Cépet (Haute-Garonne) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Cépet (Haute-Garonne).

Cépet (Haute-Garonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cépet

Façade de la mairie.

Blason
Administration
Pays
France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Toulouse
Intercommunalité Communauté de communes du Frontonnais
Maire
Mandat
Colette Solomiac
2020-2026
Code postal 31620
Code commune 31136
Démographie
Gentilé Cépetois, Cépetoises
Population
municipale
2 003 hab. (2018 en augmentation de 19,3 % par rapport à 2013)
Densité 282 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 45′ 02″ nord, 1° 25′ 55″ est
Altitude Min. 123 m
Max. 185 m
Superficie 7,11 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Toulouse
(banlieue)
Aire d'attraction Toulouse
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Villemur-sur-Tarn
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Cépet
Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne
Cépet
Géolocalisation sur la carte : France
Cépet
Géolocalisation sur la carte : France
Cépet
Liens
Site web http://www.cepet.fr/

Cépet est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Cépetois.

Géographie

Cette commune de l'aire urbaine de Toulouse est située dans son pôle urbain, à 18 km au nord de Toulouse sur le Girou.

La commune est située sur la route entre Toulouse et Villemur-sur-Tarn.

Communes limitrophes

Cépet est limitrophe de six autres communes.

Carte de la commune de Cépet et de ses proches communes.
Carte de la commune de Cépet et de ses proches communes.

Hydrographie

La commune est arrosée par le Girou un affluent de l'Hers-Mort.

Géologie et relief

La superficie de la commune est de 711 hectares ; son altitude varie de 123 à 185 mètres[2].

Voies de communication et transports

La commune est accessible par la route, depuis l'Autoroute A62, par la sortie 11 (Saint-Jory).

La ligne 329 du réseau Arc-en-Ciel permet de rejoindre la station Borderouge du métro de Toulouse depuis le centre-ville, et la ligne 352 la gare routière de Toulouse et Villemur-sur-Tarn[3].

La commune est proche du réseau TER Occitanie, avec la gare de Saint-Jory.

Urbanisme

Typologie

Cépet est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[4],[5],[6]. Elle appartient à l'unité urbaine de Toulouse, une agglomération inter-départementale regroupant 81 communes[7] et 1 004 747 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue. L'agglomération de Toulouse est la cinquième plus importante de la France en termes de population, derrière celles de Paris, Lyon, Marseille-Aix-en-Provence et Lille (partie française)[8],[9].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Toulouse, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 527 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[10],[11].

Occupation des sols

Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (69,5 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (79,6 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (45,3 %), zones agricoles hétérogènes (20,8 %), forêts (16,1 %), zones urbanisées (14,5 %), prairies (3,4 %)[12].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Toponymie

Histoire

Politique et administration

Administration municipale

Le nombre d'habitants au recensement de 2017 étant compris entre 1 500 habitants et 2 499 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2020 est de dix-neuf[13],[14].

Rattachements administratifs et électoraux

Commune faisant partie de la cinquième circonscription de la Haute-Garonne de la communauté de communes du Frontonnais et du canton de Villemur-sur-Tarn (avant le redécoupage départemental de 2014, Cépet faisait partie de l'ex-canton de Fronton).

La commune fait aussi partie de l'Arrondissement de Toulouse.

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2014 mars 2015 Chantal Mourier    
avril 2015 mai 2020 Didier Miquel SE Retraité
mai 2020 En cours Colette Solomiac    

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[15]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[16].

En 2018, la commune comptait 2 003 habitants[Note 3], en augmentation de 19,3 % par rapport à 2013 (Haute-Garonne : +6,32 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
264204308332337415386416420
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
360360354326357332314320309
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
300317287267277240253229288
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
3444816979081 0231 3151 4551 4771 499
2013 2018 - - - - - - -
1 6792 003-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[18].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[19] 1975[19] 1982[19] 1990[19] 1999[19] 2006[20] 2009[21] 2013[22]
Rang de la commune dans le département 168 116 112 117 117 121 122 120
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

Économie

Santé

Maison de retraite type EHPAD Les Serpolets,

Enseignement

Cépet fait partie de l'académie de Toulouse.

L'éducation est assurée sur la commune par le groupe scolaire Paule[23] : maternelle et élémentaire.

La commune fait partie du secteur du collège Claude Cornac de Gratentour, ainsi que du lycée Pierre Bourdieu de Fronton.

Culture et festivité

Salle des fêtes, centre de loisirs, danse, musique.

Activités sportives

Tennis, football, chasse, pétanque.

Écologie et recyclage

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la communauté de communes du Frontonnais[24],[25].

Il existe aussi sur la commune une usine de traitement des eaux usées du SITEC.

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Blason
Tiercé en pairle renversé : au premier d'azur à une tour d'argent ouverte et maçonnée de sable, surmontée d'une étoile d'or, au second d'or à un gril de gueules, au troisième de gueules à une croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d'or.[réf. nécessaire]
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Notes et cartes

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en celle d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 13 avril 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.

Références

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  3. « Réseau des cars Arc-en-Ciel », CD31,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juin 2017).
  4. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  5. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 27 mars 2021).
  6. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  7. « Unité urbaine 2020 de Toulouse », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 27 mars 2021).
  8. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  9. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  10. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  11. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  12. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 13 avril 2021)
  13. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  14. https://elections.interieur.gouv.fr/municipales-2020/031/031136.html
  15. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  16. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  19. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016).
  20. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  21. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  22. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  23. http://www.cepet.fr/Ecoles-municipales.aspx
  24. http://www.cc-dufrontonnais.fr/index.php/amenager-proteger/environnement
  25. http://www.cepet.fr/Collecte-des-dechets.aspx
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Cépet (Haute-Garonne)
Listen to this article