For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for CC 72100.

CC 72100

CC 72100
Description de cette image, également commentée ci-après
La CC 72121 en livrée « en voyage… »,
à la gare de Paris-Est.
Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation CC 72121 à 72190
Surnom Nez cassés
Type locomotive
Motorisation Diesel-électrique
Couplage non
Constructeur(s) Alsthom, SACM
Transformation 30 locomotives CC 72000
Mise en service  –
(transformation)
Effectif 0 (au 19/12/2017)
Retrait de à
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux C'C'
Écartement standard (1 435 mm)
Carburant gazole
Moteur thermique SEMT Pielstick
V16 PA 4 V200 VGA
Moteurs de traction 2 moteurs TAO 656 B1 1215 V
à ventilation forcée
Transmission électrique triphasé continu
Puissance continue 2650 kW
Capacité en carburant 5 000 L
Consommation 3,33 L/km
Masse en service 109 t
Longueur 20,190 m
Largeur 2,952 m
Hauteur 4,290 m
Empattement 11,990 m
Bogies Y 218
Empattement du bogie 3,216 m
Diamètre des roues Ø1140
Vitesse maximale 160 km/h

[1]

Les CC 72100 sont des CC 72000 (locomotives Diesel-électriques) qui ont été remotorisés, entre et .

Description

À la suite de plaintes récurrentes de riverains de la gare de l'Est pour des longs stationnements moteur en marche et pour correspondre aux nouvelles réglementations antipollution de l'UIC, mais aussi pour prolonger leur durée de vie, il a été décidé par la SNCF et les collectivités de remotoriser 30 machines affectées au dépôt de Chalindrey, pour la ligne Paris – Mulhouse.

Les machines concernées portent les no 21, 30, 37 à 41, 43, 45, 47, 48, 51, 56 à 58, 60, 63, 66, 68, 72, 75 à 80, 82, 86, 89 et 90.

Cette opération a permis un prolongement de leur durée de vie d'environ 15 années supplémentaires.

Carrière

Service

Lors de la transformation des machines, elles ont toutes été affectées à l'activité Grandes Lignes, à l'exception des CC 72176, 177 et 190 qui ont, quant à elles, été affectées au TER Champagne-Ardenne.

À la séparation comptable de Grandes Lignes et de Trains Inter-Régionaux (TIR), elles sont réparties entre Intercités (ex-TIR puis Corail Intercités) et TER Champagne-Ardenne.

Dans les années 2010, ces locomotives sont utilisées en service voyageurs sur la ligne 4 (Paris – Mulhouse). Elles ont en outre été utilisées sur l'axe Reims – Dijon (une partie de la ligne 4, ainsi qu'une section de la ligne 10), jusqu'au .

Fin de service

Les 17 locomotives en service en 2016, et les rames de voitures Corail Plus qu'elles tractent, sont progressivement remplacées par des Régiolis bimodes avec aménagement Intercités (B 85000). Ces derniers ayant du retard à la livraison, les locomotives sont passées à la maintenance au technicentre de Chalindrey, afin de prolonger leur durée de vie jusqu'en 2017 et de limiter les pannes[2]. Leurs dernières prestations entre Belfort et Paris-est ont eu lieu le 2 avril de cette année, et leur service régulier s'est arrêté à la fin du mois d'août (, avec l'Intercités no 11644 (Culmont-Chalindrey – Paris-Est à h 31, heure d'arrivée de la CC 72186)[3].

Caractéristiques du moteur Diesel

Les locomotives CC 72100 sont équipées du moteur Pielstick V16 PA 4 V200 VGA, expérimenté sur la 72075 à sa livraison dans les années 70, associé à un automate d'aide à la mise en puissance. Le prototype de la série fut la CC 72048, qui sortait de révision après un incendie, à l'automne 2002.

Ce moteur de 16 cylindres en V développe 2 650 kW, soit 3 604 chevaux à 1 500 tr/min. Chaque piston a un diamètre de 200 mm et une course de 210 mm, ce qui donne une cylindrée totale de 105,557 litres.

Dépôts titulaires

Machines particulières

  • CC 72130 : Détient le record mondial de kilométrage pour un engin thermique avec 9 021 938 km depuis sa mise en service en tant que CC 72030;
  • CC 72137 : A subi un incendie lors d'un TER Reims – Dijon, avec heurt de véhicule au passage à niveau (PN) no 68, le à Saint-Martin-aux-Champs (Marne) ;
  • CC 72141 : Accident lors de la mission Intercités 1646 (Belfort – Paris-Est, sur la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville), le , en l'occurrence le heurt d'un convoi exceptionnel au PN — de type SAL 4 — no 41 (jouxtant la gare de Nangis, en Seine-et-Marne)[4] ;
  • CC 72148 : A servi de prototype à la transformation en 72100. Elle a été détruite par le feu lors d'une collision avec une voiture le à Ronchamp (Haute-Saône)[5] ;
  • CC 72145 : Passée en révision générale peu avant sa remotorisation, est sortie avec une livrée grise à base de gris métallisé, en attendant la livrée « en voyage… » qui accompagne la remotorisation ;
  • CC 72143 : A subi un violent incendie le , et a été radiée le suite à cela;
  • CC 72156 : A été radiée le suite à l'épuisement de son potentiel kilométrique;
  • CC 72176 : A subi un incendie lors de la mission Intercités 11749 (Paris-Est – Troyes), le à Troyes (Aube)[6] ;
  • CC 72180 : A subi un dégagement de fumée lié à un surrégime moteur, ce qui a causé une détonation, provoquée par un court-circuit avec un isolateur de la caténaire, ladite fumée étant devenue conductrice. Cet incident est survenu lors de la préparation du train Intercités 11743 (à destination de Culmont-Chalindrey), le à Paris-Est[7],[8]. La machine a ensuite été remise en état.
  • CC 72186 : A assuré le tout dernier train commercial de la série, entre Culmont-Chalindrey et Paris-Est, le [3];
  • CC 72190 : A assuré son ultime train, juste avant sa radiation, entre Granville et Argentan le [9], pour le compte du Pacific Vapeur Club;
  • Les 5 machines qui avaient reçu la livrée « Corail + » l'ont perdu lors de leur transformation en 72100, avec la livrée « En Voyage… ». Il s'agissait des 72030, 38, 40, 68 et 78.

Préservation

Notes et références

  1. Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, p. 259, La Vie du rail, 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3).
  2. « Ligne 4: des locomotives remises sur les rails » [vidéo], sur canal32.fr, (consulté le ).
  3. a et b « Après 50 ans, fin de service pour les CC 72000 », sur sncf.com, (consulté le ).
  4. « Seine-et-Marne - 7 blessés dont 2 dans un état sérieux après la collision entre un train et un poids lourd », sur larepublique77.fr, (consulté le ).
  5. Jacques Paté, « Ronchamp : collision entre le Paris-Bâle et une voiture », sur france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte, (consulté le ).
  6. « La motrice en feu à Troyes : le Paris-Troyes évacué, des retards sur la ligne », sur lest-eclair.fr, (consulté le ) ; cette page est une archive.
  7. D'après le témoignage du conducteur du train concerné (consulté le ), sur le forum cheminots.net.
  8. Cf. la vidéo de l'incident [vidéo] (consultée le ), publiée sur YouTube.
  9. Spirit Track, « Mon adieu aux CC72100 - Dernière journée et dernier train » [vidéo], sur youtube.com (consulté le ).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
CC 72100
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.

X

Wikiwand 2.0 is here 🎉! We've made some exciting updates - No worries, you can always revert later on