Boompjes - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Boompjes.

Boompjes

Boompjes

La Boompjes vue depuis la Nouvelle Meuse.
Situation
Coordonnées 51° 54′ 51″ nord, 4° 29′ 13″ est
Pays
Pays-Bas
Ville Rotterdam
Quartier(s) Rotterdam-Centre
Début Schiedamsedijk, Vasteland, pont Érasme
Fin Maasboulevard, André van der Louwbrug
Morphologie
Type Avenue
Longueur 800 m
Histoire
Anciens noms Quai Napoléon (1811-1813)
Géolocalisation sur la carte : Rotterdam

La Boompjes est une avenue de l'arrondissement de Rotterdam-Centre, au sein de la commune de Rotterdam en Hollande-Méridionale. Elle est située le long de la Nouvelle Meuse, sur la rive droite du fleuve.

Situation et accès

L'avenue Boompjes est localisée dans l'arrondissement de Rotterdam-Centre, au sein de la commune de Rotterdam en Hollande-Méridionale. Cette rue est délimitée par la Schiedamsedijk, au sud-ouest et par celle de Blaak, au nord-est[1].

Les stations de métro les plus proches sont Leuvehaven (nl), Beurs et Blaak.

Origine du nom

Le mot « boompjes » (« petits arbres » en français) fait référence aux arbres plantés sur l'avenue.

Historique

La promenade, vers 1700, avec la Oostindisch Huis
La promenade, vers 1700, avec la Oostindisch Huis
La Boompjes en 1868.
La Boompjes en 1868.

Vers 1600, Rotterdam s'étend au-delà de la digue de Schieland. Une promenade piétonne est construite entre le Leuvehaven et le Vieux-Port. En 1615, une double rangée de tilleuls est plantée, puis des saules sont ajoutés.

Le quai a été brièvement rebaptisé « quai Napoléon » en 1811, durant l'occupation du pays par les Français jusqu'en 1813[2].

La fonction récréative a continué à être au premier plan durant le XIXe siècle. Après 1878, avec la construction du pont Guillaume, elle devient un axe routier.

Durant les combats de mai 1940, la rue est sur la ligne de front, et subit des dommages importants lors du bombardement de Rotterdam le . La plupart des bâtiments historiques sont détruits, notamment l'Oostindisch Huis, ancien siège de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, l'église luthérienne suédoise et la synagogue. Une synagogue ABN Davids est construite en 1954 sur l'avenue Bentincklaan (place ABN Davidsplein) ; l'emplacement de la synagogue des Boompjes est marqué d'une plaque commémorative.

Les trois tours (au centre, en blanc) de la Boompjes en 2017.
Les trois tours (au centre, en blanc) de la Boompjes en 2017.

Aujourd'hui, la rue reste un important axe de circulation, dans le prolongement du Maasboulevard. Plusieurs sociétés y ont établi leur siège social, notamment l'agence de l'eau de la Hollande-Méridionale, la Rijkswaterstaat, ou encore la direction générale de la banque centrale néerlandaise.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

Aux numéros 266-387, s'élèvent trois gratte-ciel, les « tours résidentielles de la Boompjes » (Woontorens Boompjes), conçus par les architectes Klunder, qui leur a donné des noms de bateau, Klipper (« Clipper »), Schoener (« Goélette ») et Galjoen (« Galion »).

  • Gravure de l'ancienne synagogue en 1790
    Gravure de l'ancienne synagogue en 1790
  • Intérieur de l'ancienne synagogue ashkénaze en 1938
    Intérieur de l'ancienne synagogue ashkénaze en 1938
  • Façades des maisons aux nos 42 et 43
    Façades des maisons aux nos 42 et 43
  • Entrepôt de l'Oost-Indië Huis au no 98
    Entrepôt de l'Oost-Indië Huis au no 98
  • Le Boompjeskade en 1899
    Le Boompjeskade en 1899
  • La Boompjes en 2008
    La Boompjes en 2008
  • Panorama en 2014
    Panorama en 2014

Notes et références

  1. « Boompjes », sur le site OpenStreetMap (consulté le ).
  2. (nl) « Quai Napoléon », sur stadsarchief.rotterdam.nl, Stadsarchief Rotterdam (consulté le )

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Articles connexes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Boompjes
Listen to this article