Broumov (district de Náchod) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Broumov (district de Náchod).

Broumov (district de Náchod)

Broumov

La place principale.

 
Administration
Pays
Tchéquie
Région
Hradec Králové
District Náchod
Région historique Bohême
Maire Milan Kotrnec
Code postal 549 83 — 550 01
Code communal 573922
Démographie
Population 7 586 hab. (2017)
Densité 341 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 35′ nord, 16° 20′ est
Altitude 395 m
Superficie 2 226 ha = 22,26 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Broumov
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Broumov
Liens
Site web www.broumov-mesto.cz

Broumov (en allemand : Braunau) est une ville du district de Náchod, dans la région de Hradec Králové, en Tchéquie. Sa population s'élevait à 7 586 habitants en 2017[1].

Géographie

Broumov se trouve dans le nord-est de la région de Bohême au pied des Sudètes, proche de la frontière avec la Basse-Silésie en Pologne. Le centre-ville est situé à 13 km à l'ouest de Nowa Ruda (Pologne), à 23 km au nord-est de Náchod, à 56 km au nord-est de Hradec Králové et à 147 km à l'est-nord-est de Prague[2].

Le territoire communal est limité par Heřmánkovice au nord-ouest, par la Pologne au nord-est, par Šonov à l'est, par Otovice et Martínkovice au sud, et par Křinice et Hejtmánkovice à l'ouest[3].

Histoire

L'abbaye de Broumov.
L'abbaye de Broumov.

L'histoire de Broumov est étroitement liée à l'abbaye de Broumov, un monastère bénédictin dont les origines remontent en 1213 lorsque le roi Ottokar Ier de Bohême offre les domaines aux moines du monastère de Břevnov qui ont colonisé la terre. La bourgade de Broumov a été fondée vers l'an 1255. Son bien-être est principalement basé sur le commerce de tissus. En 1348, une charte du roi Charles IV confirmait les droits de l'abbé de Broumov en tant que seigneur. Au cours du XIVe siècle, les remparts de la ville ont été construits.

Au XVe siècle, les habitants ont rejoint le mouvement de l'église hussite ; plus tard cependant, Broumov fut un centre de la Contre-Réforme, effectuée par les monarques de la dynastie des Habsbourg. Les tensions interconfessionnelles ont culminé avec la fermeture de l'église protestante en 1617, contrairement à la liberté religieuse telle que l'empereur Rodolphe II avait promise dans sa Lettre de Majesté. C'était l'un des incidents menant finalement à la défenestration de Prague et au déclenchement de la guerre de Trente Ans.

Après la guerre, le complexe monastique a été reconstruit en style baroque selon les plans des architectes Christophe et Kilian Ignace Dientzenhofer. Néanmoins, Broumov a subi encore d'autres pillages et ravages pendant les guerres de Silésie au XVIIIe siècle.

Après la Première Guerre mondiale et la dissolution de la monarchie austro-hongroise en 1918, la ville est intégrée officiellement à la nouvelle République tchécoslovaque par le traité de Saint-Germain-en-Laye. À la suite de la « crise des Sudètes » et des accords de Munich en 1938, elle fut incorporée dans le Reichsgau Sudetenland de l'Allemagne nazie. Occupée par les forces de l'Armée rouge à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Broumov fut restituée à la Tchécoslovaquie et le reste de la population de langue allemande fut expulsé. Les moines bénédictins chassés de leur abbaye de Broumov s'installent à Rohr en Bavière.

Personnalités

Curieusement, le président du Reich allemand, Paul von Hindenburg, a pendant longtemps parlé d'Adolf Hitler comme un « appointé de Bohême », confondant apparemment Broumov (Braunau) avec Braunau am Inn en Haute-Autriche où Hitler est né.

Jumelage

La ville de Broumov est jumelée avec :

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Broumov (district de Náchod)
Listen to this article