Armand Renaud - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Armand Renaud.

Armand Renaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Armand Renaud
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Armand Renaud, né à Versailles le et mort le , était un poète français.

Biographie

Fonctionnaire de l'Hôtel de Ville de Paris où il fut collègue de Léon Valade, puis de la Préfecture de la Seine, il fut ensuite inspecteur en chef du service des Beaux-arts et des Travaux historiques de la Ville de Paris. Dans ce cadre, il réorganise le musée des collections de la capitale.

Armand Renaud est un ami de Stéphane Mallarmé et d'Édouard Manet, lequel illustrera « Fleur exotique », poème publié dans Sonnets et eaux-fortes (1869).

Ses poèmes sont rattachés au courant des Parnassiens, puis influencés par les poésies persane et japonaise. Ils furent mis en musique par Camille Saint-Saëns, (Mélodies persanes, 1892), Reynaldo Hahn et Claude Debussy, Flots, Palmes, Sables (1882).

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1888[1].

Il est enterré au cimetière des Gonards à Versailles.

Jules Dalou fit de lui son portrait en buste (Petit Palais).

Œuvres

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Les Poèmes de l'amour, Paris, Librairie nouvelle (1860)
  • La Griffe rose (1862)
  • Caprices de boudoir (1864)
  • Les Pensées tristes (1865)
  • Nuits persanes (1870)
  • Au bruit du canon (1871)
  • L'Héroïsme: récits légendaires et historiques, Paris, Librairie Hachette et Cie, coll. « La Bibliothèque des merveilles » (1873)
  • Idylles Japonaises (1880)
  • Recueil intime (1881)
  • Drames du peuple (1885)

Notes et source

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Armand Renaud
Listen to this article