quitte le club en fin d'année pour effectuer un dernier bref passage au Dynamo Moscou l'année suivante. Il y joue dix matchs avant de mettre définitivement fin à sa carrière à la mi-saison.

Carrière internationale

Kobelev est appelé au sein des sélections jeunes de l'Union soviétique dès 1983. Il y joue en tout quarante matchs pour quinze buts inscrits, y devenant même capitaine[1]. Il fait notamment partie de l'équipe remportant l'Euro des moins de 16 ans en 1985, inscrivant un des quatre buts de son équipe lors de la finale face à la Grèce, ainsi que de celle qui gagne l'Euro espoirs en 1990[3].

Appelé par Pavel Sadyrine en , Kobelev connaît sa seule et unique sélection avec l'équipe A de la Russie le 16 du même mois lors d'un match amical contre le Mexique, au cours duquel il entre en jeu à la mi-temps à la place d'Igor Lediakhov. Il ne reste cependant qu'une demi-heure sur le terrain, devant quitter les siens sur blessure à la suite d'une faute de Carlos Hermosillo à la soixante-douzième minute de jeu, qui est exclut dans la foulée. La rencontre se termine sur la victoire des siens sur le score de 2-0[5]. Il n'est plus rappelé par la suite.

Carrière d'entraîneur

Kobelev intègre à partir de 2004 l'encadrement technique du Dynamo Moscou, devenant adjoint au mois d'octobre. Il poursuit en parallèle ses études d'entraîneur, obtenant une licence A en 2005 puis une licence Pro l'année suivante[1]. Durant cette période, il est appelé par deux fois à la tête de l'équipe première en tant qu'entraîneur intérimaire, d'abord à la place d'Oleg Romantsev de mai à juillet 2005 puis du Brésilien Ivo Wortmann au mois de novembre de la même année[3].

Après le départ de Iouri Siomine au début du mois d', il redevient entraîneur par intérim avant d'être finalement confirmé dans ses fonctions à la fin du mois[1]. Après sa nomination, il parvient dans un premier temps à sauver le club de la relégation en l'amenant à la quatorzième place à l'issue de la saison. Après une sixième position lors de la saison 2007, il amène le Dynamo à la troisième place du championnat, une première depuis 1997, dès l'année suivante. Il permet ainsi au club de découvrir la Ligue des champions pour la première fois de son histoire lors de l'édition 2009-2010, bien qu'il soit éliminé d'entrée par le Celtic Glasgow lors du troisième tour de qualification. Les performances de l'équipe déclinent cependant par la suite, avec une septième place en 2009. Il est finalement démis de ses fonctions en avril 2010 alors que le club se classe dixième après sept rencontres[6].

Kobelev reprend du service au début du mois de en rejoignant le Krylia Sovetov Samara, qui se classe alors dernier du championnat. Il parvient à amener l'équipe à la douzième place à l'issue de la saison, évitant les barrages de relégation. Après un début de saison 2012-2013 décevant, il est démis de ses fonctions au mois de [7].

Il fait son retour dans l'encadrement du Dynamo Moscou le en étant nommé au poste de directeur sportif[8]. Il ne l'occupe cependant que quelques jours, étant nommé entraîneur principal de l'équipe première dès le après le renvoi de Stanislav Tchertchessov[9]. Le club connaît cependant des résultats désastreux durant la saison 2015-2016 qui le voit stagner en bas de classement. Kobelev est finalement renvoyé le , alors que le Dynamo se classe douzième à trois journées de la fin du championnat[10]. Son remplaçant ne parvient pas à renverser la tendance et le club est finalement relégué pour la première fois de son histoire à l'issue de la saison[11].

Statistiques

En tant que joueur

Statistiques d'Andreï Kobelev
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1985
Dynamo Moscou
D1 18 2 3 0 - - - 21 2
1986
Dynamo Moscou
D1 15 0 5 0 - - - 20 0
1987
Dynamo Moscou
D1 10 0 5 1 - - - 15 1
1988
Dynamo Moscou
D1 12 0 9 0 - - - 21 0
1989
Dynamo Moscou
D1 26 2 4 3 - - - 30 5
1990
Dynamo Moscou
D1 21 4 7 1 - - - 28 5
1991
Dynamo Moscou
D1 23 9 - - C3 5 2 28 11
1992
Dynamo Moscou
D1 16 8 3 0 C3 5 0 24 8
Sous-total 141 25 36 5 - 10 2 187 32
1992-1993
Betis Séville
D2 19 1 2 0 - - - 21 1
1993-1994
Betis Séville
D2 1 0 - - - - - 1 0
1994-1995
Betis Séville
D1 - - 3 0 - - - 3 0
Sous-total 20 1 5 0 - - - 25 1
1995
Dynamo Moscou
D1 17 2 2 1 C2 4 0 23 3
1996
Dynamo Moscou
D1 32 12 2 1 C2+C3 2+4 0+3 40 16
1997
Dynamo Moscou
D1 33 7 6 2 CI 3 1 42 10
1998
Dynamo Moscou
D1 20 0 2 0 C3 6 0 28 0
Sous-total 102 21 12 4 - 19 4 133 29
1999
Zénith Saint-Pétersbourg
D1 24 1 4 0 C3 2 0 30 1
2000
Zénith Saint-Pétersbourg
D1 21 2 1 0 CI 7 0 29 2
2001
Zénith Saint-Pétersbourg
D1 24 6 2 1 - - - 26 7
Sous-total 69 9 7 1 - 9 0 85 10
2002
Dynamo Moscou
D1 10 0 - - - - - 10 0
Total sur la carrière 342 56 60 10 - 38 6 440 72

En tant qu'entraîneur

Statistiques d'entraîneur d'Andreï Kobelev au
Club Début Fin Résultats
M V N D V. %
Dynamo Moscou (intérim)
9 4 2 3 44,4
Dynamo Moscou (intérim)
1 1 0 0 100,0
Dynamo Moscou
128 55 30 43 43,0
Krylia Sovetov Samara
46 14 14 18 30,4
Dynamo Moscou
29 6 10 13 20,7
Total 213 80 56 77 37,6

Palmarès

Union soviétique
Dynamo Moscou
Zénith Saint-Pétersbourg

Références

  1. a b c et d (ru) « Биография Андрея Кобелева », sur ria.ru,‎ (consulté le 28 janvier 2019)
  2. a b c d et e (ru) « Андрей КОБЕЛЕВ », sur rusteam.permian.ru (consulté le 28 janvier 2019)
  3. a b et c (ru) « Кобелев Андрей Николаевич », sur fc-dynamo.ru (consulté le 28 janvier 2019)
  4. « Performances 91/92 », sur transfermarkt.fr (consulté le 28 janvier 2019)
  5. « Feuille du match Russie - Mexique », sur transfermarkt.fr, (consulté le 28 janvier 2019)
  6. (ru) « Божович сменит Кобелева на посту наставника футбольного "Динамо" », sur ria.ru,‎ (consulté le 28 janvier 2019)
  7. (ru) « Андрей Кобелев подал в отставку », sur kc-camara.ru,‎ (consulté le 28 janvier 2019)
  8. (ru) « Кобелев назначен спортивным директором ФК "Динамо" (Москва) », sur rsport.ria.ru,‎ (consulté le 28 janvier 2019)
  9. (ru) « Кобелев стал главным тренером «Динамо» », sur sports.ru,‎ (consulté le 28 janvier 2019)
  10. (ru) « ФК "Динамо" отправил Андрея Кобелева в отставку с поста главного тренера команды », sur rsport.ria.ru,‎ (consulté le 28 janvier 2019)
  11. (ru) « Опозорили имя "Динамо": "бело-голубые" впервые в истории вылетели из РФПЛ », sur ria.ru,‎ (consulté le 28 janvier 2019)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Andreï Kobelev
Listen to this article