For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Bessie Love.

Bessie Love

Bessie Love
Description de cette image, également commentée ci-après
Bessie Love en 1920
Nom de naissance Juanita Horton
Naissance
Midland, Texas
États-Unis
Nationalité
Drapeau des États-Unis
Américaine
Décès (à 87 ans)
Londres, Angleterre
Profession Actrice, comédienne

Bessie Love, née Juanita Horton, ( - ) est une actrice américaine apparaissant sur les écrans de la période du cinéma muet et du parlant. Nommée pour l'Oscar de la meilleure actrice en 1929, elle fera une seconde carrière dans les Studios et sur les planches des théâtres anglais.

Biographie

Née à Midland au Texas, Juanita fréquente, à seize ans, l'Université de Los Angeles et, rêve de devenir la prochaine Mabel Normand. Diplômée, ses parents l'encouragent à suivre ses ambitions a contrario de son entourage qui cherche à l'en dissuader. Un matin, Hollywood étant situé à une dizaine de kilomètres du centre de Los Angeles, elle décide qu'elle s’arrêtera au premier studio de production cinématographique qui se trouvera sur sa route. Ce sont les studios de la Fine Art Motion Picture Compagny, une des filiales de la Triangle Motion Picture Corporation dont l'objet social principal est la production de longs métrages[1]. De surcroît, le réalisateur en titre et cofondateur de la compagnie, n'est autre que D. W. Griffith qui vient de réaliser, le film très controversé de Naissance d'une nation. Une partie du plateau des décors imposants de plein air de son second long métrage Intolérance se dresse devant l'entrée des studios[1].

Alors qu'elle est perdue dans la foule journalière des extras, elle n'est sélectionnée, ce jour-là, que pour un rôle de répétitrice donnant la réplique à John Emerson, un acteur venu de New York. Le réalisateur Jack O'Brien l'ayant déjà remarquée sur un autre plateau, pense qu'elle correspondrait idéalement à ce qu'il recherche. Elle prend son rôle tellement à cœur et joue de manière si juste que le réalisateur la place dans un premier temps, dans la liste des extras permanents puis, dès son troisième rôle The Aryan, comme premier rôle féminin donnant alors, la réplique à William S. Hart[2]. Très vite, ses shooting photo et ses films la rendent presque incontournable, tant auprès du public qu’auprès des réalisateurs et des acteurs. Ainsi, Douglas Fairbanks ne veut aucune autre actrice que Bessie dans son prochain film. D. W. Griffith presse le réalisateur Thomas H. Ince à qui il a loué les services de Bessie, de la lui rendre le plus vite possible.

Elle atteint le sommet de sa popularité au cours des années 1920, mais bon nombre de ses films de cette époque sont aujourd'hui disparus. Mais, parmi ceux sauvegardés, se trouvent des chefs-d’œuvre comme Le Monde perdu, un film aux trucages novateurs pour l'époque, adapté du roman de Arthur Conan Doyle, et Bessie à Broadway, un des premiers films réalisé par Frank Capra.

En 1922, le comité de la WAMPAS sélectionne Bessie pour faire partie de la première promotion des treize Baby Stars de la Western Associated Motion Picture Advertisers (WAMPAS) aux côtés de Lois Wilson et Marion Aye.

Ses grands rôles appartiennent majoritairement dans des films de la période du muet, tenant notamment le rôle de Pauline Gaudin de Witschnau dans le film La Peau de chagrin, réalisé par George D. Baker en 1923 d'après l’œuvre éponyme d'Honoré de Balzac.

Bessie Love en 1920
Bessie Love en 1920

Contrairement à plusieurs vedettes du muet, l’avènement du cinéma parlant ne ralentit pas sa carrière. Elle tourne dans plusieurs films et, est nommée en 1929, pour l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans la comédie musicale Broadway Melody. Cette année-là, elle épouse William Bellinger Hawks, le producteur cinématographique, frère de Kenneth et de Howard Hawks. Elle a Mary Astor pour belle-sœur, qui a été, elle aussi, une Baby Star mais de la promotion de 1926.

Ils ont une fille nommée Patricia en 1932 mais le couple divorce en 1935. Souhaitant relancer sa carrière, elle part tenter sa chance en Angleterre.

Au cours des années 1940 et 1950, elle joue sur les planches des théâtres anglais dont, en 1958, une pièce partiellement autobiographique qu'elle interprète. À partir des années 1950, elle renoue avec le cinéma, tenant le plus souvent de petits rôles dans des téléfilms et des films dont certains sont devenus « culte » comme La Comtesse aux pieds nus de Joseph L. Mankiewicz, Isadora de Karel Reisz, Un dimanche comme les autres de John Schlesinger, Ragtime de Miloš Forman et Reds de Warren Beatty. Elle apparait une dernière fois au cinéma dans Les Prédateurs de Tony Scott.

Bessie Love décède à Londres, le 26 avril 1986, à l'âge de 87 ans et est incinérée au cimetière Breakspear de Ruislip, près de la capitale.

Pour honorer sa contribution à l'industrie du cinéma, Bessie est gratifiée d'une étoile sur le Walk of Fame à Hollywood, située au 6777 Hollywood Boulevard.

Filmographie

Courts métrages

Longs métrages

Télévision

Séries

  • 1952 : BBC Sunday-Night Theatre, épisode Mystery Story : Grace Jones
  • 1953 : BBC Sunday-Night Theatre, épisode The Hero : Harriet Quinn
  • 1954 : BBC Sunday-Night Theatre, épisode Queen's Folly : Mrs. Temple
  • 1955 : BBC Sunday-Night Theatre, épisode Indoor Sport : Maggie Closky
  • 1955 : London Playhouse, épisode The Glorification of Al Toolum : Mrs. Goren
  • 1957 : ITV Television Playhouse, épisode The Staring Match : Irma Davis
  • 1957 : ITV Play of the Week, épisode The Wooden Dish : Bessie Bockser
  • 1957 : BBC Sunday-Night Theatre, épisode Our Town : Mrs. Gibbs
  • 1958 : BBC Sunday-Night Theatre, épisode View Friendship and Marriage : Mrs. Dudley-Brown
  • 1958 : BBC Sunday-Night Theatre, épisode The Royal Family of Broadway : Kitty Lemoyne Dean
  • 1959 : ITV Play of the Week, épisode Skyline for Two : Miss Darling
  • 1959 : ITV Play of the Week, épisode South : Mrs. Strong
  • 1959 : Saturday Playhouse, épisode Golden Rain : Mrs. Stukeley-Mosher
  • 1960 : ITV Television Playhouse, épisode Bridge of Sighs : Mary Louella Partridge
  • 1960 : ITV Television Playhouse, épisode A Young Lady of Property : Gertrude Miller
  • 1960 : Don't Do It Dempsey, épisode Visiting Firemen : Mrs. Glenton
  • 1960 : International Detective, épisode The Brenner Case : Mrs. Morgan
  • 1960 : International Detective, épisode The Steibel Case : Marta Steibel
  • 1960 : Emergency-Ward 10 , épisode 1 : Mrs. Broom
  • 1961 : Harpers West One, épisode 1 : une cliente
  • 1962 : Man of the World, épisode Portrait of a Girl : Mrs. Van Kempson
  • 1962 : Zéro un Londres, épisode Gunpoint to Shannon: Mrs. Glorny
  • 1963 : Ce sentimental M. Varela, épisode Never Play Cards with Strangers : Mamy
  • 1964 : Story Parade, épisode A Kiss Before Dying : Mrs. Arquette
  • 1965 : The Wednesday Play, épisode The Pistol : Martha Burrouhs
  • 1969 : Mon ami le fantôme , épisode When Did You Start to Stop Seeing Things ? : Mrs. Trotter
  • 1970 : Kate (en), épisode A Good Spec : Lady Hartford-Cape
  • 1971 : From a Bird's Eye View, épisode Family Tree : Vieille femme
  • 1971 : Public Eye, épisode The Beater and the Game : Chrissy Husack
  • 1973 : Pollyann , épisode 1 : Mrs Snow
  • 1975 : Shades of Greene , épisode Cheap in August : St. Louis Woman
  • 1976 : Katy, épisodes 1, 2 et 3 : Mrs. Finch
  • 1978 : Edward & Mrs. Simpson , épisode Venus at the Prow : Lady Cunard

Téléfilms

Notes et références

  1. a et b « The rise of Bessie Love » (consulté le )
  2. « The rise of Bessie Love » (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Bessie Love
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on